Présentation de Savathûn – Les origines du mal de la Reine Sorcière

0 0
Présentation de Savathûn – Les origines du mal de la Reine Sorcière

Les scénaristes de Destiny nous présentent en détail l'arc narratif le plus ambitieux jamais imaginé pour le jeu.

Les méandres de l’arc narratif de Destiny sont nombreux et impactent quasiment tous les aspects du jeu. Au cours de l’année qui vient de s’écouler, les joueurs de Destiny ont vu se développer l’histoire de l’un des personnages les plus appréciés du jeu : Osiris. Entre la mort de son fidèle Spectre, Sagira, et son comportement de plus en plus suspect, de nombreuses questions entourent depuis plusieurs mois le légendaire Arcaniste, ancien Commandant de l’Avant-Garde.


Attention au spoiler :


La vérité a éclaté au grand jour au début de la Saison des Disparus. Au cas où vous l’auriez manquée, ATTENTION AU SPOILER : Osiris n’était pas Osiris. Et cela faisait un certain temps qu’il n’était pas lui-même. Savathûn, la Sœur des formes, la Reine Sorcière en personne, a révélé aux Gardiens qu’elle avait usurpé l’identité d’Osiris depuis des mois, semant la discorde au sein de l’Avant-Garde et laissant la communauté Destiny dans l’inconnu, les fans les plus assidus ayant imaginé les théories les plus folles. 

Et c’est exactement ce que les scénaristes de Bungie avaient prévu.  

Au cours de la dernière année, ils ont redoublé d’ingéniosité pour orchestrer avec brio la supercherie de Savathûn et surprendre les joueurs. Aujourd’hui, nous revenons sur certains des moments clés de cet arc narratif et nous discutons avec l’équipe qui en est à l’origine. 

Présentation 

Prévu bien longtemps avant son développement dans le jeu, l’arc narratif Savathûn/Osiris est le fruit de nombreuses conversations entre les scénaristes de Destiny. L’équipe avait pour objectif principal de rendre le scénario du jeu encore plus palpitant sans tuer aucun personnage. Et ils voulaient également faire venir Savathûn dans la Cité. Voir la magicienne usurper l’identité d’un autre personnage et évoluer au milieu des humains leur semblait particulièrement intéressant et en phase avec le personnage. Par ailleurs, Savathûn a choisi la Cité car elle savait qu’il s’agirait du dernier endroit où sa rivale de sœur, Xivu Arath, viendrait la chercher.  

« À partir de là, nous avons beaucoup discuté entre nous pour savoir quel personnage était le mieux placé pour devenir sa victime », raconte Julia Nardin, Scénariste senior chez Bungie. « Nous nous sommes mis d’accord sur Osiris, en raison de sa relation avec Ikora, son ancienne apprentie, qui offrait à Savathûn un accès direct à l’Avant-Garde. » 

C’est lors de la Saison de la Traque que la Reine Sorcière a commencé à prendre le contrôle d’Osiris. Assez tôt, les joueurs ont pu trouver dans le bureau de Zavala des messages audio provenant de Mara Sov et Osiris. Ce message où Osiris déclarait que son Spectre, Sagira, était mort au combat n’avait pas du tout été enregistré par l’Arcaniste, mais bien par Savathûn. C’était la première fois qu’elle prenait sa place pour inviter les joueurs à rejoindre la Lune. Allant encore plus loin, Savathûn avait orchestré la première rencontre des joueurs avec le Maître des Corbeaux, donnant lieu à une situation où les joueurs le voyaient « secourir » Osiris qui était attaqué par l’un des sbires de Xivu Arath.  

S’ensuivit alors une campagne de manipulation savamment planifiée, au cours de laquelle Savathûn est parvenue à semer le doute et la méfiance au sein de l’Avant-Garde. L’un des exemples préférés de Julia Nardin est la façon dont Savathûn/Osiris a saboté la première réunion entre Caiatl et Zavala au début de la Saison des Élus. Lorsque Caiatl a proposé une alliance entre la Cabale et l’Avant-Garde, Savathûn est immédiatement intervenue pour remettre en question la fiabilité de Caiatl. 

Comme l’explique Julia Nardin, « Savathûn ne pouvait pas permettre l’émergence d’une alliance officielle entre les Humains et la Cabale de Caiatl et a tout fait pour l’empêcher. Usant de sa ruse, elle a également réussi à empêcher Caiatl de lancer une attaque sur sa cachette. Et lorsqu’il a fallu désamorcer le conflit dont elle était la source, elle s’est assurée de garder le contrôle sur tous les acteurs. » 

Affaire de famille 

Après avoir endossé l’identité d’Osiris et semé la discorde partout autour d’elle, Savathûn allait inévitablement laisser son ego prendre le dessus… et son masque tomber. Un fait particulièrement marquant a été la confrontation contre le Haut Célébrant, dans la Saison de la Traque. Dans un élan de fierté, Savathûn/Osiris a brièvement dévoilé ses réelles émotions vis-à-vis de sa sœur Xivu Arath, affirmant que celle-ci n’avait « pas d’ambition ».  

