Frayez-vous un chemin au cœur d’un navire regorgeant d’ennemis dignes de l’univers de Lovecraft dans Dread Nautical dès demain !

0 0
Frayez-vous un chemin au cœur d’un navire regorgeant d’ennemis dignes de l’univers de Lovecraft dans Dread Nautical dès demain !

Zen Studios nous explique pourquoi ce dernier projet les emmène vers de nouveaux territoires.

Quand j’ai posté la première bande-annonce de Dread Nautical, l’un des premiers commentaires que nous avons eus disait : « ce n’est pas du flipper ». C’était très bien observé. Au cours des dernières années, de nouvelles équipes se sont formées chez Zen et se concentrent sur la création de jeux qui n’ont rien à voir avec le flipper.

Même si nous aimons toujours le flipper, nous aimons aussi les RPG avec de bonnes histoires, comme Operencia: The Stolen Sun, le donjon crawler que nous avons lancé récemment ; ou même des jeux inspirés par plusieurs genres, comme le prochain CastleStorm II. Et puis, nous n’avons pas peur d’essayer de nouvelles choses, comme mélanger le kung-fu à la danse avec KickBeat (bon, d’accord, c’était un peu dingue). Vous connaissiez peut-être Zen pour notre flipper, mais nous espérons que vous vous souviendrez aussi de nous pour tous nos autres projets.

Ce qui m’amène à Dread Nautical, le jeu dont il est question ici. Le jeu s’inspire grandement de titres comme Darkest Dungeon et du mysticisme de l’univers de Lovecraft. Mélanger cette atmosphère à des graphismes cartoonesques peut paraître étrange, mais c’est un contraste voulu pour contrebalancer l’univers sombre dans lequel se déroule l’intrigue.

Dread Nautical on PS4

Le jeu est un survival horror rogue-lite avec des éléments de RPG. Si vous ignorez ce qu’est un rogue-lite, laissez-moi éclairer votre lanterne : c’est un jeu qui partage des caractéristiques avec les jeux roguelike, comme des environnements générés aléatoirement, et des actions au tour par tour. Néanmoins, vous n’aurez pas à planifier vos sessions de jeu avec autant de sérieux et vous n’aurez pas à subir un permadeath en cas d’échec.

Dans Dread Nautical, votre but est de résoudre le mystère suivant : un navire de croisière est coincé dans une autre dimension et est contrôlé par une entité malveillante : le Dread. La plupart des passagers ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes et sont devenus les serviteurs du seigneur maléfique qui règne en ces lieux.

Vous pourrez choisir un personnage à chaque nouvelle partie, et chacun d’entre eux à une personnalité bien définie et une histoire qui lui est propre :

  • Fargo Drexler, un détective qui n’a pas pris de vacances depuis très longtemps.
  • Miraje, une chanteuse cherchant à se faire de l’argent facile avec quelques shows sur le bateau.
  • Hatano Kenichi, un ancien Yakuza cherchant à lâcher du lest.
  • Vi Nussbaum, une joueuse de jeux vidéo qui n’avait pas prévu d’être là, mais qui a été contrainte de prendre part à ce voyage par ses parents. Elle voulait simplement rester chez elle pour jouer. 🙁

Chacun d’entre eux possède des compétences passives et actives, affectant la manière dont vous pourrez, dont vous devrez aborder les situations auxquelles vous serez confronté.

Vous trouverez aussi d’autres survivants éparpillés sur le navire qui n’attendent que d’être sauvés. Après tout, vous êtes dans le même bateau (oui, c’est un jeu de mots) et ils possèdent tous des armes et des compétences qui vous aideront à vous tirer de situations délicates. Par exemple, Bill, un ancien soldat, donne un point d’action supplémentaire aux membres de votre groupe lorsqu’un coup fatal est porté à l’ennemi.

Dread Nautical on PS4

Tout en explorant la cale du navire, il vous faudra trouver de quoi manger (pour vous et l’équipage) résoudre les mystères qui se présentent à vous et recruter d’autres survivants. Lorsque vous serez de retour sur le Deck 0 (votre base), vous pourrez réparer vos armes, améliorer vos compétences et fabriquer des pièces d’équipement.

Tous ces aspects du jeu correspondent parfaitement à l’idée première que nous avions en voulant nous attaquer au jeu d’horreur. Nous voulions créer une atmosphère où les monstres peuvent se cacher derrière chaque porte tout en introduisant des personnages excentriques et hauts en couleur.

Dread Nautical on PS4

Alors que nous nous préparons pour le lancement de demain, c’est un plaisir de nous replonger dans le parcours qui a mené à la création du jeu. Zen ne manque pas d’inspiration pour l’avenir et nous espérons pouvoir donner vie à de nouveaux titres comme Nautical Dread.