Publié le

Découvrez le processus de création des combats épiques contre les Valkyries dans God of War

Entrez dans les coulisses des Studios Santa Monica, et offrez-vous un aperçu fascinant de cette épopée fantastique, mais attention aux spoilers !

Valhalla ! À quoi pensez-vous quand vous entendez ce mot ? Pour la plupart des gens, cela évoque cette immense salle de la mythologie nordique, où festoient les guerriers valeureux après leur mort. Mais si vous faites partie de ceux qui se souviennent s’être fait encastrer la tête dans le sol par un ange masqué aux ailes métalliques… Cet article est pour vous !

Je suis Denny Yeh, concepteur de combats senior, chez Sony Santa Monica Studio. J’ai travaillé sur de nombreux ennemis et combats de boss dans le dernier God of War. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de mes ennemies préférées : les Valkyries.

Attention : cet article contient des spoilers et du jargon de nerd sur la création des combats.

C’est quoi un combat de boss ?

Il n’y a pas qu’une seule recette permettant de créer un bon combat de boss dans un jeu vidéo. Chaque combat repose sur un objectif particulier. Les meilleurs combats sont ceux qui incluent cet objectif, sans se cantonner aux idées préconçues des combats de boss habituels. Comparons par exemple les combats de boss contre les Valkyries avec celui contre Baldur.

Le boss spectaculaire

Le combat contre Baldur, en lien avec l’histoire, offre du spectacle. Il est là pour vous rappeler à quel point les combats de God of War peuvent être violents et exagérés. Puisqu’il s’agit du premier boss rencontré, nous ne pouvions pas le rendre trop difficile. Autrement, beaucoup de joueurs n’auraient pas pu profiter du reste de l’histoire.

Ses mécaniques de gameplay n’étaient pas très sophistiquées, car après seulement une heure de jeu, les joueurs avaient encore besoin de se familiariser avec la nouvelle caméra et les commandes. Les attaques lancées par Baldur étaient simples et directes, encourageant les joueurs à tester leurs options défensives.

Le combat se focalisait sur des moments d’action mémorables, comme Kratos faisant voler en éclats un énorme rocher avec son bouclier, où la terre se séparant en deux sous ses pieds alors qu’il lutte contre Baldur. Des montagnes russes palpitantes et amusantes, que tous les joueurs pouvaient à la fois affronter et savourer, peu importe leur niveau.

Les moments d’action étaient prétexte à donner des sueurs froides au joueur, sans pour autant le mettre en danger. Le vrai but de ce combat contre Baldur n’était pas d’apporter de la difficulté.

Il servait à mettre véritablement le joueur dans la peau du dieu de la guerre, Kratos, lors d’un duel l’opposant à un adversaire tout aussi invincible, et incapable de ressentir la douleur. Quand Baldur donne un coup de poing si violent à Kratos qu’il l’envoie valdinguer par-dessus la maison, les joueurs sont aussi surpris que Kratos.

Quand Baldur ressuscite et lance l’immense monolithe sur Kratos, les joueurs commencent sûrement à en avoir marre (le combat est un tantinet long, c’est vrai). Et quand Kratos brise la nuque de Baldur et le jette enfin dans un précipice sans fond, les joueurs sont eux aussi soulagés d’avoir mis fin à ce calvaire.

Le duel contre Baldur vise à ancrer le joueur dans une narration riche en émotions à travers des actions spectaculaires.

Le combat de boss

Les neuf combats contre les Valkyries sont complètement différents de celui de Baldur. Ce contenu étant prévu pour être complété après la fin du jeu, nous partons du principe que les joueurs maîtrisent parfaitement les commandes à ce stade de l’aventure.

Et comme ce sont des combats optionnels, ils ne risquent pas de bloquer la progression. De plus, à l’inverse des combats contre Baldur qui s’articulent autour de l’intrigue, les dialogues sont absents des combats contre les Valkyries. Ils ont lieu seulement avant et après le combat. Cela permet donc aux Valkyries de se concentrer uniquement sur le combat.

