Tribes of Midgard : Vie et habitat des bêtes scandinaves

0 0
Tribes of Midgard : Vie et habitat des bêtes scandinaves

Un guide pour vous aider à survivre et à prospérer à Midgard

Bienvenue dans le Ragnarök le plus incroyable que vous ayez jamais vu ! Tribes of Midgard sort demain, et si nombre d’entre vous sont déjà en jeu à chasser notre plus grand boss, Fenrir, nous avons pensé qu’il serait utile de vous donner quelques conseils et astuces rapides, et de vous présenter certains des ennemis que vous rencontrerez au cours de votre voyage. 

Nombre de puissantes créatures vous feront face dans votre quête pour arrêter le Ragnarök, mais voici d’abord quelques conseils et astuces de survie générale.

Astuces de survie

  • Tout d’abord, il vous faudra trouver des vêtements, Einherjar ! S’il est vrai que certains vikings combattaient en sous-vêtements (vraiment, faites des recherches !), ce n’est probablement pas le meilleur moyen de vaincre les Jötnar, Fenrir et les autres créatures du jeu. Pour commencer, essayez de rapidement vous procurer du silex et des branches. Vous obtiendrez ainsi une hache pour couper du bois et une pioche pour extraire des pierres. Après avoir récolté des ressources, il sera temps de fabriquer des vêtements ! 
  • Midgard est un monde très fréquenté, avec de nombreux sentiers battus qui marquent les voyages des vikings du passé. Si vous restez sur les chemins, vous avancerez beaucoup plus vite. C’est essentiel en début de partie et lorsque vous devrez explorer pour trouver un Jötnar en approche. Il semblerait que les Jötnar s’en tiennent également aux routes, vous pourrez donc presque toujours les trouver en suivant les chemins tracés. 
  • Dans Tribes of Midgard, chaque ennemi dispose de son propre ensemble spécial d’attaques et de compétences. Tous les citer deviendrait vite ennuyeux, car ils sont nombreux. Cependant, et cette information sera particulièrement utile en début de partie, ces attaques spéciales peuvent abattre des arbres et briser des pierres, ce qui libèrera des ressources que vous pourrez récupérer au sol. C’est un peu comme si vous pouviez abattre un arbre à coups de pieds vikings, mais un peu plus brutalement.
  • En explorant Midgard, des notifications apparaîtront pour vous donner des informations sur les biomes et les environnements dans lesquels vous pénétrerez. Si vous voyez un texte rouge, il serait prudent de vous arrêter. Cette couleur indique que votre Einherjar n’est probablement pas assez fort pour vaincre les créatures que vous y rencontrerez (bien évidemment, tout reste possible… mais cela prendra du temps). Vous pouvez toujours consulter votre niveau de puissance dans la fenêtre de l’inventaire, et assortir votre équipement pour vous assurer de mettre votre meilleur atout en avant. 
  • Votre village est peuplé de plusieurs artisans très utiles. Ces habitants ne sont pas juste utiles lorsque vous avez besoin d’une nouvelle hache, ils vous aideront également à repousser les assauts nocturnes des armées du Helheim. Faites-les monter de niveau en utilisant les âmes que vous aurez collectionnées pour avoir accès à de meilleurs équipements, et les rendre plus puissants pour combattre l’obscurité.

Une fois les bases acquises, il est temps que les méchants entrent en scène ! Bien que nous ne puissions pas décrire tous les ennemis que vous rencontrerez dans Tribes of Midgard, nous avons voulu en présenter quelques-uns que vous devriez approcher avec prudence.

Ennemis

Les varúlfur

Errant à la lisière des Bois lumineux, les varúlfur sont des guerriers ressemblant à des loups qui ont un peu trop laissé parler leur côté sauvage. Ils étaient autrefois des vikings comme vous et moi (du moins lorsque nous jouons au jeu), et ont bu des élixirs à base de plantes interdites trouvées dans les prés. Sérieusement, qui laisse traîner ces trucs pour que d’autres en fassent des élixirs ?

  • Si vous entendez leurs hurlements, soyez sur vos gardes et prêts à vous mettre à l’abri. Les varúlfur peuvent sauter sur de longues distances et vous transpercer de leurs griffes en moins de temps qu’il vous en faut pour dire « Odin ». Outre leurs griffes acérées, préparez-vous à esquiver lorsqu’ils s’apprêtent à bondir sur vous, ou vous le sentirez passer !
  • Pour éliminer ces boules de poils féroces, nous vous conseillons d’avoir une bonne armure et de garder vos distances. En terrassant ces bêtes, vous obtiendrez des crocs et de la fourrure de loup-garou, ingrédients de base qui peuvent être utilisés pour créer du fil (ou faire de superbes tapis). Il vaut mieux les garder pour Ásta, un personnage haut en couleur, qui cherche des chaussettes chaudes à l’approche du Fimbulvetr ! Terminez cette quête pour recevoir une récompense (et faire une bonne action). 

Les linnorms

Des serpents… Évidemment, il fallait qu’il y ait des serpents… Il ne faudra pas avoir peur des reptiles lorsque vous pénétrerez dans la Terre des bassins. Les linnorms, ces fantastiques hybrides mi-serpent mi-dragon risquent bien de vous écailler si vous n’êtes pas bien préparé. Ayant maîtrisé le pouvoir du tonnerre, ils pourront également vous cracher leur salive électrifiée à distance et vous paralyser si vous ne faites pas attention. Les serpents. Dégoûtants et dangereux.

