Survivez à la nuit dans Song in the Smoke, sorti demain

0 0
Survivez à la nuit dans Song in the Smoke, sorti demain

Une journée typique dans la nouvelle aventure du studio 17-BIT, disponible le 7 octobre

Song in the Smoke est un jeu de survie. C’est une simulation dans laquelle le joueur se trouve seul dans des terres sauvages et ne peut que compter sur son intelligence, sa force et sa perception pour survivre et voir un autre lever de soleil. Ce jeu n’est pas uniquement une situation où l’homme fait face à la nature, mais c’est plutôt une tentative de synchronisation avec cette dernière : vous devrez faire attention à ses fréquences, prendre des milliers de petites décisions qui vous permettront de survivre (ou non). Ce jeu a pour but de reconnecter les joueurs à une forme d’existence dont le monde moderne s’est éloigné.

Une journée typique dans Song in the Smoke commence un peu avant l’aube et est annoncée par la lumière du jour babillant à l’horizon et brillant légèrement à travers la brume. Alors que je m’éveille, je regarde les dernières braises de mon feu de camp s’éteindre et m’assure qu’elles tiendront jusqu’au lever du soleil.

Comme toujours, ma journée s’annonce bien remplie. La nuit est toujours froide et dangereuse, et ma première tâche consiste donc à faire face à cette réalité immuable. Je dois donc renouveler mes stocks de bois pour le feu, mais je ne peux pas en porter beaucoup et dois procéder méthodiquement. Mon campement me servira potentiellement de point de chute pour la nuit, alors j’y laisse des buches et des branches que j’ai ramassées. Mais qui sait où je me trouverai une fois la nuit tombée ? Je dois donc m’assurer d’avoir suffisamment de bois dans mon sac en cas de problème.

Je suis toujours à la recherche de matériaux de toutes sortes. Par exemple, je dois réparer ma masse. Elle est robuste, mais la pierre qui y est attachée est sur le point de se briser, je dois donc en trouver une qui conviendrait pour la remplacer. Je suis presque à court de bandes de cuir. Elles me sont indispensables pour fabriquer des vêtements et des outils. Par chance, j’ai mis du cuir à sécher dans mon camp et je n’ai plus qu’à le tanner. Dans le cas contraire, j’aurais dû me mettre en chasse.

Une autre nécessité pour survivre est la nourriture. La nature m’octroie suffisamment de petits encas pour me nourrir régulièrement : des baies et des champignons (qui composent la majorité de mes repas). Mais j’ai besoin d’un repas plus consistant une fois par jour, ou au moins le jour suivant. Et ici, dans ces contrées sauvages, les animaux sont ma seule option. Je ne vais pas chasser aujourd’hui, car la chasse et la cueillette occupent le plus clair de mes journées. Aujourd’hui, je dois voyager léger et poursuivre mon avancée vers de nouveaux territoires. La viande séchée que j’ai en stock fera l’affaire. J’ai aussi fait le plein de flèches pour me protéger des prédateurs. Mon arc est bandé et prêt à faire feu. Ici, le danger peut prendre maintes formes, et même les plans les mieux préparés peuvent se voir réduits à néant par un lion prêt à me tendre une embuscade. Je garde un œil sur les petites pierres sur mon chemin au cas où j’aurais besoin de nouvelles têtes de flèches.

Alors que je me dirige vers le nord, j’en profite pour explorer le nouvel espace qui s’ouvre à moi dans mes moindres recoins. Je cherche des matériaux, mais aussi des statues et des gravures réalisées par mes ancêtres. Je ne peux établir que trois campements par régions et je dois donc choisir leur emplacement avec soin afin de couvrir des zones aussi larges que possible en une seule journée. Cartographier le terrain est donc une tâche essentielle à ma survie ici.

Je dois aussi faire attention au temps qui passe. Dès que la lumière revêt une teinte rouge et chaleureuse, et que le chant des criquets et des cigales retentit autour de moi, je sais qu’il est trop tard pour poursuivre mon périple et qu’il me faut établir un feu de camp avant l’aurore.

Je rejoins mon campement. Il me reste un peu de temps, ce qui me rassure. Je lance mon feu en prenant de soin de maintenir une chaleur convenable et de garder des combustibles à portée de main. Je prépare la nourriture que j’ai obtenue aujourd’hui, elle n’en sera que plus revigorante ainsi. Je suis heureux de pouvoir me reposer le ventre plein ce soir, et ce près d’un feu pour me réchauffer et éloigner les ténèbres environnantes.


L’aventure PlayStation VR de Song in the Smoke sera disponible sur PlayStation 4 demain, le 7 octobre.

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Please be kind, considerate, and constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)