« L’idée de ce passage est née au cours d’une discussion entre les scénaristes, où quelqu’un a suggéré : « Et si Savathûn était vraiment énervée par le manque d’imagination de Xivu Arath et par le fait qu’elle se contente de l’imiter ? » », raconte Nikko Stevens, Concepteur narratif Senior chez Bungie. « Cela nous a permis de voir brièvement qui se cachait derrière le visage d’Osiris. C’était un autre indice pour indiquer aux joueurs que quelque chose se tramait. » 

Et on voit bien que même lorsque le sort de l’univers est en jeu, il reste difficile d’oublier les querelles de famille. 

Le mensonge de trop 

Avec l’arrivée de la Saison du Symbiote, les plans de Savathûn se sont avérés encore plus dangereux et divisifs. Sous les traits d’Osiris, Savathûn a utilisé les peurs des Hommes et la méfiance des réfugiés Éliksni vivant parmi eux afin de pousser Lakhsmi à lancer une attaque armée contre l’Avant-Garde. Lorsque Saladin est arrivé pour apaiser la situation et établir une stratégie, Savathûn a laissé entendre que la population le croyait derrière la tentative d’assassinat contre Zavala et l’a renvoyé. Et tout ce qui a suivi avait pour objectif d’éloigner Zavala et Ikora de leurs alliés. Pire encore, elle a profité de la relation entre Osiris et Saint-14 pour l’aider à renverser l’Avant-Garde.   

Mais tous ces subterfuges commencèrent à laisser des traces sur la Reine Sorcière. « Même si toutes ces tromperies alimentent le parasite qui lui confère sa puissance, ce n’était toujours pas suffisant pour elle », complète Julia Nardin. « Savathûn a commis trop d’erreurs pendant la Saison du Symbiote à cause de ses souffrances. Emplie de désespoir, elle a été moins vigilante qu’elle ne l’était d’habitude. »  

Par exemple, épuisée et perturbée par les mois passés dans la peau d’Osiris, Savathûn s’est mise à balbutier et à se contredire au cours d’une conversation avec Mithrax, affirmant que l’Armurerie noire avait le contrôle sur la situation. Et la performance magistrale de l’acteur incarnant Osiris, Oded Fehr, donne vraiment vie à cette situation délicate pour la sorcière.  

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec Oded sur l’évolution de l’arc narratif Savathûn-Osiris », affirme Nikko Stevens. « D’ailleurs, lorsque nous lui avons présenté nos idées, il était ravi et a immédiatement ajusté sa performance à l’approche de la Saison des Disparus pour que l’on ressente vraiment la dualité Savathûn/Osiris. » 

Savathûn lève le voile 

Au cours des différentes saisons, l’équipe a travaillé d’arrache-pied pour poser les nombreuses bases de l’intrigue unissant Savathûn et Osiris. Mais tout le monde savait que le moment de la révélation devait être saisissant. Et nous savions également que de nombreux joueurs auraient vu des informations sur la Reine Sorcière lors de la présentation Destiny en août. Il a donc été décidé de dévoiler immédiatement la supercherie de Savathûn dès le début de la Saison des Disparus.  

« À l’époque où nous travaillions sur cette saison, nous n’avions pas encore de modèle pour le personnage de Savathûn, donc nous avons dû redoubler de créativité pour sa transformation à l’écran et pour imaginer sa forme physique dans cet univers en tant que Reine Sorcière », explique Nardin. « Trouver la solution à ces défis est l’un des principaux aspects du développement de jeux vidéo, en particulier lorsque nous suivons plusieurs arcs créatifs simultanés. » 

La révélation de la tromperie de Savathûn est le résultat de tous les efforts et de tous les petits détails imaginés au cours des trois dernières saisons, offrant un cadre idéal pour l’action des saisons à venir. Les Gardiens connaissent maintenant la vérité et, même si les mensonges de Savathûn ont été dévoilés au grand jour, ils devront affronter ses répercussions tout au long de l’extension La Reine Sorcière, dans la Saison [CENSURÉ] et au-delà.

Envie de connaître la suite ? Ne ratez pas l’extension La Reine Sorcière, disponible le 22 février 2022 ! 

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Please be kind, considerate, and constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)