Manuel de survie sur Atropos : les conseils de Housemarque pour survivre sur Atropos

1 0
Manuel de survie sur Atropos : les conseils de Housemarque pour survivre sur Atropos

Les conseils du créateur du jeu pour les stratégies de combat, les équipements et plus encore pour vous aider à survivre à ce shooter Sci-Fi sorti le 30 avril sur PS5.

Bonjour tout le monde ! La sortie de Returnal arrive enfin et nous sommes extrêmement enthousiastes de savoir que tout le monde va pouvoir découvrir notre titre le plus ambitieux à ce jour. Avant de vous laisser vous aventurer dans le monde mystérieux de Returnal, l’équipe de Housemarque aimerait partager une dernière série de conseils pour vous aider à survivre sur la planète hostile Atropos.

Manuel de survie sur Atropos : les conseils de Housemarque pour survivre sur Atropos

Dans Returnal, l’une des thématiques centrales est la réponse à l’appel du vide. Notre personnage principal, Selene, reçoit un mystérieux message en provenance d’Atropos. N’écoutant ni son intuition ni les ordres d’Astra, elle ressent le besoin irrépressible d’aller enquêter. Le résultat ? Son vaisseau Helios atterrit en catastrophe sur ce terrain extraterrestre, et Selene se retrouve prisonnière d’un cycle cauchemaresque de mort et de renaissance. Son seul espoir consiste à briser le cycle… avant que le cycle ne la brise.

De la même manière, une fois que Selene se retrouve prise au piège sur Atropos, sa curiosité insatiable et sa détermination inflexible l’aident à persévérer. Ainsi, elle enchaîne les analyses et les expérimentations avec toutes sortes d’appareils extraterrestres, des technologies oubliées, des objets étranges, la faune locale et même des parasites aux propriétés imprévisibles. Pour survivre, elle devra explorer la planète et compléter son arsenal. Ainsi, elle trouvera les réponses à ses questions et parviendra, peut-être, à résoudre les mystères d’Atropos.

Retournez toutes les pierres extraterrestres

La planète grouille de secrets qui récompenseront les explorateurs les plus intrépides. Chaque cycle sera une expérience unique, et vous pourrez constamment compter sur votre carte pour vous aider à évoluer jusqu’à la prochaine étape.

Vous pouvez aller tout droit vers votre objectif principal, mais vous aurez plus de chances de réussir si vous explorez votre environnement et si vous restez à l’affût des portes secrètes, des leviers cachés et des juteuses récompenses hors des sentiers battus. Voici quelques petites choses que vous pourrez découvrir durant votre aventure :

Reliques

Ce sont des objets qui octroient des effets bénéfiques pour toute la durée d’un cycle. Ils peuvent avoir des effets passifs (comme les Stabilisateurs réactifs, qui réduisent les risques d’être mis à terre par les attaques ennemies) ou actifs dans certaines conditions (comme Ongle fractal qui augmente les dégâts infligés quand votre combinaison subit un dysfonctionnement). Certaines reliques rares, comme la Figurine d’astronaute, peuvent même vous réanimer instantanément, ce qui fera toute la différence lorsque vous pourrez triompher d’un boss au lieu de réapparaître à votre point de départ, dans votre Helios.

Objets consommables

Des objets à usage unique, consommés lors de l’activation. Ils peuvent être défensifs (des boucliers capables d’encaisser un seul coup), offensifs (comme Empaleur chtonien, qui empale l’ennemi le plus proche)ou encore améliorer votre économie (comme Semeur d’obolithes qui permet de gagner plus d’argent sur les ennemis tués pendant une durée limitée). Pour la plupart, ils apparaissent assez fréquemment pendant la partie. N’hésitez donc pas à tester leurs fonctions, notamment quand vous commencez à jouer ! En effet, s’il est souvent tentant de les conserver pour le moment propice, vous avez tout intérêt à vous en servir pour enrichir régulièrement votre expérience.