Imaginez que vous êtes en classe, et que le jeu est un cours intensif, où l’on vous enseigne les bases de chaque matière. Les matières sont les mécaniques de combat : bloquer, éviter, parer, lancer des haches, des flèches et des attaques runiques. Certains joueurs seront peut-être plus doués dans des domaines en particulier, mais ils ne pourront échouer dans aucune des matières. Dans cette analogie, les neuf Valkyries représentent l’examen final de chaque matière.

Si vous êtes du genre à rouler systématiquement dans tous les côtés roulant comme un ours polaire pour esquiver les coups, les Valkyries vous lanceront une attaque inévitable, afin que vous commenciez enfin à saisir l’importance de bloquer les attaques.

L’objectif des Valkyries est de repousser les limites des mécaniques de combat de God of War. Les Valkyries encouragent (et obligent parfois) les joueurs à maîtriser des mécaniques qu’ils avaient peut-être négligées au début. La chance était donc donnée aux joueurs d’améliorer leurs compétences personnelles en combat, et de se lancer d’autres défis après avoir terminé l’histoire principale.

Une attaque, un objectif

Tout comme le combat de boss lui-même, chaque attaque doit avoir un but particulier. Dans le cas des Valkyries, chaque attaque a pour but de faire adopter un comportement différent au joueur. Lors de la création de l’IA des ennemis, la question n’est pas « Qu’est-ce que ces ennemis peuvent faire ? » mais « Qu’est-ce que ces ennemis peuvent faire faire au joueur ? » Prenons par exemple deux attaques des Valkyries :

Lancer multiple de chakrams – La Valkyrie maintient ses bras à l’horizontale, et envoie plusieurs projectiles à la suite, sous forme de chakrams, à une vitesse moyenne. Si vous essayez d’éviter cette attaque, vous serez touché par l’un des chakrams extérieurs. Le plus judicieux est donc de bloquer l’attaque.

Lancer puissant de chakrams – La Valkyrie maintient ses bras à la verticale et lance des chakrams à toute vitesse, droit sur le joueur. Si vous tentez de bloquer ces attaques… bah, vous ne pouvez pas. Pour les éviter, vous devez rouler sur le côté.

Ces deux attaques ont été conçues de manière complémentaire. Si le joueur répond à une attaque, et utilise cette même action pour répondre à une autre, il meurt. En résumé, vous devez analyser attentivement les animations des attaques, et y répondre par la technique adéquate. Voilà comment nous rendons ces combats captivants. Rien de plus amusant que d’être attentif en cours !

Plusieurs niveaux de difficulté

Le joueur peut répondre aux attaques de différentes manières, ce qui lui permet d’exploiter ses compétences plus librement. Par exemple, la Valkyrie possède une attaque où elle s’envole dans les airs, et invoque une gigantesque massue qu’elle frappe sur le sol. Comme vous ne pouvez pas bloquer ou esquiver cette attaque, vous devez l’assommer dans les airs avant qu’elle ne puisse finir son attaque.

La faire tomber à l’aide des flèches est l’option la plus simple, mais cela ne l’étourdit pas assez longtemps pour pouvoir enchaîner avec d’autres attaques. Si les joueurs veulent infliger plus de dégâts, ils doivent utiliser le lancer de hache, plus lent et plus risqué.

Ce type de conception donne aux Valkyries plusieurs niveaux de difficulté. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le lancer de hache, vous pouvez vous contenter des flèches. Malheureusement, ce ne sera pas aussi efficace.

Note : Dans la difficulté la plus élevée (God of War), les flèches ne l’assommeront pas du tout. Nous exigeons une perfection absolue de la part d’un joueur assez téméraire pour choisir le niveau de difficulté écrit en rouge !

Difficile mais juste

Les gens sont souvent surpris quand je leur explique que les Valkyries ont été conçues pour être vaincues par un Kratos de niveau 1, sans subir de dégât. Certes, elles sont supposées être les ennemies les plus difficiles à battre dans le jeu, mais nous voulions qu’elles soient parfaitement justes.

