Fêtez les 5 ans de PlayStation VR

2 0
Fêtez les 5 ans de PlayStation VR

Retour sur les jeux PS VR les plus populaires, et la vision de leurs créateurs.

Aujourd’hui, cela fait cinq ans que PlayStation VR a fait son entrée dans le monde, et nous voulons profiter de ce moment pour remercier tous nos fans et nos talentueux développeurs qui ont donné sa chance à cette plateforme et soutenu le projet PS VR au fil des ans. C’est incroyable de voir la place que la réalité virtuelle s’est faite parmi les plateformes de jeux vidéo ces cinq dernières années, et nous sommes heureux que PS VR ait joué un grand rôle dans cette évolution.

Pour célébrer cet anniversaire, nous souhaitons remercier dignement les fans de PlayStation : À partir de novembre, les membres PlayStation Plus* recevront trois jeux PS VR en bonus sans frais supplémentaires. Restez à l’écoute pour plus d’informations sur la mise à jour de PlayStation Plus dans les semaines à venir.

Depuis le lancement de PS VR, des expériences uniques et très variées ont été créées pour la plateforme et ont contribué à lui donner l’importance que nous visions. On compte par exemple des jeux encensés par la critique comme le palpitant action shooter Rez Infinite, tout en sons et images, la mission de sauvetage épique du jeu de plateforme Astro Bot Rescue Mission, et le jeu d’action-infiltration Hitman 3.

Avec plus de 500 jeux et expériences disponibles sur PS VR, jetons un œil ensemble au top 5 des jeux les plus joués** dans le monde sur cette plateforme depuis son lancement il y a cinq ans.

Jeux PlayStation VR les plus populaires dans le monde

  • Rec Room
  • Beat Saber
  • PlayStation VR Worlds
  • The Elder Scrolls V: Skyrim VR
  • Resident Evil 7 Biohazard

Jeux PlayStation VR les plus populaires selon les régions

  • Europe : Rec Room, PlayStation VR Worlds, Beat Saber, The Elder Scrolls: Skyrim VR, Resident Evil 7 Biohazard
  • Amérique du Nord : Rec Room, Beat Saber, The Elder Scrolls V: Skyrim VR, Job Simulator, Firewall Zero Hour
  • Japon : Resident Evil 7 biohazard, The Elder Scrolls V: Skyrim VR, PlayStation VR Worlds, Beat Saber, Gran Turismo Sport

Bien d’autres jeux PS VR vont voir le jour, dont certains sont déjà en développement comme Moss: Book II, Wanderer, After the Fall, Humanity, Puzzling Places, Zenith: The Last City et bien d’autres. Les jeux spécifiques PS VR ont été créés par certains des développeurs les plus talentueux du domaine, qui relèvent sans cesse de nouveaux défis pour concevoir d’incroyables expériences. 

Pour l’occasion, nous avons décidé de faire une petite rétrospective avec les développeurs pour qu’ils partagent avec nous l’histoire de leur premier contact avec PlayStation VR.

Fêtez les 5 ans de PlayStation VR

Pouvez-vous nous parler de votre première expérience PS VR ? 


On travaillait sur un prototype en VR en 2015 et on en est venus à discuter avec l’équipe PS VR. Je ne savais pas trop ce que valait PS VR à l’époque et ils m’ont poussé à aller voir les démos de la GDC de mars 2015. Celle de The London Heist m’a totalement convaincu du potentiel de la plateforme. La première scène est un interrogatoire par un individu un peu rustre, et il réagit aux mouvements de la tête et à ce le joueur regarde. Dans la scène suivante, on fouille un bureau à la recherche d’objets, avec une interactivité totale via les manettes PS Move, puis on est pris dans une fusillade et on doit se mettre à couvert derrière le bureau.  C’était un contenu de haute qualité comme je n’en avais jamais vu en VR à l’époque et je me suis retrouvé à me jeter au sol dans le secteur des démos de la GDC. Exceptionnel !

Chandana Ekanayake, Outerloop Games 


La technologie VR m’a toujours intéressé, donc j’étais super emballé en apprenant que PlayStation créait un casque VR à utiliser chez soi. La première fois que j’ai pu tester PS VR, c’était quand je travaillais sur le prototype de KITCHEN, qui était plus ou moins le prologue au développement de Resident Evil 7 Biohazard. Au départ, je n’avais vu le prototype que sur un écran classique et je ne pouvais qu’imaginer l’environnement en VR, mais je n’aurais jamais cru que voir les événements avec le casque rendrait ça à ce point terrifiant. C’était vraiment incroyable, l’immersion était nettement supérieure dans l’expérience en VR.

Masachika Kawata, Capcom 


Si je me souviens bien, ma première expérience PS VR était un prototype du Project Morpheus (le nom de code de PS VR à ses débuts) où je me trouvais perché sur un très haut plongeoir, au-dessus d’une piscine olympique. Le but était de montrer que la VR pouvait aussi donner le vertige. Et ça a vachement bien marché.

Nicolas Doucet, Team Asobi


Je me souviens d’avoir joué à Thumper en 2016, à l’époque où PS VR est sorti, et c’était génial.  La grande vitesse, les mondes magnifiques et les rythmes formaient un mélange grisant qui rendait le jeu difficile et captivant.  J’étais aussi impressionné par mon expérience avec le Dark Knight dans Batman: Arkham VR, ça m’a fait comprendre à quel point incarner un personnage avec PS VR donnait une sensation d’immersion incroyable, de quoi changer totalement notre façon de créer des jeux.

Stu Tilley, Firesprite


Je me souviens, en 2016, j’ai pu avoir un aperçu de London Heist à l’université Carnegie Mellon quand un ancien élève a présenté des démos anticipées dans l’Entertainment Technology Center. C’était vraiment génial de voir que Sony laissait une vraie chance à la VR, contrairement aux autres consoles.

– Jesse Schell, Schell Games


Je crois que notre première expérience en VR était sur Rush of Blood et RIGS Mechanized Combat League Rush of Blood a été, et est toujours, l’une des meilleures expériences d’horreur en VR, ce jeu est génial. J’en veux encore ! RIGS MCL était vraiment sympa, ça nous a montré tout le potentiel de la VR en multijoueur et ça nous a beaucoup inspirés. Il était vraiment en avance sur son temps, c’était l’un des meilleurs jeux de tirs en multijoueur VR.

– Hess Barber, First Contact Entertainment


Je me souviens d’avoir joué à Thumper chez un ami qui m’a initié à PS VR. Le passage à la version en VR a totalement changé mon expérience du jeu, c’était incroyable. C’était le même jeu, mais en même temps, on aurait dit un monde différent, et beaucoup plus épique que la version 2D.

– Vladimír Hrinčár, Beat Games

Comment PS VR a influencé votre perception de ce qui était faisable sur console ? 


Je pense que le plus gros changement, ça a été de comprendre que les joueurs n’étaient plus derrière un écran, mais qu’ils pouvaient entrer dans l’environnement et vraiment parcourir le monde du jeu. Même si c’était le même jeu, c’était fascinant de voir à quel point la même expérience pouvait changer entre un simple écran et un environnement en VR.

– Masachika Kawata, Capcom


PS VR a créé une nouvelle manière de jouer qui n’était pas tout à fait la même avant.  Bouger ses mains pour viser, soulever une trappe, escalader une montagne ou juste lancer un beignet dans une cabine à proximité, c’était totalement unique par rapport à la manière de jouer traditionnelle.  L’immersion que permet PS VR avec la qualité de l’affichage, c’est la manière ultime de se plonger dans un jeu ; s’asseoir à table dans la maison principale de Resident Evil 7 sur PS VR, c’est vraiment inoubliable !

Stu Tilley, Firesprite


PS VR nous a permis de rendre les expériences de jeu plus instinctives. Le meilleur exemple, c’est le contrôle de la caméra. Quand on est soi-même la caméra, il n’y a plus besoin d’apprendre à l’utiliser, et on peut se concentrer sur l’action. Regarder autour de soi, se pencher pour voir de l’autre côté d’un mur, ce sont des choses qu’on fait sans y penser, mais qui sont en fait très dures à intégrer dans des jeux classiques. Avec PS VR, on a tout ça quasiment sans effort, et ça permet de rendre le jeu plus accessible !

– Nicolas Doucet, Team Asobi


PS VR est très confortable même sur de longues périodes, cela ouvre tout un tas d’opportunités de conception pour différents types de jeu. On a pu créer trois expériences vraiment distinctes pour la plateforme : Wayward Sky, un jeu d’action-aventure panoramique à la troisième personne, Dino Frontier, une simulation de western avec des dinosaures, et Falcon Age, un jeu d’action à la première personne avec un faucon apprivoisé. Les trois jeux tirent parti de PS VR et on a dû changer notre approche de chaque genre pendant le développement pour exploiter toutes les possibilités du casque.

Chandana Ekanayake, Outerloop Games 


Je pense que PS VR n’est qu’un début, un aperçu de ce que la VR peut devenir. Je suis sûr qu’un jour, la VR sera le style de jeu le plus populaire. PS VR est la seule véritable plateforme de jeu qui y est dédiée. Les jeux qu’on y trouve sont de meilleure qualité que sur toutes les autres plateformes qui existent. Avec des titres d’aussi bonne qualité, on peut vraiment s’attendre à des Triple-A en VR. Ça nous montre à quel point la VR peut être efficace, et ça ouvre la voie pour ces jeux dans le futur.

Hess Barber, First Contact Entertainment


Ça n’a plus rien à voir : PS VR avec les manettes PS Move offre tellement d’options qui sont juste inaccessibles sur un écran en 2D avec une manette classique.

Vladimír Hrinčár, Beat Games

Qu’est-il important de savoir avant de développer des jeux pour PS VR ? Qu’avez-vous appris d’essentiel ?


On a appris à faire des tests avec le casque aussi tôt que possible même si ça paraît idiot. Il y a une grande différence entre ce qu’on pense obtenir, et le résultat qu’on a vraiment avec PS VR.  Pendant le développement de Falcon Age, on a travaillé avec une fauconnière de Washington pour être sûrs d’être au plus près de la réalité dans notre jeu. Elle nous a expliqué comment un faucon se comporte après la chasse, comment il étend ses ailes pour protéger sa proie, et comment il réagit à l’eau.  Un élément, en particulier, a été assez effrayant pendant cette période. Elle nous a expliqué qu’il ne fallait surtout pas regarder le faucon dans les yeux pour ne pas être vu comme une menace ! C’est difficile de ne pas fixer un oiseau aussi magnifique, mais on a réussi à s’y tenir et aucun de nos développeurs n’a été blessé pendant la production.

Chandana Ekanayake, Outerloop Games 


[O]n a travaillé dur sur KITCHEN, un prototype de PS VR qui a servi de fondation à l’incorporation de la VR dans Resident Evil 7 Biohazard. C’était la première fois qu’on s’attaquait à ce type d’environnement, donc on a fait beaucoup de tests. Je me souviens que les testeurs du jeu bondissaient ou tombaient de leur siège sous l’effet de la peur et nous faisaient la remarque, en riant et en s’énervant à moitié, que l’expérience était « trop effrayante ». On a mis en ligne quelques vidéos de cette époque, si ça vous intéresse d’aller regarder, vous allez bien rire.

Masachika Kawata, Capcom


Quand on travaillait sur The Persistence, notre jeu d’horreur sur PS VR, on gardait souvent le casque en développant les fonctions, totalement concentrés sur les petits détails.  Mais le jeu prend en charge une appli complémentaire qui permet de modifier le monde.  Un membre de l’équipe (que je ne nommerai pas !) aimait beaucoup faire apparaître des ennemis derrière ceux qui travaillaient sur le jeu.  Ils se faisaient attaquer par surprise par un mutant enragé et on les entendait crier de l’autre bout du studio !

Stu Tilley, Firesprite 


Au milieu de développement de Firewall, on s’est rendu compte que si nos tests étaient si amusants, c’était parce qu’on se connaissait tous bien et qu’on communiquait naturellement au sein de l’équipe. Mais en jouant avec des inconnus et en étant timide, l’expérience pouvait s’avérer très différente et ça nous inquiétait un peu. Mais ce qui est sympa avec PS VR, c’est qu’on est totalement plongé dedans, et le micro est intégré, donc les gens (ou la plupart) discutent tout aussi naturellement. Le jeu pousse à communiquer, et en plus de ça, il a créé tellement de relations, des gens tout autour du monde se sont mis ensemble, certains se sont mariés, d’autres ont même eu des enfants ensemble.  Ce qui nous inquiétait, au final, est devenu une des meilleures fonctionnalités du jeu, c’est un terrain très social et convivial.

Hess Barber, First Contact Entertainment

*PS Plus est un abonnement payant récurrent prélevé automatiquement jusqu’à annulation. Conditions complètes : play.st/PSPlusTerms.

**Données du 13 octobre 2016 au 31 août 2021, sans compter The Playroom VR

Le système PlayStation®VR n’est pas adapté aux enfants de moins de 12 ans. Vous devez posséder une PlayStation®4 ou une PlayStation®5 (vendues séparément) pour utiliser PlayStation®VR

Les commentaires sont désactivés.

2 Commentaires

  • Sorti en octobre 2016 a 400 euro , bilan pour ma part car  » J AI  » le casque depuis le premier mois de sortie :

    Catalogue famélique malgré quelques rares incontournables qui sauvent un tout petit peu l ensemble

    Nausées pénibles et handicapantes sur  » certains  » jeux , et , grosses transpirations qui s accompagnent avec

    AIM Controller très sous exploité pour un objet qui mérite pourtant mille fois mieux

    Des Moves de 2010 recyclé l idées était bonne a la base mais a très vite montré ses limites dans le temps

    la partie Noire a l arrière ainsi que sur le front du casque s est désagrégé émietté a force de transpirer dedans laissant apparaitre une espèce de mousse noire dessous

    le service après vente efficace pour ma part suite constatation de Pixels mort sur mon premier casque , remplacé par SONY

    On attend la suite le PSVR 2 espérant des modifications intéressantes et un catalogue plus fournis

  • Pour les 5 ans du psvr, j aimerais trouver une boutique où acheter des psmove.
    Comment peut on continuer à encourager le psvr sans pouvoir acheter les manettes adaptées ?