Appareils mystérieux 

Selene peut employer les vestiges de l’ancienne civilisation qui régnait autrefois sur Atropos.  Vous trouverez de nombreux appareils sur la planète. Certains peuvent vous procurer des objets en échange d’obolithes, tandis que d’autres augmentent vos PV max ou vous gonflent vos caractéristiques. Il existe de nombreux effets possibles, alors n’hésitez pas à expérimenter. Il existe même un Reconstructeur qui, quand on l’active, vous ramène à la vie sans perdre la progression du cycle. Pensez cependant à dépenser vos obolithes avec parcimonie, parce que personne n’accorde de remboursement sur Atropos.

Des trésors, des risques et des choix

Il y a de nombreux objets à collecter durant votre périple, mais pensez à lire attentivement les descriptions avant de tout ramasser. Tout ce que vous trouvez ne sera pas forcément à votre avantage, car quelques objets sont associés à un certain degré de risques.

Prenez par exemple les Parasites, qui offrent toujours un effet positif (comme régénérer vos PV quand ils sont faibles), mais aussi un négatif (les ennemis tués font apparaître des balles en guise de vengeance !).

Ou encore les conteneurs nocifs, qui risquent de provoquer un dysfonctionnement lorsqu’on les ouvre : par exemple désactiver votre tir alternatif ou augmenter le délai de récupération de votre attaque en mêlée. Il est donc très important de vous demander jusqu’où vous voulez aller et quels risques vous voulez prendre pour survivre.

Si ça semble effrayant, n’oubliez pas que votre audace peut aussi être grandement récompensée, car certains objets peuvent retourner ces possibles points faibles en avantages. Trouvez par exemple une Capsule dénutrie et tout d’un coup, vous infligez plus de dégâts de vacillement pour chaque parasite équipé ! Ou, à nouveau, Ongle fractal, qui augmente les dégâts que vous infligez quand votre combinaison fonctionne mal. Envisagez donc toutes les options et tous les styles de jeu, car vous pourriez trouver la combinaison qui vous donnera l’avantage.

Se déplacer en permanence

Sur Atropos, le danger peut provenir de partout. Le bullet hell que nous aimons tant est encore plus spectaculaire en vue 3e personne, mais cela donne lieu à un style de jeu basé sur l’esquive, qui mettra à l’épreuve votre orientation et votre maîtrise des commandes. Voici quelques conseils pour vous aider à survivre dans le feu de l’action :

Bouger est indispensable. Assurez-vous donc de maîtriser tous les déplacements possibles et tous les outils dont vous disposez : utilisez le tir à la hanche pour garder un bon aperçu de votre environnement, et le tir visé pour une meilleure précision ou pour toucher les points faibles de l’ennemi. N’oubliez pas les attaques en mêlée pour faire chanceler les ennemis de grande taille ou éradiquer ceux de petite taille plus facilement. Déclenchez votre tir alternatif régulièrement et pensez à utiliser vos objets consommables. Et, bien sûr, utilisez la ruée, car en plus de vous permettre d’esquiver rapidement les attaques, elle permet de passer à travers les projectiles ennemis sans subir de dégâts. Enfin, dans la plupart des cas.

Aussi, gardez le sens des priorités. Un ennemi a fait tomber un joli objet inconnu en plein milieu du combat ? Il est sans doute préférable de finir de nettoyer la zone avant de le scanner. Vous pourrez profiter du calme après la tempête pour savourer votre butin – le tout est encore de survivre jusque-là.

Dans Returnal, les balles viennent tellement de toutes les directions qu’il est indispensable de ne pas se focaliser sur une seule cible. Les menaces sont tellement nombreuses que votre attention est sans doute votre ressource la plus précieuse. Si vous dépensez tout ce que vous avez sur une seule cible ou contre une nuée de balles, vous n’aurez sans doute plus rien pour éradiquer les autres cibles.
Il est très aisé de se laisser subjuguer par l’une de nos innombrables monstruosités à tentacules, mais il est nécessaire de conserver une vue d’ensemble de la situation afin de ne pas vous laisser submerger par les ennemis. Observez donc l’indicateur de menace pour déceler toute attaque dont la source n’est pas à l’écran, multipliez les coups d’œil (très rapides !) à la minicarte pour savoir combien d’ennemis sont encore présents et écoutez attentivement les signaux sonores des attaques. Faites confiance à vos sens, ils vous aideront à évoluer au sein des combats.

