Réglez leur compte aux insectes dans Stonefly, disponible dès aujourd’hui sur PS4 et PS5

0 0
Réglez leur compte aux insectes dans Stonefly, disponible dès aujourd’hui sur PS4 et PS5

Prenez part à une aventure épique dans un monde minuscule où une inventrice tente de récupérer son précieux héritage familial. 

Bien le bonjour à tous ! Je suis Adam Volker, directeur créatif chez Flight School Studio, l’équipe à qui l’on doit le titre de 2019 Creature in the Well, un jeu d’exploration de donjons de type hack & slash en vue de dessus et aux allures de flipper… un « flip & slash » comme on aimait bien l’appeler.

Édité par MWM Interactive, notre nouveau jeu Stonefly, une aventure mécanique, sort aujourd’hui (wouhou !!) et je voudrais lever le voile sur certains détails que nous n’avons encore jamais partagés.

Chez Flight School Studio, nous aimons créer des choses qui sont un peu bizarres et différentes. La narration et les visuels sont deux choses qui nous tiennent à cœur, et nous essayons toujours de nouvelles approches dans nos jeux pour voir ce qui serait le plus drôle et le plus excitant. Dans Stonefly, vous verrez à quel point nous avons exploré ces idées.

Vous incarnez Annika Stonefly, une jeune inventrice un peu naïve qui décide de se lancer dans sa propre aventure après avoir déçu son père. La famille Stonefly gère l’atelier de réparations local, ils travaillent sur des méchas. Et à cause d’une erreur d’Annika, l’engin fétiche de son père, Chrysa, a été volé au beau milieu de la nuit. Se lançant à la poursuite du voleur, Annika découvre un immense monde fantastique qui la pousse à créer de nouvelles capacités de mécha, et elles se révèleront toutes très utiles face aux nombreux insectes qu’elle rencontrera.

Inventer un univers

L’histoire d’Annika s’inspire du parcours de beaucoup d’entre nous dans l’équipe de développement. Parfois, entreprendre un long voyage peut-être effrayant, et le fait qu’Annika ne connaisse pas tout de cette aventure dans laquelle elle s’engage est exactement ce qu’il lui fallait pour se lancer. Sa détermination et sa franchise sont particulièrement inspirantes. Alors qu’elle se promène dans les bois, elle prend note de tous les gens, de toutes les créatures et de toute la faune qu’elle rencontre. C’est ce qui lui servira ensuite d’inspiration et elle utilisera cette créativité pour concevoir des améliorations et des capacités pour son mécha. C’est dans sa curiosité qu’elle puise son savoir.

Dans le monde de Stonefly, des gens de petite taille voyagent dans des méchas qui filent au gré du vent et qui sont composés de plusieurs parties améliorables : la coque, les jambes et les antennes. Annika connaît bien ces fonctionnalités de mécha et elle tentera constamment d’améliorer le sien au fil de votre progression dans le jeu. Selon la manière dont vous jouez, vous encouragerez la jeune fille à inventer des capacités aériennes, à améliorer l’utilité du mécha ou bien à trouver de l’inspiration pour des nouveautés cosmétiques cachées un peu partout.

Par exemple, après avoir été ralentie encore et encore par la bave des vers à soie, Annika inventera une capacité similaire pour son mécha, elle pourra alors ralentir les insectes pendant qu’elle récupère son butin. Et pour les fans de mode, vous pourrez également scanner des éléments de votre environnement pour changer la couleur de votre engin, ou même inventer vos propres schémas de couleurs personnalisées.

Chercher des poux ou faire mouche

Récolter des ressources pour réaliser toutes ces améliorations, c’est la partie la plus intense de Stonefly. Là dehors, il y a des insectes qui convoitent les mêmes ressources que vous. Pour récolter des minerais comme le « Limodot » ou le « Fawnicle », vous allez d’abord devoir chasser des insectes pour pouvoir y accéder. Les rencontres avec d’autres insectes inspirent Annika pour la création d’inventions de méchas : ainsi, tout au long du jeu, vous deviendrez non seulement plus puissante, mais vous développerez également de nouvelles stratégies pour gérer les insectes et récupérer les minerais avant eux.

En parlant d’insectes, chaque type d’insecte nécessitera des stratégies d’attaque et de défense légèrement différentes. Ils s’inspirent d’un peu tout, des limaces en passant par les rhinocéros (regardez un peu l’animation et le design du scarabée cornu). Par exemple, assez tôt dans le jeu, de nombreux insectes que vous croiserez ramperont sur le sol, mais certaines araignées comme les « Star Spiders » sont très aériennes et vous aurez alors du mal à prendre l’avantage en l’air. Vous devrez esquiver leur défense tournoyante, puis lancer vos capacités au bon moment pour les étourdir et ensuite les chasser. Avec des tactiques avancées, vous pourrez peut-être même dresser ces insectes les uns contre les autres. À chaque rencontre, vous devrez utiliser vos capacités avec adresse et intelligence.

Gardez bien en tête que les insectes ne vous attaqueront pas tant qu’il n’y a pas de minerais aux alentours et que vous n’êtes pas une menace pour eux : c’est seulement là qu’ils deviendront agressifs. Utilisez cela à votre avantage si vous souhaitez profiter d’un moment de répit pour réparer votre mécha ou si vous ne souhaitez pas les affronter du tout.

En parlant de profiter, nous vous conseillons de faire de la place dans votre agenda, car Stonefly débarque aujourd’hui sur le PlayStation Store.