Cela signifiait que l’issue du combat devait reposer entièrement sur le joueur. Peu importe de ce que fait une Valkyrie, il y a toujours une solution adaptée. Chaque fois que vous vous faites tuer par une Valkyrie, vous savez qu’une action différente aurait pu vous sauver.

C’est vraiment ce qu’il faut garder à l’esprit quand on crée un boss difficile à vaincre. Le combat doit être équitable. Si un boss lance une attaque rapide et immédiate qui vous tue systématiquement, c’est un peu comme un jeu de hasard. Ce n’est pas un bon type de défi.

Les joueurs doivent savoir que s’ils jouent correctement, ils y arriveront. Il y a une confiance implicite entre le joueur et le jeu. Si on trahit cette confiance, au lieu de se dire que le combat les met à l’épreuve, les joueurs auront l’impression qu’il est sans intérêt.

Bien sûr, certains joueurs continueront de dire que les combats contre les Valkyries sont déloyaux et injustes, mais c’est souvent dû à un manque de connaissances. Peut-être ne savaient-ils pas qu’ils pouvaient interrompre un coup de massue infligeant des dégâts au sol, ou esquiver une attaque d’une autre façon.

Avec tous les efforts que nous déployons pour créer un gameplay équitable, nous pouvons sans hésitation vous donner quelques conseils pour réussir la prochaine fois. Observez à quel moment la Valkyrie sort sa faux, et parez son attaque au bon timing, ou lancez-lui votre hache quand elle vole dans les airs. Assurez-vous également de l’éviter 3 fois de suite quand elle tente de vous piétiner. Peu importe la manière dont on essaie de vous tuer, il y a toujours une solution pour s’en sortir. Et comme disait toujours papa Kratos, « Ne sois pas salé… deviens meilleur »

Neuf personnalités uniques

Au total, il y a neuf combats contre les Valkyries, répartis dans tout le jeu. Nous voulions que chaque combat soit unique, même si on retrouve souvent les mêmes attaques. Pour atteindre ce but, nous devions bien réfléchir au choix de chaque moveset, pour chaque Valkyrie. Elles devaient posséder chacune un thème particulier, les distinguant les unes des autres.

Valkyrie Lineup

Par ailleurs, même si les joueurs pouvaient combattre les huit premières dans n’importe quel ordre, il y avait un ordre recommandé, déterminé par la facilité à trouver leurs emplacements.

Nous avons mis au point ce système pour confronter le joueur à des combats de plus en plus complexes. Les premières Valkyries rencontrées par le joueur, ont été créées pour lui apprendre les mécaniques dont il aura besoin pour vaincre les suivantes, et la reine.

1. Gunnr – La Valkyrie « tutorielle »

TITLE

Gunnr est souvent la première Valkyrie que les joueurs doivent combattre, nous en avons donc fait un boss relativement simple. Elle ne possède que trois attaques capables d’infliger des dégâts :

  • Elle vous donne un coup d’aile, puis deux coups de faux
  • Elle s’élève dans les airs, puis plonge sur vous et vous blesse avec sa faux
  • Elle se précipite sur vous et vous donne un coup de faux en tournant sur elle-même

Comme vous pouvez le constater, toutes ces attaques incluent l’utilisation de la faux. Les Valkyries ont chacune trois armes à leur disposition qu’elles peuvent invoquer au besoin : la faux, la massue et les chakrams. Pour rendre chacune d’entre elles mémorable, nous avons fait attention aux armes que chaque Valkyrie peut utiliser.

Gunnr ne peut utiliser que la faux, ce qui rend ses attaques directes. La faux est la moins punitive des armes, puisque ses attaques peuvent être parées ou évitées avec un bon timing. Peu importe le moyen de défense que le joueur avait choisi, ils étaient tous efficaces contre Gunnr.

Elle ne contrait aucun style de jeu en particulier. Ses attaques visaient davantage à tester le timing du joueur plutôt qu’à juger ses réactions. La question n’était pas « Qu’est-ce que vous devrez faire », mais « À quel moment devrez-vous déGunnr votre arme » ?

Pardon.

