Publié le

Célébrez la sortie sur PS4 du roguelike ToeJam & Earl : Back in the Groove avec une rétrospective visuelle de la série

Avec la sortie aujourd'hui du 4ème opus de ToeJam & Earl, nous vous offrons une rétrospective de tous les looks que ces aliens funkys ont eu au fil des ans.

Salut à tous les Terrestres funky qui me lisent ! AUJOURD’HUI est le jour le plus branché de tous les jours, le jour où les aliens les plus groovy de l’univers ont encore trouvé le moyen de crasher leur vaisseau sur Terre dans ToeJam & Earl: Back in the Groove !

ToeJam et Earl ont subi bien des changements sur le plan visuel au cours de leurs 28 ans et 4 jeux principaux d’existence ! Les personnalités des personnages sont restées les mêmes (enfin… à peu près !), mais à chaque itération c’est un nouvel artiste qui a imposé son style personnel et unique pour rafraîchir le look du duo d’aliens. Je voulais partager avec vous un petit morceau d’histoire en vous montrant l’évolution de ces Funktroniens au cours des ères !

ToeJam & Earl

Si on remonte toooooooout au début, on se retrouve en 1991, lorsque le premier jeu ToeJam and Earl sort sur la Megadrive. C’était un jeu d’aventure radicalement nouveau, vu du dessus, en coopération, et généré aléatoirement ! Le co-créateur de la série, Greg Johnson, a imaginé les personnages dans un rêve et n’a pas tardé à jeter sur le papier les toutes premières images de ces icônes du jeu vidéo.

Lorsque vint le moment de créer un character design un peu plus professionnel, Greg s’est offert le talent de Steve Purcell. Quelques années plus tôt, Purcell avait créé et dessiné un autre duo très célèbre de l’époque, Sam et Max. Du coup, il était tout naturel qu’il lui revienne l’opportunité d’être le premier à donner à ToeJam et Earl leur premier “costard” (pour faire pro). Greg a ensuite utilisé les designs de Purcell pour les intégrer dans les sprites et les animations 16-bits du jeu.

ToeJam & Earl in Panic on Funkotron

Après le succès phénoménal de Sonic le Hérisson, Sega n’avait qu’une envie : proposer plus de jeux dans la même veine sur sa Megadrive maison. Ils ont été voir Greg Johnson et son partenaire de développement, Mark Voorsanger, et leur ont demandé de faire un nouveau jeu ToeJam & Earl — Mais cette fois, il fallait que ce soit un jeu de plate-forme vu de côté ! Greg et Mark se sont immédiatement mis au travail et en 1993, ils ont sorti ToeJam & Earl in Panic on Funkotron.

Cette fois, c’était au tour de Kirk Henderson de jouer les artistes, et il a amené avec lui une touche très “dessin animé”, dont il a fait profiter la série funky. Puisque Panic on Funkotron, contrairement au premier titre, n’utilisait pas une vue du dessus, Kirk a pu donner beaucoup plus de détails aux sprites des personnages que ce qui avait été possible la première fois.

ToeJam & Earl 3 : Mission to Earth

Ignorant superbement le Sega CD, le 32x, et la Saturn, Greg et Mark attendent 1999 pour commencer le développement d’un nouveau titre de leur série ToeJam & Earl, cette fois-ci pour la Dreamcast. Cependant, suite aux ventes médiocres du système, Sega décide finalement que le projet aurait plutôt sa place sur une plate-forme différente.

Ce changement de plate-forme nécessitait que ToeJam et Earl gagnent en “maturité”, pour s’aligner avec une nouvelle audience, plus axée pré-adulte. Enfin, c’est ce que Sega a dit.

I-Wei Huang, le lead animator et concept artist sur ToeJam & Earl 3, se voit confier le défi de présenter les personnages ToeJam et Earl sous une lumière ironiquement très sombre, plus mature. Au final, il se décide à donner au duo des designs qui reflètent l’attitude et l’esthétique plus “dures” qui font l’identité de la musique de rap au début des années 2000. ToeJam & Earl 3 : Mission to Earth sort en 2002.

Doki-Doki Universe

Après la sortie de TJ&E3, Greg Johnson fait sécession et s’en va former son propre studio de jeux vidéo indépendant, Humanature Studios. Il continue de proposer ToeJam & Earl à droite et à gauche pendant quelques années, tout en faisant d’autres jeux, mais la réception tiède de TJ&E3 n’encourage guère les éditeurs à se joindre à l’aventure.

À la fin des années 2000, Johnson et son ami Jeff Kreis démarrent un nouveau projet : un hybride entre un test de personnalité et un jeu d’aventure. Au final, ce projet deviendra le charmant petit titre exclusif aux consoles Playstation nommé Doki-Doki Universe (2013).

L’identité visuelle de Doki-Doki Universe était basée sur des gribouillis que faisait I-Wei Huang dans les marges de ses carnets à l’époque où il travaillait avec Humanature Studios. Greg et son équipe vont jusqu’à créer un niveau entier basé sur ToeJam & Earl, dans ce style graphique, pour l’incorporer à Doki-Doki Universe. Ils dessinent les personnages et tout ce dont ils ont besoin, avant de finalement décider de retirer ce niveau du jeu. En reste dans les archives un look très différents mais non moins intéressant pour les Funkotroniens !

ToeJam & Earl : Back in the Groove

Lorsque débute l’an 2014, et au vu des succès accumulés par d’autres développeurs cherchant à fonder leurs jeux via Kickstarter, Greg Johnson et Jeff Kreis commencent à travailler sur un prototype dans l’espoir de soumettre un nouveau ToeJam & Earl à l’épreuve du financement participatif !

Ils recrutent alors un artiste de comics indépendant, Nathan Shorts (c’est moi !) pour prendre la main à la fois sur la direction artistique du nouveau titre, mais aussi pour organiser la campagne de financement participatif ! Au printemps 2015, le groupe parvient à lever les fonds initialement prévus et le développement de ToeJam & Earl : Back in the Groove — le premier titre de la série ToeJam & Earl en 13 ans — peut enfin commencer.

Puisque Greg voulait que Back in the Groove soit la meilleure version disponible dans le catalogue ToeJam & Earl, la version définitive, si vous voulez, j’ai décidé de m’imposer la tâche très difficile de capturer, sous forme visuelle, le “souvenir parfait” de l’ère ToeJam & Earl (le début des années 90). Non seulement voulais-je faire en sorte que les fans du premier jeu se sentent immédiatement en terrain connu, je voulais également donner aux nouveaux joueurs l’impression d’avoir été projetés dans le temps ! J’ai alors travaillé pour que l’identité visuelle de Back in the Groove rappelle les dessins animés Nickelodéon, ainsi que les comics et pubs de jeux vidéos d’époque, le tout compressé et distillé jusqu’à être jouable !

Les personnages de ToeJam et de Earl ont connu bien des itérations au début de ce développement. Le plus important était que TJ et Big E restent eux-mêmes, mais en même temps qu’ils soient remis au goût du jour. Finalement, Greg et moi avons sorti des designs dont nous étions tous les deux très contents, et le reste a découlé naturellement de là.

Et maintenant, ToeJam & Earl : Back in the Groove est finalement arrivé, et ToeJam et Earl vont pouvoir parader leur tout nouveau look ! Notre équipe est très excitée à l’idée de découvrir ce que les fans vont en penser, et nous espérons que ce ne sera pas la dernière escapade de ces délirants Funkotroniens !

0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications