Vivez une aventure de survie horrifique et psychologique multiniveaux dans l’univers de science-fiction de Signalis, disponible sur PS4 dès le mois d’octobre

0 0
Vivez une aventure de survie horrifique et psychologique multiniveaux dans l’univers de science-fiction de Signalis, disponible sur PS4 dès le mois d’octobre

"N'oublie pas notre promesse" : le duo de développeurs indépendants rose-engine présente son premier jeu vidéo à l'atmosphère singulière et troublante

Signalis est non seulement un jeu d’horreur classique, mais aussi une histoire d’horreur psychologique avec des éléments cosmiques, que je ne vais qu’effleurer. Pour découvrir réellement le jeu, le mieux est d’y jouer par soi-même.

Signalis est une histoire d’horreur mélancolique à l’atmosphère particulière, plongée dans un univers de science-fiction rétrofuturiste. Vous incarnez Elster, une technicienne Replika, qui se réveille d’un état de stase et découvre que son vaisseau spatial s’est écrasé, tandis que la pilote, Ariane Yeong, seule autre personne à bord, a disparu. Bientôt, Elster trouve sous la surface glacée de la planète une chose cachée qui ne devrait pas être là. Elle reçoit alors un signal radio mystérieux qui va tout chambouler.

Motivée par une promesse faite à sa partenaire disparue, Elster parcourt une installation minière et de rééducation qui semble désaffectée. Là, elle doit affronter des silhouettes affreusement déformées qui déambulent péniblement dans les couloirs et l’attaquent sans sommation.

En s’enfonçant davantage dans l’installation et les mines, elle rencontre une autre Replika aux intentions obscures. La jeune femme porte un lourd fardeau et accède à des souvenirs d’une autre vie à travers d’étranges visions.

Le monde de Signalis est un lieu sombre et désolé entouré de murs de béton et d’écrans cathodiques qui bourdonnent. C’est un monde marqué par la surveillance, la bureaucratie et la propagande du régime totalitaire d’Eusan.

Tout au long de son exploration de la mystérieuse installation du gouvernement, Elster doit faire preuve de créativité pour échapper aux nombreux dispositifs de sécurité. Pour avancer, elle doit utiliser sa radio pour décrypter des messages, trouver des codes et des badges pour déverrouiller les portes et résoudre des énigmes.

Lors du développement de ces énigmes, nous tenions à ce que les solutions ne soient ni absurdes ni invraisemblables, mais à ce qu’elles s’intègrent parfaitement à l’univers et paraissent logiques pour le joueur. Par exemple, il est nécessaire de réunir les différentes parties d’un outil pour l’utiliser, ou de verser un produit chimique en particulier pour dissoudre quelque chose en se référant à ses propriétés dans le monde réel.

Inspiré par la période de la Guerre froide, Signalis inclut d’authentiques enregistrements de stations de nombres.

Des stations de nombres ont été utilisées à partir de la Première Guerre mondiale pour transmettre des messages codés, souvent en morse ou en parole synthétisée, à l’aide de signaux d’ondes courtes. Le contenu et l’origine de ces stations de nombres demeurent inconnus à ce jour. Il est fort probable que ces transmissions aient été envoyées par les services secrets à l’intention de leurs espions.

Les fans de rétrofuturisme seront ravis de manipuler des disquettes, des photographies argentiques et d’anciens systèmes d’exploitation sur les écrans cathodiques massifs. Ces derniers ont également inspiré l’inventaire du jeu.

Vous passerez beaucoup de temps dans cet inventaire, car Signalis est un hommage aux jeux d’horreur et de survie classiques de l’époque de la PS1, comme Resident Evil et Silent Hill. Les ressources telles que les munitions et les objets de soin se font rares. Votre capacité de transport est également limitée, bien qu’une boîte de rangement soit à votre disposition pour vous permettre d’échanger vos objets selon vos besoins. Afin de préserver vos ressources, vous devrez choisir entre combattre et vous enfuir, selon la situation.

Les graphismes épurés et stylisés du jeu rendent hommage au brutalisme et à la technologie des années 1980, et sont mis en contraste avec des thèmes mystiques. Notre style narratif plutôt lent mais non moins intense s’inspire de ceux de Stanley Kubrick, Hideaki Anno et David Lynch, auxquels font écho les cinématiques et la typographie en gras presque expérimentales. L’art du mangaka Tsutomu Nihei a été une autre source d’inspiration, que l’on décèle notamment dans le design des Replikas, principalement noir avec des éléments contrastants ajoutés avec soin.

Nous avons porté beaucoup d’attention à la création d’une atmosphère déroutante, d’un environnement sonore bourdonnant et d’une histoire sur plusieurs niveaux que, nous l’espérons, vous n’oublierez pas même après la fin du jeu.

Signalis sortira sur PS4 dans le monde entier le 27 octobre 2022.

Veuillez saisir votre date de naissance.