Publié le

Scraper: First Strike, FPS de science-fiction, débarque sur PS VR cette semaine

Son développeur nous présente le système d'amélioration hérité des RPG qui sert de base au jeu

Bonjour à tous ! Je suis Victor, de Labrodex Studios. Nous sommes ravis que Scraper: First Strike sorte sur PlayStation VR le 2 juillet, pour rejoindre les nombreux jeux époustouflants proposant des récits captivants, des mondes immersifs et des expériences de gameplay créatives sur le PlayStation Store.

Je vais vous expliquer comment Scraper reprend certains principes de jeux de tir/RPG classiques, tout en restant fidèle au support VR !

S’inspirant de jeux tels qu’Elite Dangerous et Star Wars Galaxies, notre studio s’est fixé pour objectif de proposer aux joueurs une progression personnalisée, à condition de consentir les efforts nécessaires. Dans Scraper: First Strike, vous pilotez votre Modified Hover Pod (MHP) pour affronter les Humech, des insurgés contrôlés par une intelligence artificielle. Chaque MHP peut être perfectionné pièce par pièce afin de renforcer différents aspects de ses fonctionnalités : ses propulseurs augmentent la mobilité du joueur, ses boucliers améliorent les propriétés défensives et régénératrices, tandis que son cœur permet de mieux utiliser les capacités spéciales du MHP.

Pour effectuer les améliorations, vous devrez d’abord trouver des schémas d’ingénierie de ces pièces en localisant des terminaux, puis les rechercher sur le réseau de la Humech Resistance Force (HRF). Ensuite, vous pourrez rechercher des matériaux dans des Humech hors d’usage ou acheter le nécessaire auprès des marchands HRF, puis les apporter aux postes d’ingénierie et fabriquer du nouvel équipement destiné à votre MHP. En y consacrant suffisamment de temps, vous aurez la possibilité de créer un MHP redoutable, afin de facilement anéantir vos ennemis. Cependant, si vous préférez, vous pouvez conserver un MHP plus modeste pour corser le défi.

Vous aurez également la possibilité de moduler les capacités du MHP par le biais des modifications. Chaque équipement comporte des emplacements de mod dans lesquels vous pouvez insérer des modifications qui décuplent les capacités de la pièce concernée. Le nombre d’emplacements de mod d’une pièce d’équipement est déterminé après sa fabrication par le système d’ingénierie. Cela signifie que si vous construisez deux mini-guns, vous pouvez doter le modèle installé à gauche d’une meilleure vitesse d’attaque et conférer à l’arme de droite une capacité en munitions supérieure.

Dans Scraper: First Strike, chaque type d’ennemi possède des capacités particulières et une résistance élémentaire spécifique. Nous voulons vous encourager à sélectionner votre configuration en fonction des diverses situations de combat, sans nuire à l’immersion en imposant une navigation excessive dans les menus. Pour ce faire, nous avons adopté une roue d’armement, qu’on peut ouvrir et fermer rapidement pour modifier différentes options offensives. L’aspect le plus appréciable est que ce système ralentit le temps. Cela permet de consulter des informations sur le tableau de bord, telles que les graphiques de résistance ennemie, le délai d’utilisation des capacités ou les munitions, sans pour autant quitter l’action.

En ce qui concerne les versants plus subtils de la personnalisation, le titre est compatible avec la manette sans fil DUALSHOCK, la manette de visée PlayStation VR et le nouveau contrôleur de déplacement 3dRudder. Notre équipe a hâte de découvrir les combinaisons d’armes, de modifications et d’aptitudes, ainsi que les stratégies que vous inventerez grâce à la boîte à outils d’ingénierie, pour aider la HRF à défendre la mégapole de New Austin face à Cifer et son armée de Humech.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Historique des modifications