Publié le

Suite du visual novel, Spirit Hunter : NG sort aujourd’hui sur PS4

Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur cette suite spirituelle de Spirit Hunter: Death Mark

Sorti aujourd’hui, Spirit Hunter : NG est la suite spirituelle très attendue du jeu Spirit Hunter : Death Mark, lancé l’année dernière. Nous nous sommes entretenus avec Hajime Chikami, PDG d’EXPERIENCE, au sujet de ce nouveau jeu et du processus de création mis en place pour réellement donner vie… aux morts. Plongez dans les coulisses de ce terrifiant visual novel d’aventure dans notre interview exclusive.

PlayStation.Blog : Quelles sont les principales différences entre Spirit Hunter : Death Mark et Spirit Hunter : NG ?

Hajime Chikami : Si les personnages de Spirit Hunter : Death Mark sont soudainement plongés dans une situation de vie ou de mort hors du commun, dans Spirit Hunter NG en revanche, la situation s’installe progressivement et s’aggrave lentement.

De plus, le personnage principal est complètement différent. Dans Spirit Hunter : Death Mark, il s’agit d’un homme d’âge mûr, privé de ses souvenirs, tandis que dans Spirit Hunter : NG, il s’agit d’un lycéen impulsif et prêt à tout pour atteindre son objectif.

Qu’est-ce qui a inspiré la série Spirit Hunter ?

Tout d’abord, il ne semblait pas y avoir beaucoup de jeux d’horreur sur le marché, et ceux qui existaient étaient plutôt basés sur l’action. Je me suis dit qu’il faudrait créer des jeux davantage centrés sur les éléments de “J-horror” que j’apprécie particulièrement.

Spirit Hunter on PS4

Comment faites-vous pour créer la bonne atmosphère dans un jeu interactif ?

Afin de choisir le bon graphiste et de capturer correctement l’essence du jeu, nous regardons des dizaines de milliers de dessins conceptuels, car c’est l’un des éléments cruciaux qui permettent de déterminer l’ambiance générale du jeu. Puis nous jouons chaque chapitre encore et encore pour nous assurer qu’ils correspondent à ce que nous avions imaginé. Si le chapitre ne répond pas à nos attentes, nous le recréons de zéro.

Y a-t-il des éléments spécifiques de la tradition d’horreur japonaise que le public occidental peut découvrir dans les jeux Spirit Hunter ?

Lors des batailles, les joueurs ne pourront pas attaquer leurs ennemis à l’aide d’objets physiques, tels que des armes à feu ou d’autres armes plus traditionnelles des jeux d’horreur. La seule façon de les affronter est de les aider à résoudre ce qui les retient dans ce monde, plutôt que de les blesser physiquement. Mais ces esprits sont généralement malveillants et sournois, et peuvent s’avérer être un réel défi.

Selon vous, quel est l’esprit le plus terrifiant de la série Spirit Hunter ?

Pour son apparence, je dirais sûrement “Screaming Author” (Auteur hurlant). Mais, selon moi, ce qui est plus terrifiant encore que les esprits, ce sont tous les phénomènes paranormaux que l’on vit chez soi.

Spirit Hunter on PS4

Quels sont vos jeux préférés ?

Il est sorti il y a déjà deux ans, mais je dirais que mon jeu préféré récent serait Rei-Jin-G-Lu-P de Kemco.

Enfin, avez-vous un dernier conseil à donner aux joueurs de la série Spirit Hunter ?

Nous mettons beaucoup d’effort dans les scènes de mort, il serait donc amusant de terminer chaque chapitre en “détruisant” les esprits afin de voir ce qu’il se passe. Si vous n’aimez pas sursauter, je vous conseille vivement de désactiver le mode Scary Effects (Effrayant) ! Si vous avez déjà joué à Spirit Hunter : Death Mark, vous voudrez peut-être prendre la voie d’une fin terrible… Une surprise vous y attendra.

1 commentaires
0 réponses de l'auteur
ankomitarashi414 10 octobre 2019 @ 21:45
1

Merci pour cet ajout. Il faudrait plus de VN en Europe.

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications