Publié le

Adoptez la forme de plusieurs animaux dans le monde magnifique de Lost Ember, demain sur PS4

La bande-annonce de sortie présente les créatures et les environnements de l'impressionnant premier jeu de Mooneye Studios

Pour ceux qui ne connaissent pas Lost Ember, ce jeu raconte l’histoire d’un loup accompagné d’un esprit mystérieux qui l’embarque dans une aventure pour rechercher la mystérieuse Cité de Lumière.

Étrangement, le loup a la capacité de posséder les animaux qu’il rencontre, que ce soit un perroquet, une truite ou encore un colibri. Ceci confère aux joueurs une liberté de mouvement sans égale à travers les terres, les mers et les cieux pour parcourir des forêts tropicales luxuriantes, de profonds canyons, des lacs aux eaux miroitantes, de vastes plaines désertiques et d’anciens temples en ruines.

Le monde de Lost Ember est à la fois merveilleux et dramatique. Débordant de vie, il abrite aussi les ruines de la civilisation disparue des Yanrana. Le joueur aura la tâche de reconstituer la tragédie qui a eu lieu dans l’ancien temps, expérimentant à la fois le déclin d’une communauté et l’amitié croissante entre les deux compagnons du jeu.

La relation compliquée entre l’homme et la nature et entre un père et sa fille est au cœur de Lost Ember. C’est pour cela que nous voulions mettre en valeur la diversité du monde, tant au niveau global qu’à un niveau plus personnel. La routine de notre quotidien peut vite nous faire croire que tout tourne autour de nous, alors qu’en réalité, nous évoluons dans un écosystème complexe où la faune et la flore se développent et chaque être vivant possède une vision du monde bien différente.

Chaque animal évoluant au sein de Lost Ember possède ses qualités et ses défauts. Une rivière au courant agité peut paraître insurmontable pour un loup, alors qu’un poisson pourra nager à travers. Un bison est assez robuste et fort pour défoncer d’anciennes structures, mais il n’a pas la capacité du wombat qui peut s’orienter sans peine dans des terriers étroits. Tout comme le bélier qui devra s’arrêter face à un canyon abyssal, alors qu’un perroquet pourra le traverser en battant des ailes.

Au rythme de “Come Back Home”, que Maisy Kay a habilement adapté à nos graphismes, cette nouvelle bande-annonce de lancement dévoile des animaux et des environnements totalement inédits.

Nous voulions vraiment mettre en valeur la diversité des expériences qui vous attendent en arpentant l’immensité du territoire de Lost Ember, tout en vous réservant encore de très nombreuses surprises dans le jeu (et vous aurez BEAUCOUP de choses à découvrir, surtout si vous partez en quête de tous les objets à collectionner qui ont été cachés un peu partout, grâce à Matthias, notre infographiste 3D qui est notre maître écureuil en matière de dissimulation).

Il nous a fallu plus de cinq ans pour développer Lost Ember, ce qui est bien plus long que ce nous avions initialement prévu. Mais tout au long de son développement, nous n’avons pas cessé de fourmiller d’idées en tout genre. De nouveaux animaux à posséder. De nouveaux environnements à explorer. De nouvelles branches narratives, ainsi que différentes façons d’approcher le mystère central à élucider. Beaucoup de personnes ne sont pas au courant qu’il n’y a que 5 personnes travaillant à Mooneye Studios, alors forcément, il faut beaucoup de temps pour tout faire !

Et nous pensons que tous nos efforts ont porté leurs fruits ! La bande-annonce de lancement nous rappelle tous les obstacles que nous avons dû surmonter au fil d’une demi-décennie. Cette expérience de jeu est très personnelle pour nous, mais nous sommes sûrs que l’histoire envoûtante, merveilleuse, mélancolique et enchantée de Lost Ember saura combler la curiosité d’un bon nombre d’entre vous.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
2 commentaires
0 réponses de l'auteur
1

La musique est magnifique

ça a l’air magique ce jeu !!!!!!

Historique des modifications