  • Outre leurs éclairs et leurs crachats, les linnorms sont célèbres pour leurs coups de queue. Pour les tenir à distance, faites une roulade arrière lorsqu’ils préparent leur queue pour attaquer, et lancez quelques sorts entre temps. N’oubliez pas que leur queue peut vous blesser, mais également infliger des dégâts à vos ennemis… Utilisez cela à votre avantage !
  • Si vous pouvez garder les pieds sur terre sans vous faire baver dessus, vous pourrez obtenir des pics de linnorms en les terrassant. Ces derniers sont très utiles pour fabriquer toute pièce d’équipement de tonnerre, y compris le rare ensemble des Nornes. Avec un peu de chance, vous pourrez peut-être une potion de santé moyenne pour un bon décrassage après le choc des attaques des linnorms.

Les trolls

À suivre, une bête bleue. Bien qu’ils aient le nom de trolls, il ne s’agit pas de créatures mignonnes vivant dans des maisons en champignon. Les trolls bleus de la Terre des bassins ne seront pas heureux lorsque vous entrerez dans leur territoire, et ils vous le feront savoir à coups de leur gourdin favori. Ces grands gaillards sont plutôt lents, mais ils pourront tout de même frapper à distance si vous les sous-estimez.

  • Les trolls bleus peuvent sembler être maladroits et lourdauds. Cependant, leur énorme massue fera voir des étoiles à n’importe quel Einherjar. Utilisez des armes des ténèbres (car ils y sont vulnérables) et la Rune « Last Laugh » (Dernier rire) qui explose d’elle-même à votre mort (car vous êtes vulnérable face à eux !).
  • Malgré leur manque d’agilité, ces créatures vous donneront des élixirs de vitesse en les terrassant, ainsi que de grands os, des élixirs de mana et même un cœur ancien. 

La skjaldmö gelée

Aussi froide que la glace, la pauvre skjaldmö gelée n’a qu’une envie : rentrer chez elle et se glisser sous une couverture bien chaude. Après avoir été surprise par un terrible hiver dans les Pics glaciaires, sa peau a viré au bleu, ses cheveux au blanc et son cœur est devenu corrompu.

  • Ces froides guerrières se déplacent en groupe, et vous briseront comme une stalactite si vous n’avez pas la bonne armure. Leurs puissantes lances vous infligeront rapidement de lourds dégâts, mais si vous vous équipez d’un robuste bouclier, vous ferez des étincelles dans ce combat.
  • Briser ces ennemis vous permettra d’obtenir du fil, parfait pour fabriquer l’ensemble d’armure féral… ou pour tricoter un chandail. Vous pourrez également récupérer un « Unfrozen Talisman » (Talisman dégelé).

Les engeances

Les engeances sont l’un des nombreux ennemis que la déesse Hel enverra dans votre village pour tenter de détruire la pousse d’Yggdrasil. Cependant, ils prendront leur temps pour approcher. Cette classe « noble » des armées du Helheim dispose d’une certaine force et est passée maître de toutes sortes de magie noire.

  • Alors que vous éliminerez rapidement les plus petits soldats des armées du Helheim, les engeances vous attireront de loin, que vous soyez prêt ou non ! Une fois à portée, les âmes que vous posséderez ne seront pas suffisantes lorsqu’ils déclencheront leur attaque dévastatrice. 
  • Si vous êtes plus nombreux, nous vous recommandons de vous séparer pour mieux régner : tandis que certains restent près de la graine pour repousser les assauts rapides des armées du Helheim, d’autres Einherjar peuvent attaquer les engeances dès qu’elles émergent des ténèbres et réduire leurs PV avant qu’elles n’atteignent les murs du village.
  • Après avoir vaincu une engeance, cherchez sa couronne. Ces couronnes du Helheim peuvent être utilisées pour fabriquer de l’équipement de haut niveau, y compris l’arc des ténèbres légendaire Élivágar.

Le grand méchant loup : Fenrir !

Si vous parvenez à vaincre ces monstres, peut-être vous sentirez-vous prêts pour un défi plus périlleux. Bonne nouvelle ! Le premier boss de saga de Tribes of Midgard, Fenrir, saura vous tenir en haleine. Fils de Loki et d’Angrboða, Fenrir est un loup titanesque et vicieux qui a dû être enchaîné pour empêcher un massacre. Ne nous demandez pas comment un dieu et une Jötunn peuvent donner vie à un loup, nous sommes développeurs de jeu, pas biologistes.

  • Fenrir était supposé être immobilisé à tout jamais par les chaînes incassables de Gleipnir, mais vous ne vous battriez pas contre lui s’il était en laisse. Lorsque vous entrerez dans sa tanière et son domaine, ne vous attendez pas à ce que le loup vous attende patiemment. Fenrir chargera n’importe quel intrus et vous fera hurler de terreur alors que des rochers tomberont sur vous. Nous ne devrions pas avoir à vous le dire, mais évitez de vous prendre les rochers.
  • Ne nous voulons pas trop gâcher la grande bataille finale, mais une astuce : apportez votre meilleur équipement. Et des potions de santé. Beaucoup de potions de santé. Croyez-moi, vous en aurez besoin.

Tribes of Midgard est maintenant disponible sur PlayStation 4 et PlayStation 5. Terrassez Fenrir avant l’arrivée du Fimbulvetr. Nous avons foi en vous, brave Einherjar !

Le Valhalla vous attend !