Tissez des scénarios rejouables dans Griftlands, disponible sur PS4 le 4 juin

0 0
Tissez des scénarios rejouables dans Griftlands, disponible sur PS4 le 4 juin

Combattez, mentez, trichez, achetez et séduisez votre propre chemin dans un RPG de deck-building narratif.

Bonjour tout le monde, je m’appelle Kevin et je suis développeur chez Klei Entertainment. Je suis vraiment ravi de vous donner un aperçu de Griftlands, qui sortira le 4 juin sur PlayStation 4 (rétro-compatible avec la PlayStation 5). Griftlands est un RPG narratif contenant de nombreux embranchements scénaristiques qui dépendent de vos actions et de vos choix. Il s’agit également d’un jeu de construction de deck avec des système profondément intriqués qui décident tant de l’issue des combats que de celle des négociations via des mécaniques de jeu de cartes. Nous pensons que les joueurs s’amuseront beaucoup en se battant, en mentant, en trichant, en proposant des pots-de-vins et en négociant pour atteindre la victoire. Mais voyons cela de plus près !

Il y a trois personnages principaux dans Griftlands, et chacun a son propre problème à résoudre. Sal la chasseuse de primes veut se venger. Rook l’espion travaille sur un mystérieux contrat. Smith essaie de collecter son héritage tout en s’amusant.

Ces buts finaux sont les mêmes à chaque partie, mais les obstacles rencontrés au jour-le-jour, ceux que vous devez confronter en chemin, eux peuvent changer drastiquement d’une partie à l’autre. Différentes histoires secondaires et évènements sont tirés d’une réserve à chaque fois. Les personnages rencontrés changent tandis que différents PNJs endossent différents rôles et réagissent à vos choix. Votre ami d’une partie, avec ses forces et faiblesses uniques, peut être votre ennemi dans la partie suivante. Nous modifions même les combats de boss que vous rencontrez à la fin de chaque jour, pour garder les choses fraîches et excitantes.

La plupart des problèmes que vous rencontrerez en Havaria peuvent être résolus soit avec vos mots, soit avec vos poings. Cependant, dans Griftlands, ces deux solutions fonctionnent avec des mécaniques de jeu de carte uniques. Vous résolvez vos conflits tant physiques que verbaux en jouant aux cartes ! Jouer une carte la rend plus puissante à chaque fois et choisir un deck plutôt qu’un autre vous donnera l’option d’y ajouter une nouvelle carte à la fin d’une bataille remportée.

Votre succès dépendra des cartes que vous aurez, et de la façon dont vous les jouerez dans chaque situation. Mais vous ne pouvez pas toujours faire tout ce que vous voulez — le contexte est important. Vos decks deviennent de plus en plus puissants à force de les utiliser, alors il est important d’équilibrer votre usage de chacun d’eux, sinon l’une de vos capacités sera à la traîne et vous risquerez d’être pris au dépourvu par un puissant adversaire. Les PNJs remarqueront également tout ce que vous ferez et vous traiteront en conséquence : sauver quelqu’un d’une meute d’animaux sauvage vous vaudra leur respect, mais tuez le meilleur ami de quelqu’un et ce quelqu’un cherchera à se venger de vous, par exemple.

Voyons un exemple concret, avec Rook :

Griftlands

L’employeur de Rook lui donne le choix entre plusieurs jobs au début du deuxième jour. Rook décide d’aller collecter une dette auprès d’Ionis. Sur le chemin pour la rencontrer, il tombe sur une étrangère qui se fait attaquer par des animaux sauvages.

Griftlands

Il est encore tôt dans ce deuxième jour de l’histoire de Rook, du coup il a un deck de combat plutôt solide. Il décide d’affronter les bêtes. Il gagne, non sans perdre quelques points de vie, et gagne une nouvelle carte de combat qu’il peut ajouter à son deck.

Griftlands

Après le combat, on découvre que l’étrangère se nomme Wade, et elle offre une récompense à Rook. Ce dernier refuse, et remporte en lieu et place la gratitude de Wade. Cela lui confère un bonus passif décidé en fonction de la classe de personnage de Wade. De plus, Wade promet d’aider Rook à l’avenir, si c’est dans ses cordes.

Griftlands

Rook continue son bonhomme de chemin et rencontre Ionis. Il l’intimide et récupère le montant de la dette. Cela énerve Ionis, qui jure de se venger. Cela confère à Rook une pénalité passive, qui rendra la résolution de son second job ce même jour plus compliquée.

Griftlands

A la fin de la journée, Rook rentre à l’auberge où il loge. Par le plus grand des hasard, Ionis et Wade sont tous deux présents. C’est l’occasion pour Rook de se débarrasser de cette saleté de pénalité.

Griftlands

Rook essaie de provoquer Ionis avec une négociation. Wade se précipite pour aider son ami, rendant ainsi les négociations beaucoup plus faciles qu’elles ne le seraient autrement.

Griftlands

Rook l’emporte. Enragée à l’idée d’être verbalement vaincue, une Ionis pleine de fureur défie Rook en duel et attaque. Le deck de combat amélioré de Rook a vite fait de défaire son adversaire. Ionis et sa pénalité meurent sur le plancher crasseux de l’auberge.

Griftlands

Rook récupère un peu de sa volonté perdue en partageant quelques verres avec sa meilleure amie Wade, avant de poursuivre son aventure et d’affronter le boss de la journée.

Chaque partie de Griftlands tisse ces éléments narratifs de façon invisible dans l’histoire principale. Vous aurez différents alliés et ennemis à chaque fois, et les forces relatives de vos deux decks vous permettront de relever des défis nouveaux et intéressants. Un gameplay riche en histoire et en rejouabilité peut sembler contradictoire, mais nous espérons que Griftlands vous démontrera que, parfois, il n’en est rien. Le 4 juin, sur PS4.

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Please be kind, considerate, and constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)