PlayStation Blog en français

Résoudre l’énigme du cycle létal de Deathloop

0 0
Résoudre l’énigme du cycle létal de Deathloop

Comment abattre huit cibles en une journée  ? Découvrez-le en regardant la nouvelle bande-annonce de Deathloop.

Dans Deathloop, l’énigmatique île de Blackreef est voilée d’un mystère et de pulsions meurtrières. Pour la plupart des habitants de Blackreef, qui n’aspirent qu’au plaisir et à la jeunesse éternels, la boucle temporelle de 24 h dans laquelle subsiste l’île est une bénédiction. Pour l’un d’entre eux, cependant, elle est la source d’un tourment infini. Colt est la seule personne de Blackreef à ne pas s’amuser, sans doute parce qu’il est le seul sur Blackreef à vouloir rompre le cycle et mettre un terme à cette fête infinie. Traqué par les habitants de Blackreef, Colt sera seul contre tous dans son combat pour briser la boucle. Seul, mais pas sans ressources. Non seulement pourra-t-il compter sur un arsenal d’armes dévastatrices et des capacités surnaturelles mais, par-dessus tout, il a un plan.

La boucle est entretenue par huit Visionnaires. Huit personnes à abattre pour revenir à la normale. Cependant, à cause de la boucle, vous n’aurez que 24 h pour toutes les éliminer, sans quoi il vous faudra recommencer. Le hic, c’est que ces cibles sont dispersées sur l’île et, dans certains cas, accessibles à des moments précis de la journée uniquement. Alors comment faire pour toutes les éliminer à temps ? La tâche ne sera pas aisée mais, avec un peu de pratique (et quelques réinitialisations), vous finirez par résoudre l’énigme de Blackreef et briser son cycle infernal. Regardez la nouvelle bande-annonce de Deathloop pour découvrir comment Colt parvient à éliminer deux Visionnaires (Aleksis et Egor) au même endroit et au même moment.

Résoudre l’énigme du cycle létal de Deathloop

Bienvenue sur Blackreef

Savoir où et quand vos cibles seront vulnérables ne suffira pas. Vous devrez d’abord vous familiariser avec l’île. Le paysage de Blackreef est marqué par son évolution. Entre son village de pêcheurs isolé, son centre de recherche militaire et le style résolument pop art adopté par ses occupants excentriques actuels, l’architecture de l’île raconte une histoire. Et cette histoire, vous devrez vous y intéresser car il vous faudra percer les secrets de l’île pour briser la boucle.

L’île est divisée en quatre districts ouverts, à la manière d’un Dishonored, à ceci près qu’ils ne dépendent pas de niveaux. Vous pourrez explorer ces districts dans n’importe quel ordre pour résoudre l’énigme de l’île. L’apparence et l’organisation de chaque district dépendront de l’heure à laquelle vous le visitez. Le matin, vous pourrez déambuler dans des rues dégagées, remplies de personnes se préparant à faire la fête, tandis que le soir ces mêmes rues seront couvertes de neige et des vestiges d’une soirée dantesque. Les congères pourront à la fois boucher des passages que vous auriez pu emprunter plus tôt dans la journée et vous permettre d’accéder à des lieux surélevés précédemment inaccessibles. Les événements de la journée (que vous y ayez assisté ou non) auront également un impact notable, et les décisions que vous prendrez dans un district pourront avoir des répercussions sur les autres. Il vous faudra prendre tous ces paramètres en compte pendant que vous traquerez vos cibles.

Cependant, vous ne serez pas limité à une seule stratégie dans votre exploration et votre collecte d’informations. Comme nous le détaille le concepteur de la campagne, Daniel Todd, la boucle est là pour vous aider. « La boucle vous permet de tester les conséquences de vos actes. Vous n’avez pas à vous demander ce qui se passerait si vous preniez tel ou tel chemin : vous pouvez essayer les deux et le voir par vous-même. Il vous sera ainsi possible de faire un choix pour atteindre un objectif spécifique, puis de revenir au même endroit avec un autre but en tête et de tirer parti de la seconde option. »

Assembler les pièces du puzzle

Une fois que vous aurez intégré la structure de l’île et l’effet des événements et du temps sur les différents districts, vous pourrez vous mettre en quête de vos cibles. Si vous voulez abattre tous les Visionnaires, vous allez devoir la jouer fine. Sélectionnez votre cible. Observez-la. Écoutez-la. Lisez les messages qu’elle échange. Suivez les indices et vous aurez toutes les cartes en main.

Chaque Visionnaire dispose d’une base qui lui est propre, comme le manoir d’Aleksis ou le labo d’Egor, et chacune de ces bases reflète la personnalité de son propriétaire, ce qui confère à l’environnement ce style si particulier. Chaque district peut compter plusieurs bases. Certaines cibles ne seront accessibles qu’à certaines heures de la journée, et d’autres devront être délogées de leur repaire. Les Visionnaires mènent leur vie en suivant leur programme, mais ils peuvent être manipulés.

« L’énigme de l’assassinat a toujours été au cœur de la conception de Deathloop », déclare Daniel. « Les Visionnaires de Blackreef suivent invariablement la même routine à chaque boucle. S’il fonce dans le tas, le joueur répétera toujours les mêmes actions et tombera toujours dans le même piège. La clé pour briser la boucle est de rompre la routine des Visionnaires. Il faudra que le joueur tente diverses approches, suive différentes pistes, découvre des choses et apprenne certaines informations. Grâce à ces informations, il pourra casser les routines que suivent les Visionnaires et, en le faisant au bon endroit, briser la boucle. »

Prenez par exemple Egor, dans la bande-annonce. Il préfère rester chez lui et travailler sur ses recherches que se rendre à la soirée d’Aleksis, mais un soupçon de sabotage et voilà qu’il n’a rien de mieux à faire qu’aller noyer son chagrin à la fête. On le découvre en l’observant, en l’écoutant et en faisant le lien entre les informations collectées.

« On fait en sorte que les choix du joueur soient dictés par ses besoins et ses objectifs », explique Daniel. « Blackreef regorge de défis à relever et de secrets à percer afin de découvrir les indices qui permettront au joueur de résoudre l’énigme de l’assassinat. On tenait à ce que les indices soient liés entre eux de manière logique et mènent le joueur jusqu’à la piste suivante, plutôt que de laisser le jeu résoudre l’énigme une fois tous les indices nécessaires collectés. »

Sans oublier… l’élément perturbateur

Julianna Blake. L’une des Visionnaires, et votre plus féroce adversaire. Contrairement aux autres Visionnaires, vous n’aurez pas à la chercher, car elle vous traquera sans relâche. Julianna ne se gênera pas pour vous annoncer qu’elle est à vos trousses. Sa voix vous poursuivra dans les rues, sous les tunnels et sur les toits de Blackreef tout au long de votre mission.

Les Visionnaires sont tous uniques à leur façon et difficiles à éliminer, mais Julianna n’est pas une simple Visionnaire. C’est également un personnage jouable. Elle peut être contrôlée par un autre joueur qui s’invite dans votre campagne pour vous mettre des bâtons dans les roues et ajouter au caractère imprévisible de ses actes. (Cette fonction est optionnelle et peut être désactivée.)  Soyez prudent lors de votre collecte d’indices à travers l’île : Julianna pourrait bien vous attendre au tournant.

La version console de Deathloop sortira exclusivement sur PlayStation 5 au deuxième trimestre 2021, et vous éblouira en 4K et 60 images/seconde dès son lancement.

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Veuillez être aimable, bienveillant et constructif. Pour d'autres sujets, rendez-vous sur nos forums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)