2. Eir – Une Valkyrie sur la défensive

TITLE

Eir mettait les capacités offensives des joueurs à rude épreuve, plus particulièrement leur capacité à interrompre ses attaques. Elle pouvait s’envelopper dans un cocon pour se protéger, et tester ainsi la capacité du joueur à briser sa garde. Elle infligeait également des dégâts au sol grâce à sa massue, obligeant le joueur à l’assommer dans les… Eir…, et à utiliser des projectiles comme moyen d’attaque.

Le reste de son arsenal était principalement complété par des attaques à la massue, lentes et imbloquables. Tout cela, combiné à une santé importante, faisait d’elle un vrai tank par rapport à Gunnr. De plus, alors que Gunnr vous encourageait juste à répondre au fur et à mesure de ses attaques, vous devez anticiper celles lancées par Eir et les interrompre avant même qu’elles ne vous atteignent.

Vous vous souvenez de cet élève agaçant qui donnait la réponse à voix haute, avant même que le prof n’ait fini de poser sa question ? Pour vaincre Eir, vous devrez devenir cet élève.

3. Geirdriful – La Valkyrie qui garde ses distances

TITLE

Geirdriful ne vous aime pas. C’est peut-être la sueur. Ou elle trouve que vous faites trop de bruit en mangeant. Peu importe la raison, elle s’efforcera toujours de rester loin de vous, et de vous abattre avec ses fameux lancers de chakrams. Cette tendance à vouloir rester à distance la différencie de Eir et de Gunnr, qui préfèrent charger droit sur vous.

Geirdriful cherche à voir si le joueur est capable de se rapprocher d’elle, sans s’en prendre une au passage. Les joueurs doivent éviter ses différents types de projectiles pour l’atteindre et lui infliger des dégâts. Elle met également la patience du joueur à rude épreuve et le met en difficulté, puisqu’il est impossible de l’assommer dans les airs.

4. Kara – La Valkyrie qui aime invoquer

TITLE

Kara est très différente. On peut même dire qu’elle possède un « Kara-ctère » bien différent des autres. Elle est beaucoup plus faible que ses sœurs, mais a la capacité unique d’invoquer des sbires qui combattront à sa place. Alors que les autres Valkyries testent le niveau de maîtrise du joueur dans un simple face-à-face, Kara lui impose de se battre contre une foule.

Il est intéressant d’observer un joueur se battre contre Kara, car les stratégies pouvant être déployées sont nombreuses. Certains joueurs utiliseront leurs attaques runiques infligeant des dégâts sur une vaste zone pour éliminer tous les sbires en une fois. D’autres opteront pour des attaques runiques visant une seule cible, pour tenter de réduire rapidement la santé de Kara.

Les joueurs peuvent aussi utiliser l’environnement à leur avantage, et se débarrasser des sbires en les poussant dans le fossé qui les entoure. Ces stratégies sont aussi valables les unes que les autres, et le joueur peut s’en servir dans d’autres combats de groupe. Nous nous sommes donc assurés qu’elles fonctionnent toutes dans ce combat.

En général, les joueurs vont à la rencontre de Kara en milieu de parcours. Elle permet de leur rappeler que chaque combat est différent.

5. Olrunn – La plus rapide des Valkyries

TITLE

Olrunn est la plus rapide des Valkyries. Elle n’utilise aucune arme, mais ses mouvements sont trompeurs et ses ailes aussi tranchantes que des lames de rasoir. Elle teste la capacité du joueur à contrôler la caméra et à suivre sa cible en permanence. Son mouvement préféré est de sortir du champ de vision du joueur et de réapparaître derrière lui. Elle incite à utiliser un mécanisme souvent mis de côté par les joueurs : l’action de se retourner rapidement (touche du bas du BMD par défaut).

La nature de ses attaques fait d’elle la plus rusée de toutes les Valkyries. En choisissant des attaques spécifiques dans l’arnesal des Valkyries, nous lui avons donné une personnalité qui transparait à travers le gameplay. Voilà concrètement comment créer des combats de boss à la fois cohérents et puissants du début à la fin. Le but d’Olrunn est d’être insaisissable, nous lui avons donc attribué des attaques lui permettant de s’esquiver rapidement.

