L’édition Grindhouse de Baobabs Mausoleum est un concentré de nostalgie et de mystère.

0 0
L’édition Grindhouse de Baobabs Mausoleum est un concentré de nostalgie et de mystère.

Découvrez la ville surréaliste de Flamingo’s Creek et ses citoyens dès aujourd’hui.

Bonjour à vous, goules et cadavres ! Ici Jacob Jazz, créateur et développeur de la saga Baobabs Mausoleum ! Je suis aussi le grand sorcier de Celery Emblem, qui produit des jeux indies depuis 2010.

Baobas Mausoleum est un RPG aventure qui n’est pas sans rappeler les consoles portables des années 90 et les aventures graphiques des années 80. En restant fidèle à cet esprit, je crée un univers cauchemardesque débordant d’influences littéraires et cinématographiques.

Ce mélange d’idées et d’émotions trouve un point de convergence dans un lieu bien particulier, la ville de Flamingo’s Creek de Wlair County, un lieu qui n’apparaît que tous les 25 ans et uniquement dans les cauchemars.

Un point sur le développement

Après cinq années de développement, et de lancements épisodiques de certains chapitres, Baobabs Mausoleum: Country of Woods & Creepy Tales, arrive aujourd’hui sur PlayStation avec l’édition Grindhouse, un jeu développé dans le garage monstrueux de votre serviteur à Madrid.

Inspirations

Pour construire les histoires qui font vivre Flamingo’s Creek, j’ai décidé de rendre hommage à mes œuvres cinématographiques favorites et j’ai donc utilisé des décors artistiques similaires à ceux de Tim Burton ou Terry Gilliam. J’ai également utilisé des intrigues qui pourraient être tirées d’un film de David Lynch et des « vidéo clips » musicaux rappelant certaines scènes des films de Tarantino. Comme vous pouvez le voir, je suis passé par un large mélange de styles pour créer quelque chose de nouveau et d’unique.

À propos de la ville

La ville de Flamingo’s Creek fait partie de mes rêves récurrents, c’est un mélange de nombreuses expériences. Il s’agit d’une ville rurale située dans les montagnes. Ses habitants sont donc totalement isolés du reste du monde. L’idée de créer ma propre ville (façon Twin Peaks) m’obsède depuis des années. J’ai souvent considéré que le véritable protagoniste de cette aventure n’était pas le personnage de Watracio, mais les habitants de la ville.

Pour vraiment découvrir Flamingo’s Creek, il vous faut jouer aux trois épisodes du jeu. Cependant, les joueurs peuvent l’explorer librement dans le second épisode et profiter des avantages du cycle jour/nuit. L’écoulement du temps vise à créer des ouvertures pour que les joueurs puissent découvrir la ville et ses secrets. Et lorsque vous ne jouez pas, la vie de Flamingo’s Creek suit son cours…

À propos des habitants

Cette communauté étrange est composée de 64 personnages et chacun d’entre eux possède une personnalité bien définie. Ils ont tous été conçus pour ajouter une dose d’aventure et d’humour dans l’expérience du joueur, ce qui lui donnera envie d’en apprendre plus sur eux.

Nombre de ces personnages ont été créés pour rendre hommage à d’autres entités présentes dans des jeux ou des films. C’est le cas par exemple du réalisateur John Carpenter qui vient de s’installer en ville ! Vous découvrirez peut-être d’autres références à des jeux et des films célèbres. Saurez-vous toutes les reconnaître ?

L’édition Grindhouse de Baobabs Mausoleum est disponible sur le PlayStation Store. Flamingo’s Creek n’attend plus que vous…