Après 10 ans, Anamanaguchi nous parle de Scott Pilgrim vs. The World: Le jeu

0 0
Après 10 ans, Anamanaguchi nous parle de Scott Pilgrim vs. The World: Le jeu

Le groupe pop / rock virtuose nous parle de la musique entraînante et douce-amère de ce beat’em up classique.

Comme Scott lorsque Ramona est entrée dans sa vie, les fans de PlayStation sont devenus fous en découvrant Scott Pilgrim vs. The World: Le jeu, sorti sur PS3 en 2010. Pour développer cette adaptation « rétro » de l’histoire de Bryan Lee O’Malley, Ubisoft a travaillé main dans la main avec des créateurs de talent, comme Paul Robertson et le groupe pop / rock Anamanaguchi. La direction artistique et la bande-son ont immédiatement fait de ce beat’em up en coop une expérience magique et incontournable.

Une décennie plus tard, Ubisoft remet cette aventure en side-scrolling au goût du jour. Pour marquer cette occasion, nous avons organisé une interview avec Anamanaguchi. Le groupe nous parle de la réception critique du jeu, de l’évolution de leur musique depuis 2010, de leurs personnages favoris et plus encore.

Scott Pilgrim vs. The World: Le jeu – Édition intégrale, contient l’aventure originale ainsi qu’un DLC incluant deux personnages jouables : Knives Chau et Wallace Wells. Il arrivera sur PS4 le 14 janvier et sera jouable sur PS5 via la rétrocompatibilité.

Après 10 ans, Anamanaguchi nous parle de Scott Pilgrim vs. The World: Le jeu

PlayStation.Blog : Lorsque vous voyez ou entendez le nom « Scott Pilgrim » ces jours-ci, que ressentez-vous, à quoi pensez-vous en premier lieu ?

Peter Berkman : Que le jeu ressort enfin !

Luke Silas : Quand j’entends le nom « Scott Pilgrim », je pense à mon petit tatouage de Scott portant un costume de tanooki, tatouage que je me suis fait faire en 2010 quand nous avons terminé la bande-son.

PSB : Quel personnage jouable est votre préféré et pourquoi ?

PB : Je n’ai pas eu l’occasion de jouer au jeu après la sortie du DLC, alors je vais jouer Wallace dès que je le pourrais.

Ary Warnaar : Je suis vraiment très mauvais dans ce genre de jeux, alors je préfère voir les autres y jouer… mais Kim Pine est mon personnage préféré.

James DeVito : En tant que bassiste, mon préféré est forcément Scott Pilgrim.

LS : J’aime les personnages qui frappent fort, alors je joue avec Ramona, ne serait-ce que pour son marteau.


PSB : Quelle piste de Scott Pilgrim vs. The World : Le jeu, représente le mieux le style musical d’Anamanaguchi en 2010 ?

PB : Probablement le thème principal du jeu. Nous avons sorti de nombreux singles cet été-là. Et l’un d’entre eux était aussi sur ma liste !

AW : Je me souviens avoir adoré « Rox 300 » à l’époque. Elle nous représentait bien, selon moi.

LS : Je pense que « Another Winter » ou « Just Like in The Movies », étaient deux chansons punk et nuancées qui représentaient bien notre style musical à l’époque ! Nous avons beaucoup évolué, mais en 2010, je crois que les gens considéraient que nous étions tape-à-l’œil et un peu dingues, comme les niveaux du jeu d’ailleurs !

La chanson « Subspace Highway » passe alors que Scott emprunte un chemin « irréel ».

PSB : Quelle chanson de Scott Pilgrim vs. The World : Le jeu représente le mieux la musique d’Anamanaguchi en 2021 ?

PB : Le sound design de la chanson « Subspace Highway » aurait sa place sur notre dernier album, [USA].

AW : J’aime vraiment la progression des accords dans « Vegetable Rock ». Il y a quelque chose d’un peu grunge. J’en ai fait un sample et je la passe avec un tempo plus lent de temps en temps.

LS : « Leave The Past Behind !».Elle est dynamique et douce-amère. C’est une chanson qui recèle différents types d’énergie. J’ai l’impression que nous pourrions sortir un morceau de ce type un jour.


PSB : Le morceau « Another Winter » capture parfaitement l’atmosphère attrayante et la mélancolie du monde de Scott Pilgrim. Que se passe-t-il d’un point de vue musical pour que les joueurs ressentent ces sensations au fil du jeu ?

PB : Personnellement, j’adore la tension créée par le septième et le neuvième accord. On ressent ces sentiments complexes et cela fait partie de notre identité musicale. Dans cette chanson, on perçoit un appel et une réponse qui mènent à une mélodie agréable. Je venais de me faire retirer une dent de sagesse, haha. Dans cette chanson, la batterie permet de faire fonctionner l’ensemble. En réexaminant ces chansons, c’est amusant de constater que les accords majeurs suscitent une certaine mélancolie et que les accords mineurs procurent une certaine énergie.

Le morceau doux-amer du premier niveau « Another Winter ».

PSB : Selon vous, comment Scott Pilgrim vs. The World : Le jeu est-il parvenu à conquérir les joueurs toutes ces années ?

PB : Je pense que cela vient des émotions que Bryan (Lee O’Malley) est parvenu à susciter grâce à ses comics. En ce qui concerne le jeu, cela vient surtout des joueurs. La direction artistique est dingue. Chaque personne impliquée dans le projet a vraiment tout donné pour que le jeu soit un succès, apportant au passage de nombreux petits détails surprenants. Ils ont travaillé vraiment dur. Ce jeu est une sorte de « déclaration d’amour » aux gens qui aiment se retrouver sur un canapé autour d’un bol de chips pour jouer à des beat’em ups.

AW : La direction artistique est vraiment une des très grandes qualités du jeu. Il a très bien vieilli. Paul Robertson a vraiment fait montre de toutes ses capacités en termes de « pixel art » sans jamais se retrouver prisonnier d’un monde purement « rétro ».

PB : C’est vrai ! Kinuko (Mariel Kinuko Cartwright, artiste) et Persona (Jonathan Kim, artiste) ont aussi donné vie à ces animations.


PSB : Avez-vous dû adapter ou ajuster votre style musical pour correspondre au monde de Scott Pilgrim, ou votre style de l’époque convenait-il déjà au jeu ?

PB : Notre style correspondait à l’atmosphère générale, mais c’était amusant d’adapter certaines choses, ce qu’un groupe jouant en live n’a pas toujours l’opportunité de faire. Par exemple, nous l’avons fait pour le thème musical de la boutique ou les chansons pour les boss.

AW : Certaines situations nous ont sortis de notre zone de confort. Certaines pistes étaient clairement destinées au jeu, mais d’autres nous ont permis de découvrir des sonorités qui nous ont influencés par la suite. À l’époque, certains tempos utilisés nous paraissaient relativement nouveaux !

PSB : Au final, quel est votre morceau favori de Scott Pilgrim vs. The World : Le jeu ?

PB : La musique du train dans le niveau 4 (« Suburban Tram ») me ravit toujours !

JD : « Just Like in the Movies » est vraiment agréable à jouer et me donne la pêche.

AW : Il y a un interlude très court, « Kiss 2 » je crois, que je trouve vraiment très joli.

LS : Il y a une version complète de « This Is The End », la musique finale parfaite, que nous n’avons pas encore sortie. Pour moi, c’est mon préféré. Peut-être que les joueurs pourront le découvrir bientôt !

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Veuillez être aimable, bienveillant et constructif. Pour d'autres sujets, rendez-vous sur nos forums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)