Ayez connaissance des portes de sortie. Familiarisez-vous avec chaque zone et gardez à l’esprit votre environnement. Se retrouver dos au mur ou tomber par accident dans un trou en pleine rafale est le moyen idéal d’envoyer Selene à sa perte… une fois de plus.

Et enfin : faites monter votre adrénaline ! C’est évidemment plus facile à dire qu’à faire, car les dégâts réinitialisent systématiquement la jauge. Néanmoins, accumuler de l’adrénaline vous procurera de nombreux avantages au combat : votre droïde de soutien pourra tirer davantage de missiles guidés, vous aurez accès à une attaque de mêlée plus dangereuse ou vous pourrez détecter la trace énergétique des ennemis à travers les murs grâce à la Vision amplifiée. Ces bonus peuvent faire toute la différence en combat, en plus de rendre les affrontements encore plus stimulants quand vous parvenez à esquiver acrobatiquement tout ce qui vous arrive dessus !

Des armes pour tous

Les armes sont un des éléments essentiels pour survivre sur Atropos. Il y en a de nombreuses à essayer, de différents types, avec différents tirs alternatifs et traits d’armes. Elles permettent de s’adapter à différents styles de jeu, et un cycle peut se passer de façon très différente selon l’arme que vous choisissez.

Bien que j’aime alterner les styles de jeu en passant d’une arme à une autre au cours d’une même session, je reviens souvent au fidèle pistolet de Selene. J’aime la pureté de l’expérience qu’il procure. C’est à la fois simple, précis et prévisible. Avec une cadence de tir et des dégâts élevés, il se mesure sans problème aux plus grosses armes. Il y a même un vrai sentiment de croissance quand on accumule des balles d’adrénaline et qu’on les combine avec celles fournies par l’attribut Missile guidé, ce qui permet de tirer un barrage de missiles suivant un motif rappelant immanquablement les vieux shoot ’em up (et en plus, c’est surpuissant !). Côté tir alternatif, j’aime la Capsule de vrilles, car ses dégâts continus sont très efficaces contre les grands ennemis – et puis c’est toujours très satisfaisant d’utiliser des tentacules.

Mais ce n’est que mon avis. Tout dépend du joueur, et nous avons donc demandé à l’équipe de nous citer quelques armes qui ont leur préférence et quelques conseils en plus…


Ma préférée, c’est la Carabine tachyomatique avec le tir alternatif Essaim traqueur, pour le tir rapide à longue portée et le tir alternatif efficace même contre les ennemis volants (et idéale pour moi contre Ixion). J’essaie aussi toujours de prendre les objets qui permettent de réparer automatiquement ou qui convertissent les dégâts/éliminations en soins. Si j’ai tout ça, je suis paré pour toutes les situations !

Eevi Korhonen, concepteur narratif senior


Vous êtes bloqué dans le cycle ? Les tentacules vous empêchent d’avancer ? Ne craignez rien, intrépide éclaireur, nous avons la solution pour vous. Découvrez le tout nouveau Disperseur ptyalonique ! Affrontez ces tentacules gluants de face, et pulvérisez-les pour les renvoyer d’où ils viennent ! Combinez-le avec des améliorations comme Balle surprise et Crachat explosif pour éliminer les agaçants tentacules difficiles à atteindre. Reprenez le contrôle de votre bulle personnelle avec le Disperseur ptyalonique ! Disponible dès maintenant partout où l’on trouve des armes.

Ethan Watson, Directeur des technologies



Amateur d’un style de jeu risqué qui peut offrir de grosses récompenses, j’ai du mal à trouver quelque chose qui me convient mieux que le Déchiqueteur échinotraxique, avec des attributs de tir alternatif Refroidissement et Cavité agrandie, couplé à Héraut de la destruction.

