Empire of Sin se dote d’une nouvelle mise à jour, Precincts et d’un DLC premium Make It Count

0 0
Empire of Sin se dote d’une nouvelle mise à jour, Precincts et d’un DLC premium Make It Count

Assurez le contrôle de votre territoire, découvrez un nouveau boss et plus encore le 18 novembre.

Après des mois de dur labeur, nous sommes presque prêts à déployer notre nouvelle mise à jour Precinct et notre DLC Make it Count, et à chambouler la prohibition de Chicago. Nous sommes très impatients de vous voir y jouer. En attendant la sortie, nous avons décidé de partager notre enthousiasme en vous montrant quelques nouveaux designs et de nouvelles fonctionnalités de gameplay.

Mise à jour Precincts

Precincts est clairement notre mise à jour la plus ambitieuse à ce jour. Commençons donc par là. Les Precincts (circonscriptions) sont des subdivisions de quartiers vous offrant un nouveau niveau de contrôle. Actuellement, vous pouvez construire ou détruire un racket du Port jusqu’ à Chinatown. C’est idéal en début de partie, mais nous avons l’impression que le jeu devient un peu prévisible au cours de votre progression. Puisque les améliorations se font individuellement sur ce point, la gestion de vos rackets à travers la ville représente une gestion considérable pour n’importe quel boss. De plus, lorsque vous possédez de nombreux rackets, en perdre un face à l’ennemi n’influe que très peu sur votre partie.

Tout d’abord, la mise à jour Precinct nous a permis de peaufiner les contrôles économiques du jeu. Vous pouvez suivre vos rackets, circonscription par circonscription, à partir d’un écran centralisé et facile à utiliser. C’est un moyen plus efficace de gérer votre empire et de garder un œil sur les éléments requérant votre attention tout en vous permettant de vaquer aux autres tâches qui vous incombent en tant que boss.

En termes d’expansion, les circonscriptions accroitront progressivement et vous permettront d’arborer vos couleurs à travers la carte et d’installer une Ligne de ravitaillement. Les Lignes de ravitaillement sont un élément essentiel à la construction de votre empire et vous permettent de ravitailler vos circonscriptions ainsi que de récupérer les profits générés par ces dernières. Par conséquent, si votre ligne de ravitaillement est coupée par vos ennemis et que vos circonscriptions n’en bénéficient plus, vous ne recevrez plus les profits liés à vos activités tant que la Ligne de ravitaillement ne sera pas restaurée. Cela vous permet donc d’établir de nouvelles stratégies offensives. Cependant, la meilleure option pour venir à bout de vos concurrents est de traverser leurs lignes et, si vous vous y prenez bien, vous pourrez encercler leurs circonscriptions et leur couper toute retraite.

Comment vous emparer d’une circonscription ? Attaquez-vous au Dépôt. Ce bâtiment permet de contrôler une circonscription et vous ne pourrez donc pas capturer cette dernière sans prendre ce bâtiment. Les Dépôts sont des cibles dangereuses. Ils sont très bien gardés et peuvent faire appel à des renforts grâce aux rackets alentour. Cela vous permet d’employer diverses options pour capturer une circonscription.

Attaquer les rackets des environs en premier lieu vous permettra d’éliminer les renforts éventuels dont un Dépôt pourrait bénéficier. Bien entendu, vous pouvez également attaquer un Dépôt directement. Vous ferez face à de nombreux adversaires, mais avec une puissance de feu adéquate, rien ne pourra vous arrêter.

Fait intéressant, nous nous sommes rendu compte que l’ajout des circonscriptions a changé le comportement de l’IA. Actuellement, l’IA attaque vos rackets un peu partout à travers la ville, mais grâce aux circonscriptions, les zones d’attaques ont été grandement réduites. Avec moins de choix à sa disposition, l’IA se concentre plus volontiers sur certaines zones, notamment sur les Lignes de ravitaillement. Cela ajoute une nouvelle dimension stratégique à votre partie : les circonscriptions proches du territoire de l’IA peuvent consolider leurs défenses pour se préparer à ces attaques, tandis que les circonscriptions « intérieures » – soit le cœur de votre empire – peuvent développer leurs capacités de rendement.

Les circonscriptions permettent d’employer des stratégies plus abouties tout en évitant les dangers auxquels vous faites face actuellement. En découpant vos territoires en plusieurs circonscriptions, vous aurez plus à gagner (et à perdre) au cours de vos guerres de contrôle. Chacune de vos décisions aura un impact plus décisif sur votre entreprise et une bonne stratégie pour bâtir votre empire est donc essentielle. L’approche d’Empire of Sin concernant les guerres de territoires vous conférera une sensation de réalisme, le sentiment de vous tailler la part du lion sur votre propre terrain et vous fera prendre conscience des nécessités requises pour conserver votre empire et le faire prospérer. Bien choisir vos batailles et planifier vos prochains coups est un facteur déterminant de votre gameplay.

Afin de suivre votre trajectoire au cours du jeu, votre campagne est divisée en quatre Actes. En commençant la création de votre empire à Chicago, ces Actes vous permettront de suivre une courbe de progression. Vous obtiendrez différentes récompenses en atteignant chaque nouvel Acte. L’Acte I, The Roaring Twenties (Les 20 glorieuses), qui se lance à chaque nouvelle session de jeu, réduit de moitié l’activité policière générée par vos rackets. Vous atteindrez l’Acte II, Paint the Town Red (Peindre la ville en rouge), lorsqu’un tiers des circonscriptions est sous votre contrôle et celui de l’IA, réduisant le coût des Rachats de 25%. Une fois qu’un tiers des factions majeures a été éliminé, vous accéderez à l’Acte III, Under The Gun (La loi des armes), et réduirez le coût de vos bâtiments de Racket de 25%. Le dernier Acte, The View From The Top (Vue au sommet), se déclenche une fois que la moitié des factions majeures a été éliminée et les coûts de recrutement de vos gangsters seront réduits.

