Les menaces dans The Dark Pictures: House of Ashes

0 0
Les menaces dans The Dark Pictures: House of Ashes

La menace est réelle, mais qui sont les vrais monstres  ?

Bienvenue dans ce nouvel article de blog sur notre nouveau jeu : House of Ashes ! Je suis Will Doyle, réalisateur de jeu chez Supermassive Games. Aujourd’hui, je vais vous parler des monstres et de leur signification dans notre jeu.

House of Ashes se déroule à la fin de la guerre d’Irak. Dans les monts Zagros, une unité militaire d’élite cherche des armes chimiques lorsqu’elle est prise pour cible par les forces irakiennes. Pendant le combat, des avens s’ouvrent à leurs pieds et tous se retrouvent dans les ruines d’un ancien temple sumérien. Les soldats ne sont pas seuls en bas. Ils ont réveillé un nid de créatures mystérieuses assoiffées de sang ! Au cours d’une nuit, nos survivants devront apprendre à fuir, s’adapter et se défendre contre la horde de créatures à leurs trousses. Pour survivre à la nuit ici-bas, les soldats doivent faire front commun avec leurs ennemis d’en haut.

Au sens traditionnel du terme, les monstres sont des créatures grotesques qui transgressent nos notions de l’humanité et l’ordre naturel des choses. Nous les craignons, car leur existence bouleverse notre compréhension du monde. De telles abominations n’ont pas lieu d’être, et pourtant… Les monstres ne se plient pas à nos règles. Ils tuent, sèment la terreur et corrompent. Évidemment, les monstres ne sont pas tous surnaturels. Le terme de « monstre » peut aussi être appliqué à ceux qui ont abandonné leur humanité. Lorsqu’un humain se comporte comme un monstre, est-il toujours humain ?   

Nous souhaitions explorer tous ces thèmes dans House of Ashes. Les créatures du monde souterrain que vous affronterez sont de redoutables machines à tuer. Elles sont réelles, mais inhumaines. Nous voulions qu’elles soient aussi inhumaines que possible. Elles ne pensent pas comme nous, sont impitoyables et désirent notre mort. Nous savons que plus elles sont monstrueuses, plus les soldats paraissent humains. Toutefois, les personnages que vous contrôlez ne sont pas tous amis et vous devrez faire des choix cornéliens pour déterminer à qui faire confiance, qui sauver et qui abandonner. Le jeu se déroule dans une zone de guerre, ce qui engendre tout de suite des tensions entre les personnages, mêlant préjugés, rivalités et méfiance. Avec ces fortes tensions au sein du groupe, vous vous demanderez parfois si les créatures ne sont pas les seuls monstres ici-bas. Pour vaincre ces ennemis, les survivants vont devoir apprendre à collaborer plutôt que de s’entretuer.

Vos choix les plus difficiles seront ceux qui vous permettront de survivre. En ces lieux sans pitié, un maillon faible suffit à tout faire chavirer. Un camarade blessé pourrait vous ralentir, tandis qu’un soldat affolé pourrait trahir votre position. Les fardeaux vous rapprocheront de plus en plus de l’abîme. Débarrassez-vous d’eux pour augmenter vos chances de survie, au prix de votre humanité. Valez-vous réellement mieux qu’eux ?

D’un côté, les terrifiantes créatures qui pourchassent votre équipe depuis les ténèbres : de redoutables adversaires qui cherchent à se repaître de votre chair. De l’autre côté, les rivalités et les préjugés des survivants qui pourraient bouillonner au point de les dépasser. Votre rôle sera de prendre les décisions. Ferez-vous collaborer des ennemis jurés pour le bien du groupe ou les inciterez-vous à se battre dans le but de sauver leur peau ? Entrerez-vous dans le jeu de vos ennemis pour les aider… avant de les trahir ? C’est à vous d’établir leurs relations.

En fin de compte, qui sont vos pires ennemis ? Eux… ou bien vous ? Il y a de vrais monstres dans House of Ashes, mais ils n’ont pas tous des crocs…

Si vous vous sentez capable de les affronter, découvrez le jeu lors de sa sortie le 22 octobre. Nous avons hâte de vous voir y jouer.

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Please be kind, considerate, and constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Veuillez saisir votre date de naissance.