Déchiqueteur échinotraxique est par défaut une arme à un coup, que vous pouvez charger en maintenant la queue de détente et que vous déchargez quand vous paniquez et/ou quand vous visez le point faible de l’ennemi, en général le truc tentaculaire. Charger le Déchiqueteur échinotraxique vous ralentit (une pénalité qui peut être mitigée avec notre système de personnalisation), mais cela augmente considérablement les dégâts, la vitesse et le nombre de ricochets/perforations du projectile. Héraut de la destruction peut également être chargé pour une décharge plus dévastatrice, mais il a malheureusement le temps de rechargement le plus long de tous les tirs alternatifs. De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités, je suppose.

Si seulement il y avait un attribut qui permettait de réduire le délai de récupération du tir alternatif. Oh, mais maintenant que j’y p…

Henri Markus, Concepteur gameplay



Autant que possible, j’essaie d’utiliser le Lanceur thermogénique avec l’attribut Automatique. Il a la cadence de tir d’un fusil d’assaut avec l’efficacité explosive d’un lance-roquettes, sans parler de la satisfaction qu’il y a à pulvériser les ennemis dans une série d’explosions !

S’il peut être difficile de toucher des cibles mouvantes avec des roquettes, le tir alternatif Essaim traqueur fait des merveilles pour corriger cette faiblesse.

Ça peut être un peu compliqué de parvenir à cette combinaison, mais lorsque je l’ai, je sais que je vais avoir un bon passage !

Toni Aaltonen, Concepteur de niveaux



Ce n’est pas le plus efficace, mais j’ai toujours aimé l’Électrobaliseur (qui tire de petites balises électriques). Je suppose que c’est parce que ça me donne l’impression d’être le chasseur et pas la proie, en posant des pièges pour déjouer l’ennemi.

Il faut s’assurer que les dégâts infligés sont suffisants, mais l’attribut qui permet de tirer tout le chargeur d’un coup en le dispersant rend cette arme très puissante. « Un tour dans mon parloir ? »

Dans les tirs alternatifs, Obus explosif a ma préférence, car c’est très satisfaisant de toucher plusieurs ennemis avec une seule grenade.

– Henri Reunanen, Concepteur de niveaux


Bienvenue à Atropos

Returnal est sans conteste notre projet le plus ambitieux et le plus audacieux à ce jour. C’était très amusant de transposer notre fameux style de bullet hell en jeu avec une vue 3e personne, tout en le mélangeant avec des éléments de narration et de rogue-like pour la toute première fois. Nous sommes convaincus que le résultat est tout à fait unique. C’est une expérience à la fois familière et inédite, qui – nous l’espérons – parlera autant à nos fans de longue date qu’aux nouveaux venus.

Nous sommes extrêmement fiers de ce que nous avons accompli avec Returnal, et nous ne pouvions pas imaginer une meilleure façon de nous lancer sur la nouvelle génération de consoles et de commencer une nouvelle page de l’histoire de Housemarque. Merci à tous pour votre soutien inflexible pendant toutes ces années. Nous espérons que vous apprécierez Returnal à sa sortie le 30 avril.

Au plaisir de vous croiser sur Atropos !

Les commentaires sont désactivés.

1 Commentaire

  • Alextoulon

    Incroyable ! merci pour ces conseils. Je retiens ça :

    « Aussi, gardez le sens des priorités. Un ennemi a fait tomber un joli objet inconnu en plein milieu du combat ? Il est sans doute préférable de finir de nettoyer la zone avant de le scanner. Vous pourrez profiter du calme après la tempête pour savourer votre butin – le tout est encore de survivre jusque-là. »

    Et pour débuter ça à l’air correct, après faudra s’adapter aux ennemis:

    « J’essaie aussi toujours de prendre les objets qui permettent de réparer automatiquement ou qui convertissent les dégâts/éliminations en soins. Si j’ai tout ça, je suis paré pour toutes les situations ! »
    – Eevi Korhonen