Forger la corne – dans les coulisses du retour de Gjallarhorn dans Destiny 2

0 0
Forger la corne – dans les coulisses du retour de Gjallarhorn dans Destiny 2

Comment Bungie a ramené à la vie une des armes légendaires et Exotiques de Destiny.

De nombreuses armes incroyables ont marqué l’histoire de Destiny. Certaines sont devenues célèbres grâce à leur efficacité ou à leur esthétisme. Une poignée d’entre elles sont devenues légendaires grâce à leurs caractéristiques ou leur histoire. Et puis, bien sûr, il y a Gjallarhorn. Ce lance-roquette Exotique, présent dans le premier opus de Destiny, est devenu une marque de fabrique pour les jours depuis 2014.

Alors que Bungie célèbre son 30e anniversaire en 2021, nous allons marquer ce tournant comme il se doit : en invitant notre incroyable communauté à fêter l’événement avec nous sur Destiny 2. Pour ce faire, nous avons organisé le retour de Gjallarhorn avec une nouvelle quête Exotique qui permettra aux joueurs d’ajouter ce puissant lance-roquette à leur arsenal.

Si le Gjallarhorn de Destiny 2 semblera familier aux fans de la première heure, l’équipe chargée de son retour a ajouté quelques modifications qui montrent que même les… hum, vieux chiens peuvent apprendre de nouveaux tours. Nous avons récemment discuté avec l’équipe de développement de Destiny pour en apprendre plus sur les coulisses de la conception de Gjallarhorn.

L’héritage du Boum

« Gjallarhorn était l’une des premières armes Exotiques qui vous donnait une sensation de toute puissance, particulièrement contre les boss, » explique Brandon, concepteur chez Bungie chargé de préparer le retour de cette arme sur Destiny 2. Lorsque nous lui demandons ce qu’il en est de l’héritage de cette arme, il ajoute : « C’était une arme difficile à trouver pour les joueurs qui ne l’avaient pas achetée à Xûr dans les premières semaines à la sortie de Destiny. » [Note de l’éditeur : « Pourquoi gaspiller un emplacement d’arme lourde avec un lance-roquette Exotique ? »]

Les joueurs qui sont parvenus à obtenir Gjallarhorn chez le vendeur avaient beaucoup de chances. Les autres pouvaient (rarement) l’obtenir au terme de certains raids par exemple, comme La Chute de Cropta et Le Caveau de Verre. Mais même dans ce cas de figure, l’accès à cette arme restait difficile et (par conséquent) était très recherché. Comme le dit Brandon : « Qui n’a pas crié de joie une fois l’arme obtenue après des mois de farm intensif ? »

Mark Flieg, artiste senior chez Bungie ayant travaillé sur les effets visuels (VFX) de Gjallarhorn sur Destiny 2, ainsi que sur l’arme originale en 2014, pense que la réputation de cette arme a plusieurs origines : « C’était l’une des premières armes Exotiques du jeu, et il y avait donc peu d’autres armes de ce genre à disposition des joueurs (puisque vous ne pouvez équiper qu’une seule arme Exotique à la fois). C’est une très belle arme avec un style royal qui la démarque des autres, et la possibilité de dégager le terrain devant vous en quelques tirs donnait une dimension amusante à cet « outil. »

La possibilité de « nettoyer » une salle avec cette arme est liée aux munitions Chasse en meute en meute. Ces munitions, une fois tirées, se divisaient en plusieurs projectiles explosifs à tête chercheuse. Une équipe dotée de Gardiens armés de Gjallarhorn dans le premier opus de Destiny instillait une terreur sans nom, même chez les ennemis les plus redoutables.

Pour le retour de cette arme dans Destiny 2, l’équipe a apporté quelques modifications au lance-roquette pour s’assurer qu’il reste tout aussi efficace. Brandon nous a expliqué que le but était de maintenir cette sensation de surpuissance conférée par le Gjallarhorn original, tout en le peaufinant légèrement afin qu’il puisse se tailler une place aux côtés des lance-roquettes Exotiques que vous pouvez trouver aujourd’hui.

« Il était évident pour nous que les munitions Chasse en meute étaient une partie intégrante de l’identité de l’arme. Nous les avons donc conservées dans Destiny 2, » a-t-il dit. « Nous voulions aussi mettre cette arme à jour en ajoutant un nouveau bonus : Pack Hunter, qui lui donnait encore plus de puissance au sein d’une équipe. »

Ce nouveau bonus est l’exemple type illustrant la capacité de Bungie à mettre à jour une arme pour son second opus tout en conservant son style. Avec le bonus Pack Hunter, Gjallarhorn permet aux Gardiens à portée, et équipés de lance-roquettes classiques, de bénéficier du bonus Chasse en meute. De plus, le catalyseur de Gjallarhorn dans Destiny 2 permet de créer plus de Chasse en meute une fois qu’une des munitions tirées explose, et vous disposerez de deux munitions dans le chargeur.