6. Rota – La Valkyrie qui aime le contact

TITLE

Rota adore le Valhalla… mais elle aime encore plus piétiner le visage de Kratos. Le thème de Rota devait s’articuler autour de sa capacité à infliger de lourds dégâts, lorsqu’elle s’approche de son adversaire pour piétiner le visage. Rota montre comment des ennemis différents peuvent posséder des attaques similaires, et s’en servir d’une autre manière. Bien que les autres Valkyries possèdent également ce mouvement dans leur répertoire, Rota pouvait les enchaîner jusqu’à trois fois de suite (cinq fois dans le mode new game plus). Elle possédait aussi des combos complexes dans ses attaques un peu plus à distance.

Nous avons également créé Rota avant d’ajouter la possibilité de verrouiller l’ennemi dans le jeu. En résumé, chaque fois qu’elle plongeait sur vous, vous deviez vous retourner rapidement ou faire pivoter la caméra manuellement pour éviter sa prochaine attaque. À la base, Rota était l’une des Valkyries les plus difficiles à vaincre pour la majorité des joueurs. Une fois le verrouillage ajouté, elle était plus gérable.

Enfin, avec son cri « Valhalla ! » lancé chaque fois qu’elle bondissait dans les airs, les gens se souviennent d’elle comme la plus dingue des Valkyries.

7. Gondul – Une Valkyrie enflammée

TITLE

À l’inverse des Valkyries précédemment citées, Gondul possède une affinité élémentaire : le feu. Cependant, à lui seul, cet élément ne suffit pas à la rendre unique. Beaucoup de choses peuvent être relatives au feu. Si elle ne faisait que lancer des boules de feu, ce ne serait pas bien différent des chakrams de Geirdriful. Nous devions trouver un moyen de souligner cette tendance pyromane aussi bien dans le gameplay que sur le plan visuel.

Nous avions élaboré plusieurs attaques utilisant cet élément, mais nous n’en avons retenu qu’une seule : ses météorites de feu. Elle peut les invoquer en bondissant dans les airs ou en reculant rapidement, et en jetant un sort. Les météorites tombent du ciel et laissent derrière elles des zones enflammées lorsqu’elles s’abattent sur le sol.

Cette technique spécifique était particulièrement bien adaptée, car elle modifiait la façon dont le joueur interagissait avec elle pendant ses autres attaques. Les autres attaques de Gondul sont différentes puisque les joueurs doivent choisir de quel côté les esquiver pour éviter d’atterrir directement dans un gigantesque bûcher, sous peine de voir leur jauge de santé réduite brusquement à néant. Vraiment Gon…flée cette Valkyrie.

Même si les météorites ne constituent que l’une des cinq attaques de Gondul, cela ne lui retire pas son titre de Valkyrie enflammée, car le feu reste le thème principal dans ses combats.

8. Hildr – Une Valkyrie de glace

TITLE

Hildr est le produit de son environnement. Vous devez la combattre dans Niflheim, ce qui signifie que votre temps est limité (à cause de la brume empoisonnée). De plus, contrairement aux autres Valkyries, si elle vous tue, vous devez parcourir plusieurs lieux de Niflheim pour essayer à nouveau. Tous ces éléments réunis font potentiellement d’elle la Valkyrie la plus frustrante à combattre.

Nous avons été très attentifs à tout cela lors de sa création, car nous voulions qu’elle dispose d’un certain équilibre. Ce qui était génial quand vous vous battiez contre d’autres Valkyries, c’était la possibilité de retenir leurs attaques en enchaînant rapidement les combats, puisque vous pouviez revenir les affronter immédiatement après chaque défaite. Hildr n’offrait pas ce luxe, nous lui avons donc attribué des combats moins complexes. Il n’y a pas beaucoup de nouvelles mécaniques à apprendre lorsque vous affrontez Hildr. Les joueurs sont donc libres de la vaincre comme ils veulent, tant qu’ils ne dépassent pas le chrono imposé par la brume empoisonnée.