Nous avons reçu de nombreux retours de la communauté sur la police. Et nous vous avons entendu ! En gérant vos circonscriptions, nous avons aussi fait en sorte que la présence policière et les interactions générées par cette dernière soient plus apparentes. La valeur de suspicion du jeu est parfois un peu difficile à déchiffrer. Elle affecte chaque racket différemment et il vous revient de prendre les décisions qui s’imposent. Avec l’introduction des circonscriptions, nous avons ajouté un compteur d’Activité Policière lié à chaque circonscription, qui est bien plus simple à analyser. Ce compteur sera affecté positivement ou négativement selon vos actions et vos décisions. En gardant ce compteur au plus bas, la police sera plus facilement tentée de fermer les yeux sur vos activités. Cependant, même les policiers les plus corrompus ne peuvent ignorer les criminels les plus effrontés éternellement. Si l’Activité Policière augmente, vos clients dépenseront moins d’argent et auront moins tendance à consommer de l’alcool dans les circonscriptions où la présence policière est forte. Par ailleurs, la police peut même effectuer des raids sur vos rackets pour se donner quelque chose à faire.

DLC Make It Count

Maintenant que nous avons couvert la mise à jour gratuite (oui, vous avez bien lu, tout ce que nous avons mentionné jusqu’ici est intégré à la mise à jour gratuite Precinct), jetons un œil aux nouvelles fonctionnalités apportées par le DLC premium Make It Count.

Pour commencer, parlons un peu du nouveau Boss. Maxim Zelnick est le fils d’un boucher de Brooklyn qui se charge aussi bien des comptes que de la concurrence. Grâce à son esprit affuté, Zelnick apporte de nouvelles nuances au rôle de Boss. En tant que médiateur auprès des gangsters les plus impulsifs, Zelnick dispose d’une compétence de Boss dans la même veine.

Il peut imposer une trêve entre deux factions en guerre et, lorsque l’argent vient à manquer, il peut charmer les Gangsters et les convaincre de travailler gratuitement deux fois plus longtemps que d’habitude. Et c’est sans compter sur sa capacité de combat unique ! Bolster the Ranks (Renforcer les rangs) est une compétence qui trouvera grâce aux yeux des joueurs. En combat, quand tout va mal, Maxim peut invoquer deux gardes du corps lourdement armés pour aider à renverser le cours de la bataille. C’est une fonctionnalité qui peut drastiquement changer la dynamique d’un affrontement et qui est très amusante à jouer.

L’arrivée de Maxim marque aussi la venue d’une nouvelle opportunité très rentable : le Loan Sharking (le prêt sur gage). Cette activité ouvre ses portes à Chicago. C’est un nouveau type de racket qui n’a pas besoin d’alcool de contrebande pour fonctionner. Bien entendu, cela ne veut pas dire que vous pourrez imprimer de l’argent à votre guise. Le Loan Sharking est intégré à l’économie de votre empire et, même si les clients diffèrent de ceux que vous croisez habituellement grâce à vos rackets, l’économie de votre circonscription n’en est pas moins affectée.

Un dollar versé pour rembourser un prêt est un dollar qui ne sera pas dépensé dans un bar clandestin ! Et les clients sont parfois récalcitrants. Les prêteurs disposent d’événements uniques liés aux débiteurs qui ne peuvent pas vous rembourser et qui espèrent que vous les oublierez. À vous de voir ce que vous déciderez de faire d’eux. Votre jauge d’honneur influencera les défauts de paiement. Si vos clients savent que vous tenez parole, ils sauront également qu’il vaut mieux vous payer. Laisser trop de dettes impayées finira par endommager votre honneur, alors n’oubliez pas que vous devrez parfois jouer des muscles pour vous faire respecter.

Vous découvrirez aussi de nouveaux personnages en ville. Les Fixers (les régulateurs) sont inclus dans le DLC Make It Count. Il s’agit de cinq nouveaux gangsters qui sont spécialisés dans la « résolution de problèmes ». De la juge corrompue Ma « The Pillar » Miller, en passant par la Dre Ada Santos, une vendeuse d’artefacts du Marché Noir, l’histoire de chaque Fixer vous permettra de découvrir des personnages uniques et mémorables. Avoir un Fixer dans votre équipe vous permettra de recruter deux gangsters qui se détestent grâce à leurs compétences en médiation et vous permettra aussi de verser des pots de vin afin d’éviter certains affrontements. Cependant, au vu de ce que les Fixers peuvent faire sur le terrain, une petite rixe n’est peut-être pas une si mauvaise chose.

Les Fixers disposent de compétences uniques, comme les Pièges et les Pattes de Corbeau. Les Pattes de Corbeau sont des pointes permettant de piéger une zone et sont idéales pour contrôler vos ennemis dans les bâtiments étroits. Cette arme est très efficace lorsqu’elle est utilisée au bon moment et peut vous donner l’avantage en combat.

En plus de tout ce que nous avons mentionné ici, vous aurez fort à faire avec de nouvelles missions et de nouveaux événements, de nouveaux objets disponibles, des armes, des intérieurs, des améliorations de bâtiments, de nouvelles façons de conquérir la ville et des nouveautés sur les boss. Mais nous ne vous en dirons pas plus pour l’instant afin de ne pas vous gâcher la surprise.

Nous sommes impatients de voir ce que donnera Empire of Sin avec la mise à jour Precinct et le DLC Make It Count, disponibles le 18 novembre.

Veuillez saisir votre date de naissance.