Impressions de Like a Dragon: Infinite Wealth  : des vacances à ne pas manquer

0 0
Impressions de Like a Dragon: Infinite Wealth  : des vacances à ne pas manquer

Une virée à Hawaï pleine de charme, avec une liste de rêves à accomplir, une simulation de construction et bien plus

Quand j’affirme que Yakuza est une série ultragénéreuse, ce n’est pas un euphémisme. Chaque épisode de la série jusqu’à Yakuza: Like a Dragon (2020) a réussi à proposer systématiquement quelque chose de totalement novateur, tout en prolongeant avec succès l’histoire jamais terminée des héros Kazuma Kiryu et Ichiban Kasuga.

Ayant pu tester Like a Dragon: Infinite Wealth, j’ai le plaisir d’affirmer que nous passons une nouvelle fois au niveau supérieur. Vieux de la vieille ou nouveaux arrivants, les fans de Yakuza ne pourront qu’être ébahis devant tout ce qu’il a à proposer. Ce tout nouvel épisode offre une fusion entre le beat’em up des anciens titres et le système de jeu de rôle au tour par tour actuel, un mode de construction de sa propre île et, surtout, un charme plus que jamais irrésistible.

C’en est au point où je considère que le titre Infinite Wealth (« richesse infinie ») suffit à décrire le jeu et sa durée de vie potentielle. Pour savoir ce que j’ai retenu de ma session de test, lisez ce qui suit.

Préparez vos chaussures de marche (et vos gyropodes)

Like a Dragon: Infinite Wealth est le premier épisode de la série à faire voyager notre fine équipe en dehors du Japon. Les missions de Kasuga et de Kiryu les conduisent dans un tout nouvel endroit : Honolulu, capitale hawaïenne où ils décident d’unir leurs forces.

Non seulement les lieux proposent plein de choses à voir et à entendre, ainsi que de nouveaux alliés et ennemis à rencontrer, mais il s’agit de la plus grande aire de jeu jamais vue dans la série Yakuza. Elle est tellement vaste que, durant les quelques heures de mon test, je n’ai même pas exploré la moitié. Clairement, il n’y aura pas de quoi s’ennuyer : ennemis, missions, activités, personnages hauts en couleur à tous les coins de rue… Il suffit juste de choisir ce par quoi vous voulez commencer.

Un ex-Yakuza sur qui on peut compter

Les points de personnalité font leur retour dans Infinite Wealth, mais avec une nouvelle manière pour Kasuga de monter en rang. En tant que touriste avenant, vous pouvez tisser des amitiés avec les habitants de Honolulu et ainsi augmenter vos niveaux de personnalité à chaque fois.

Pour cela, il suffit d’être poli. En appuyant sur la touche carré quand vous marchez près de certains PNJ, Kasuga fait un grand « bonjour ! » auquel les passants répondent. Il arrive même que cela déverrouille une petite tâche à accomplir, comme acheter un hot-dog à un enfant, ce qui améliore encore le gain de personnalité reçu par Kasuga. Cela déverrouille des capacités supplémentaires, notamment des emplacements de compétence, une résistance améliorée aux altérations d’état, des soins plus efficaces ou davantage de cran. Sans compter que c’est un plaisir de montrer à tout le monde à quel point Kasuga est un chic type.

Les atouts du bon touriste

Mais les activités touristiques ne se limitent pas à saluer les autochtones. Kasuga et son gang entrent en effet en contact avec une agence de tourisme nommée Alo Happy Tours. S’adressant spécifiquement aux Japonais en visite à Hawaï, elle vous permet de participer à des activités payantes telles que le surf, le yoga et la danse du feu. Et le mieux, c’est que cela ne sert pas juste à s’amuser.

Car chaque compétence déverrouillée grâce à Alo Happy Tours permet à l’équipe d’acquérir un nouveau job et style de combat. Par exemple, s’initier à la danse du feu déverrouille un style de mage offensif, apprendre à présenter donne accès à un job de soutien et jouer à être une idole de la pop permet à vos personnages de soigner leurs alliés. Il y a tellement d’activités et de styles à apprendre que cela semble presque sans fin. Le tout, sans oublier les nombreux combos d’équipe qu’il est possible de réaliser. Les possibilités sont tout bonnement infinies.

Réaliser ses rêves passés

Kasuga n’est pas le seul à disposer d’un nouveau moyen de déverrouiller des capacités au-delà du combat ou des autres activités. À cause de sa maladie et de sa décision de ne pas se faire traiter, Kiryu sait que ses jours sont désormais comptés. Avec ses nouveaux amis Seong-Hui et Yu Nanba, il a décidé de dresser une liste des choses qu’il veut absolument faire avant de rendre son dernier souffle.

Cette liste n’est pas qu’un élément scénaristique, mais aussi une mécanique de jeu. En accomplissant certains éléments de sa liste, Kiryu peut éveiller son âme, sa technique ou son corps, et ainsi compléter ses styles de combat. Que ce soit en faisant une sortie pêche ou en savourant des plats auxquels il a toujours voulu goûter, Kiryu gagne en force en mordant la vie à pleines dents. J’ai eu les larmes aux yeux en l’entendant parler de tout ce qu’il veut faire sans se sentir obligé de garder la face devant les autres.

Un jeu à l’intérieur du jeu

Pour conclure ma session de test de Like a Dragon: Infinite Wealth, j’ai visité l’île de Dondoko, que l’on peut décrire comme un jeu complètement différent à l’intérieur du jeu. Ce segment entièrement consacré à la collecte et à la construction transporte Kasuga sur une île en perdition. Comme c’est un chic type, il décide de prendre les choses en main en aidant son propriétaire à débarrasser l’île de ses déchets, en construisant de nouvelles attractions et en faisant revenir les visiteurs à Dondoko.

Si vous avez déjà joué à un simulateur de construction, vous savez ce qui vous attend. Dès que j’ai lancé ce mode, j’étais scotché. Visiter l’île pour la décorer à ma façon, récolter des ressources pour créer de nouveaux objets, attraper des poissons et des insectes, repousser des ennemis : voici quelques-unes des activités les plus addictives auxquelles j’ai pu m’essayer dans Infinite Wealth. Plus enthousiasmant encore, il sera possible d’aller visiter les îles des autres joueurs. Résultat, j’ai désormais peur que ma vie soit tellement absorbée par ce mode que je ne finisse même pas la portion RPG du jeu.

Alors que je m’attendais à retrouver simplement ce qui faisait la recette délirante des précédents Yakuza, j’ai découvert un jeu si riche et réjouissant que je ne me vois pas jouer à autre chose lorsqu’il sera disponible sur PS5, le 26 janvier 2024.

Les commentaires sont désactivés.

Veuillez saisir votre date de naissance.

Date of birth fields