Oh, et elle vous bombarde également de projectiles de glace, même s’il faut avouer que parmi ses atouts, ce n’est pas celui qui la différencie le plus des autres. On pourrait davantage la qualifier de « Valkyrie de la brume de Niflheim » que de « Valkyrie de glace ».

9. Sigrun – La reine des Valkyries

TITLE

Pour être honnête, les Valkyries précédentes n’étaient que des tutoriels, vous préparant au véritable combat contre le boss final : Sigrun. Sigrun est l’aboutissement de tout ce que vous avez appris en combattant ses sœurs. Elle possède presque toutes les attaques.

À l’origine, elle possédait tellement d’attaques que le moteur du jeu n’arrivait pas à suivre. Nous avons dû revoir à la baisse sa liste de techniques, pour qu’elle puisse être supportée dans le jeu en tant que personnage d’IA. Elle possède quand même pas moins de 25 attaques, en plus des enchaînements de combos et des variations. C’est l’examen final qui dira si oui, ou non, vous avez été attentif tout au long de l’année.

Pendant l’un de nos tests, un joueur s’est attaqué à Sigrun en fin de matinée. Je me souviens être parti en pause déjeuner, revenir, et voir ce même joueur toujours en train de la combattre quelques heures plus tard. Une fois cette Valkyrie vaincue, nous avons interrogé le joueur sur son expérience. Je m’attendais à ce qu’il soit très frustré, car c’est souvent ce qui se produit quand quelqu’un passe plus de 3 heures sur un même combat. Je m’attendais même à ce qu’il nous accuse d’avoir Si…gruiné sont temps.

Au lieu de ça, il m’a annoncé que c’était le combat qu’il avait préféré dans le jeu. Ce que nous n’avons pas vu pendant ces 3 heures, c’est sa progression au cours du combat. Chaque fois qu’il mourait, il se souvenait des erreurs qu’il avait commises, et essayait de rectifier le tir au tour suivant.

À chaque essai, sa mémoire musculaire et sa connaissance du combat s’amélioraient. Il était concentré sur l’apprentissage de ce combat pendant l’intégralité des 3 heures. Une fois la reine vaincue, sa satisfaction d’avoir réussi était encore plus énorme, puisqu’il savait que sa victoire était uniquement due à sa persévérance et à son apprentissage.

Voilà le type de joie que Sigrun procure aux joueurs : le plaisir d’améliorer ses compétences et de franchir un obstacle qui semblait insurmontable au départ. Ce genre de récompense personnelle est toujours plus enrichissant que le simple fait d’améliorer son avatar en jeu.

Conclusion

TITLE

Il y a encore tellement de choses que je pourrais vous expliquer à propos de la création des combats contre les Valkyries. Je pourrais en parler toute la journée. Mais je vais m’arrêter là, c’est déjà bien assez long. Et je veux libérer celui ou celle qui est en train de relire ou de traduire tout ça (désolé).

  • Si vous voulez en savoir plus sur le côté artistique de la création des Valkyries, vous pouvez lire cet article (en anglais uniquement).
  • Ou si vous souhaitez en savoir plus sur un autre type de combat de boss, vous trouverez un article sur Baldur en cliquant sur le lien suivant.

Merci d’avoir lu cet article en entier, qui détaille le long processus de création des combats de boss contre les Valkyries.

Nous nous sommes éclatés à les créer et nous avons adoré voir les joueurs se battre contre elles, et réussir à les vaincre. La prochaine fois que vous vous retrouvez face à une Valkyrie, vous apprécierez les enseignements qu’elle vous apporte pour devenir un meilleur joueur.

Souvenez-vous, quand une Valkyrie essaie de vous piétiner le visage ou de vous décapiter avec sa faux, elle ne fait qu’accorder de l’importance à votre éducation !

1 commentaires
0 réponses de l'auteur
1

Frenchement je sais pas ce que vous trouvez a ce god of war. C’est repetitif a mort, toujours les memes monstres avec des skins differents. Je me suis arrété apres que le gamin ai apris que son pere est un dieu et j’ai retiré le jeu de mon disque dur. Je cherche meme pas a savoir la fin. Marre de ces aller retour. Vraiment navrant surtout pour cette licence

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications