La conception de Colt & Julianna de Deathloop

0 0
La conception de Colt & Julianna de Deathloop

Ou comment le duo de combattants stylés est passé d'un concept à une réalité explosive grâce à la collaboration de plusieurs équipes.

De nombreux aspects de Deathloop ont changé depuis le début du projet, mais tout au long du processus, nous avions nos deux personnages principaux, Colt et Julianna, pour nous servir de guides. Dès les prémices du développement, nous savions qui nous voulions qu’ils soient et comment ils devaient agir et réagir. Nous avons créé leurs personnalités, leurs excentricités, leurs défauts. Et bien sûr, leur design complètement badass.

Se souvenir de ses origines

La première chose à laquelle nous réfléchissons lorsque nous entamons les recherches pour un nouveau projet, c’est ce que nous voulons garder de nos titres précédents et les autres directions que nous voulons explorer. Beaucoup nous connaissent grâce à la franchise Dishonored, avec son style graphique unique et facilement identifiable. Nous essayons de toujours faire évoluer et grandir notre style artistique, tout en conservant ce qui le rend unique et donne la “touche Arkane”.

Dans le cas de Deathloop, nous voulions garder certains vêtements et anatomies stylisés, mais nous voulions aussi introduire des proportions et des morphologies plus réalistes. Nous voulions que nos personnages appartiennent vraiment à ce monde. Ils ont un passé et portent sur eux des histoires sombres. Le but de notre style est de mettre en valeur les personnalités de nos personnages en idéalisant également certaines proportions. Nous avons conservé des formes claires et des lignes bien visibles, et avons réduit au maximum les “bruits” visuels, les hautes fréquences et les détails superflus. Habituellement, nous prenons plusieurs mois au début d’un projet pour trouver le bon équilibre entre style et réalisme en ce qui concerne les volumes, les textures et les matières. Nous voulons que les personnages puissent être reconnaissables de loin, mais aussi qu’ils soient détaillés et riches lorsqu’on s’approche d’eux.

Les années 60 au travers de la lentille Arkane

Lorsque le directeur artistique Sébastien Mitton a suggéré de placer Deathloop dans les années 60, l’idée a tout de suite plu à l’équipe. Nous avions passé une décennie dans l’ère victorienne avec la série Dishonored, c’était donc un changement rafraîchissant pour le studio. Nous voyions les années 60 comme un terrain de jeu fantastique pour développer de nouvelles idées visuelles. Cependant, nous avons tous notre propre culture et compréhension visuelles de ces années-là. Il nous a fallu du temps et pas mal de conversations pour arriver à trouver à quoi ressemblerait la vision d’Arkane des années 60.

Nous avons rassemblé des centaines de références et étudié d’importantes figures de la mode de ces années. Les tenues de Courrège, les couleurs vibrantes de Pierre Cardin, les coiffures uniques de Vidal Sassoon et de nombreux autres. Nous avons développé des types de matières spécifiques représentatives des années 60, comme cet effet brillant que vous pouvez voir sur certains personnages et armes, ou le plastique translucide de certaines statues présentes sur l’île.

La naissance de Colt et Julianna

Julianna et Colt ont été conçus comme un duo de combattants stylés. Dès le départ, nous savions que ces personnages auraient une tonne d’interactions et de dialogues entre eux, et nous voulions qu’ils soient aussi élégants et intéressants l’un que l’autre.

La tenue de base de Colt est simple et vous raconte tout de suite une partie de son histoire. Nous avions décidé assez tôt dans sa conception que ce serait un pilote vétéran de l’armée. Il porte un vieux blouson en cuir de pilote qu’il adore (ou qu’il adorerait s’il se souvenait pourquoi il le porte) et de gros gants de cuir. De par son passé, il est compétent avec les armes à feu et sait comment se comporter sur un champ de bataille. Même son amnésie ne peut lui enlever ses réflexes de militaire qui le sauveront un grand nombre de fois.

Ci-dessous, vous pouvez voir un exemple des débuts de sa conception, avec un blouson bomber, mais nous avons finalement opté pour celui en cuir que toute l’équipe préférait.

La veste de Julianna est délibérément trop grande et ample. Elle porte un pantalon en élasthanne serré pour être plus libre de ses mouvements, mettant l’accent sur sa vitesse et son agilité. Les gants qu’elle porte sont inspirés de gants d’archerie, pour rappeler le fait que c’est une chasseuse. Son bandeau et ses boucles d’oreille donnent un côté pop/années 60 sympa à son aspect général. La tenue de Julianna n’a que peu de fioritures, car nous avons décidé de mettre la plupart des détails dans son arme fétiche, le Sepulchra Breteira.

Tout sert l’histoire

Nous pensons que le moindre détail que nous ajoutons à un concept doit directement communiquer la situation, l’intention et l’action du personnage. Chaque pièce, badge et broche du blouson de Colt a été créé en collaboration avec les équipes artistiques travaillant sur la narration, les concepts et les personnages. Examiner en détail Colt et Julianna révèle certains aspects de leur motivation et de leur passé. Nous invitons tous les joueurs à essayer de découvrir ces choses par eux-mêmes. En voici quelques exemples :

Jean-Luc Monnet (directeur artistique associé et artiste principal des concepts) et son équipe artistique ont produit de nombreuses options de tenues avant d’opter pour celles que vous voyez en jeu, en particulier pour Julianna. Chacune racontait l’histoire de ces personnages et nous aimions tellement certaines d’entre elles que nous avons décidé de les utiliser comme tenues alternatives.

Par exemple, la combinaison de Julianna reflète le fait qu’elle est agile, athlétique et vive, avec une touche de Drôles de Dames. Sa robe bleue marche au contraste : elle lui donne un air bien élevé et poli, alors que c’est votre adversaire le plus féroce de tout Blackreef. Cette dualité résonne très bien avec la façon dont elle s’adresse à Colt. Elle est toujours incisive et le charrie constamment. Même si nous n’avons finalement pas retenu ces deux looks pour son apparence finale, nous en avons gardé quelques éléments.

Pour Colt, nous avions conçu des apparences selon différentes humeurs. D’un tueur super stylé dans son costume italien doré, au héros tatoué par lui-même qui rappelle Memento, le thriller basé sur la perte de mémoire. Comme pour Julianna, chacune de ses tenues met en avant une de ses caractéristiques.

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Please be kind, considerate, and constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)