Publié le

La sortie du jeu de survie multijoueur Rust sur PS4 annoncée pour l’an prochain

Facepunch Studios nous parlent de l'adaptation de leur jeu JcJ sur console et de leurs inspirations

Facepunch et Double Eleven ont annoncé aujourd’hui la sortie l’an prochain sur PlayStation 4 de leur jeu de survie en ligne très populaire, Rust. Nous avons trouvé un moment pour discuter avec Garry Newman, le directeur de Facepunch, et lui avons demandé de nous en dire plus sur Rust et sur l’impact de l’annonce auprès des joueurs.

Rust a déjà une énorme communauté sur PC. À votre avis, pourquoi les joueurs se sont-ils tant impliqués dans le jeu ?

Garry Newman : Rust est un jeu de survie sans concession. Une seule erreur, et vous pouvez perdre des heures, des jours, ou des semaines de progression. Une bonne décision pourra vous permettre au contraire de prendre des semaines d’avance dans votre progression au sein de la hiérarchie de l’île. C’est un jeu où les prises de risque sont immenses, mais les récompenses aussi.

Au début du jeu, vous démarrez tout en bas de l’échelle. Vous êtes armé d’une pierre, alors que tout le monde semble se promener avec des fusils d’assaut. Il faut travailler dur pour gravir les échelons. Ce n’est pas un itinéraire linéaire. Vous pouvez trouver de l’équipement sur un corps et accélérer votre progression. Ou bien tomber sur un coin tranquille sur l’île pour construire votre base. Vous pouvez également vous faire des amis et vous associer pour régner sur l’île.

Je pense que c’est pour ça que le jeu est si populaire. Chaque fois qu’on meurt et qu’on décide de se venger, on a envie d’essayer une nouvelle stratégie.

De quoi vous êtes-vous inspiré lorsque vous avez conçu le monde hostile de Rust ?

Quand l’annonce de Stalker est tombée, nous étions impatients de découvrir le monde qu’on nous décrivait. Un monde vraiment vivant, où des choses se produisent en votre absence. Des escarmouches ont lieu à des kilomètres de là, les animaux vivent leur vie, il se produit des tas de choses inexpliquées, et il y a des zones radioactives présentant un grand intérêt. Ce monde nous a passionnés.

Nous sommes aussi de grands fans de jeu de tir à la première personne, et des classiques du genre comme Call Of Duty, Counter-Strike et Battlefield.

Rust on PS4

Cela fait un moment que les joueurs réclament une sortie sur console. Pourquoi avez-vous pris la décision d’une sortie en 2020 ?

Nous travaillons sur Rust en accès anticipé sur PC depuis 2013. Tant que le jeu était en accès anticipé, nous nous sommes concentrés sur la version PC, car il fallait remplir notre engagement auprès de ceux qui nous avaient soutenus.

L’accès anticipé a pris fin en 2018, alors nous avons commencé à envisager une version console, mais nous ne voulions pas non plus nous précipiter.

Quels sont vos objectifs principaux pour la sortie d’un jeu comme Rust sur console ?

Rust est le meilleur jeu de survie sur PC. Ce n’est pas un discours marketing, c’est un fait que l’on peut prouver scientifiquement. Alors notre priorité, c’est de faire de Rust le meilleur jeu de survie sur console également.

Nous avons déjà l’ingrédient principal pour y parvenir : le jeu lui-même. Donc la seule chose qu’on doit faire pour que Rust devienne le meilleur jeu de survie sur console, c’est éviter de nous emmêler les pinceaux en termes de commandes et de performances. C’est particulièrement important de maîtriser ce genre de détails dans un jeu JcJ comme Rust.

Le monde de Rust ne présente pas une intrigue immédiate et évidente, mais son environnement post-apocalyptique est truffé d’imagerie et de références à l’Amérique et à la Russie. Y a-t-il une histoire cachée ?

Oui, il y a une intrigue. Tout dans cet univers a sa raison d’être et sa signification.

Mais on ne l’évoque pas directement pour éviter une situation à la Star Wars où on ne peut plus rien faire sans contredire 5 éléments de l’histoire. Apparemment, ça fonctionne bien pour la communauté, et c’est génial de voir les gens explorer et rassembler les pièces du puzzle au fil de leurs découvertes.

Rust on PS4

Une part du plaisir de jouer à Rust, c’est de trouver ou d’héberger une carte sur laquelle on joue régulièrement. Les joueurs sur PlayStation pourront-ils louer leurs propres serveurs ?

Absolument. C’est important pour nous que les joueurs s’approprient le jeu et configurent leurs serveurs selon leurs préférences.

Qu’est-ce que vous attendez avec le plus d’impatience pour la sortie de Rust l’année prochaine ?

Rust permet de vivre un tas d’histoires différentes. Dans d’autres jeux, on peut vivre une situation inhabituelle, comme un cheval qui donne un coup de sabot à PNJ, mais on sait qu’en fait, tout le monde a eu la même scène. Tous les joueurs de Rust à qui j’ai parlé dans la vraie vie ont leurs propres histoires à raconter. Un jour, un type m’a raconté comment il était tombé dans un trou sans aucun moyen de remonter. Il a dû jeter dans les airs une par une toutes ses armes, vêtements et munitions pour que son coéquipier les attrape et les mette à l’abri. Il riait tellement en racontant cette histoire qu’il en avait les larmes aux yeux.

Alors j’ai hâte d’entendre d’autres histoires de ce genre. Pendant les repas de famille. Alors que j’essaie de manger.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Historique des modifications