« Le bonus Pack Hunter nous est apparu au moment où nous nous penchions sur l’expérience des joueurs dans le premier Destiny, » a expliqué Brandon. « Les chefs d’équipe demandaient souvent aux membres de leur groupe d’équiper Gjallarhorn pour les contenus plus complexes, comme les raids, ce qui rebutait beaucoup les joueurs qui ne la possédaient pas encore. Je me suis dit que ça pourrait être amusant d’inverser la vapeur, en faisant en sorte que le bonus de Gjallarhorn soit accessible à toute l’équipe tant qu’un de ses membres dispose de cette arme. »

Sous la glace

Le travail effectué pour remettre Gjallarhorn au goût du jour requérait un équilibrage entre la version précédente et l’opus actuel. Comme le dit Matt Lichy, artiste chez Bungie, « Je voulais essayer de conserver le look général que nous avions trouvé pour le premier Destiny, mais de faire en sorte qu’il corresponde aux critères de qualité que nous suivons aujourd’hui. »

Lichy nous a expliqué que les textures originales de l’arme (façonnées par Mark Van Haitsma, un ancien artiste de Bungie) ont été mises à jour grâce aux budgets plus élevés pour la géométrie du nouvel opus et les méthodes de shading RPR (rendu physique réaliste). Même si le Gjallarhorn de Destiny 2 est plus détaillé à l’avant de l’arme et sur son capot supérieur, Lichy explique que le but était de conserver le look originel du lance-roquette.

« Refaire une arme c’est un peu plonger sous la surface d’un iceberg, » selon Mark Flieg, artiste VFX. « Le produit final que voient les joueurs ne représente qu’une fraction du travail effectué pour en créer une seule. » Bien, et donc, quel travail se passe « sous la surface ? »

« Mon objectif premier était de guider le design et de fournir aux joueurs des « retours » sur les actions effectuées. Si mon équipe ne se focalise que sur la VFX après les premiers tirs, j’ai raté mon objectif. Mon intention est d’aider les joueurs à sentir qu’ils tirent, sans les sortir de l’action. »

Fidèle à son nom – tiré de la mythique corne nordique sonnée par Heimdall – Gjallarhorn est bien plus qu’une arme stylisée : elle devait aussi sonner juste. Noah Sitrin, concepteur sonore chez Bungie, s’est chargé du « hurlement du loup. »

« Nous voulions nous assurer que l’arme procure une sensation spéciale et une forme de puissance aux joueurs, qu’elle rappelle ce qu’ils avaient ressenti dans D1, » a expliqué Sitrin. « Nous voulions aussi distiller le thème audio de l’arme et l’appliquer à chacun des sons qu’elle produit. Cela veut dire que nous devions nous pencher sur l’aspect fauve et les qualités exceptionnelles de Gjallarhorn. »

Si les sons fondamentaux produits par Gjallarhorn – comme le son des tirs et les explosions associées – restent sensiblement les mêmes que dans le premier Destiny, certains des sons secondaires ont été grandement modifiés. « Je suis parti de zéro pour les sons secondaires, comme le rechargement, la prise en main et la visée, qui conféraient beaucoup de personnalité à cette arme et lui donnaient l’aspect d’un outil brut et finement ciselé à la fois. Nous avons utilisé de nombreux éléments mécaniques lourds et des grognements d’animaux mélangés à des basses synthétisées pour lui conférer cette facette animale et intense. »

Si vous trouvez déjà que les munitions Chasse en meute sont cool, attendez un peu de les entendre exploser. Sitrin a expliqué qu’un des aspects « amusant de cette nouvelle version de Gjallarhorn est de pouvoir partagé le bonus Chasse en meute avec vos coéquipiers. Au départ, le seul moyen de voir si le bonus était actif était le court son de grognement qui résonnait quand vos amis étaient à portée. Cet indicateur est efficace, mais nous avons pensé que nous disposions d’une opportunité pour trouver un thème plus fort. »

« Nous nous sommes demandé quel signal nous pouvions donner aux joueurs pour qu’ils sachent que le bonus Chasse en meute est actif pour toute l’équipe ? Faire mugir le lance-roquette lorsqu’il tire. Ce changement a vraiment été bien reçu lors des tests, et m’a personnellement fait sourire une fois le travail fini. Nous l’avons gardé, bien entendu. »

Un travail de passionnés – voilà ce que représentait le retour de Gjallarhorn pour toute l’équipe de Bungie. Nous avons hâte de voir les Gardiens s’emparer de la nouvelle version de cette arme et de voir des vidéos où le bonus Chasse en meute répandra le chaos à travers le système solaire. Ennemis de l’humanité, vous voilà prévenu.

Le pack du Bungie’s 30th Anniversary est disponible maintenant.