Premières impressions sur Dragon’s  Dogma  2  : découvrez comment Capcom insuffle une nouvelle vie à la suite du jeu de rôle

0 0
Premières impressions sur Dragon’s  Dogma  2  : découvrez comment Capcom insuffle une nouvelle vie à la suite du jeu de rôle

Cette suite fantastique comprend de nouvelles classes, de nouveaux monstres, de nouvelles façons de les tuer et bien plus encore

Il y a 11 ans sortait Dragon’s Dogma, un jeu d’action et de rôle développé par Capcom se déroulant dans un univers de fantasy. Les fans attendent avec impatience la sortie de sa suite, Dragon’s Dogma 2.

Dragon’s Dogma 2 reprend tous les éléments qui ont fait le succès du jeu original en s’appuyant sur ses fondements. Le jeu propose de nouvelles classes, de nouveaux monstres, de nouvelles façons de les tuer, de nouveaux lieux dans lesquels s’aventurer, et surtout, encore plus de vie dans le monde de l’Insurgé.

J’ai eu la chance d’avoir une première impression de Dragon’s Dogma 2 et de discuter avec son réalisateur, Hideaki Itsuno. Voici quelques-unes des caractéristiques qui ont marqué mon expérience sur Dragon’s Dogma 2, ponctuées de citations du réalisateur.

Un monde interconnecté

La première chose que j’ai remarquée lors de mon aventure dans Dragon’s Dogma 2 est le réalisme de son monde. Grâce au SSD de la PlayStation 5, aucune transition n’est visible lors du passage d’un territoire à un autre, ce qui rend l’aventure encore plus captivante. Je suis passé du village de départ à des zones remplies de monstres sans même me rendre compte de la distance que j’avais parcourue, grâce à la dimension interconnectée du jeu.

Cette dernière s’applique également aux monstres. Après avoir perdu un combat contre un dragon et tenté de m’enfuir, j’étais terrifié par ce monstre à écailles qui continuait de me poursuivre, tandis que je revenais vers le village, pensant être en sécurité une fois arrivé.

Bien sûr, Itsuno a été ravi d’apprendre ma réaction, car l’un de ses objectifs était de rendre le jeu encore plus vivant sur les plateformes actuelles.

« Lorsque le jeu original est sorti, à l’époque de la PlayStation 3, nous étions limités. Par conséquent, les créatures finissaient par disparaître de l’écran après que vous vous soyez suffisamment éloigné. Nous voulions utiliser les différentes innovations disponibles pour rendre ces créatures plus réalistes. Désormais, lorsque vous vous enfuyez et que vous vous retournez, vous constatez que ce n’est pas aussi simple qu’avant. »

De nouvelles façons de combattre

Cela dit, je n’ai pas fui tous les combats. Une fois familiarisé avec les ennemis et le monde, j’ai compris que, grâce aux ajouts au système de combat et aux nouvelles classes, Dragon’s Dogma 2 atteignait de nouveaux sommets.

Une classe qui sort du lot est celle de chevalier-mage, qui donne accès à des arts magiques et à des attaques réalisables avec une lance double. En choisissant cette classe, j’ai pu me défendre contre les terribles monstres qui peuplent ce monde grâce à un bonus de résistance physique, mais aussi affronter les hordes d’ennemis avec de simples attaques à la lance, des attaques chargées, ou encore des attaques télékinésiques qui me permettaient d’attraper et de lancer des monstres. Vous pouvez même lancer un monstre sur un autre pour faire d’une pierre deux coups.

Cette classe semble faite pour surmonter tous les obstacles. J’ai adoré le sentiment de liberté procuré par les attaques chargées, qui permettent à la fois de porter rapidement un coup de couteau et d’échapper aux attaques ennemies. D’ailleurs, puisque toutes les classes sont désormais capables d’économiser de l’endurance en se tenant debout sur des monstres géants, je me sentais prêt à relever tous les défis.

Un vaste territoire d’aventures

Le territoire de Dragon’s Dogma 2 est si grand que j’ai fini par m’y perdre, partant à la recherche d’aventures dans les contrées sauvages, où réside toute la magie de ce jeu. D’après Itsuno, il s’agit véritablement d’un périple au cours duquel les joueurs n’ont pas forcément à suivre des règles et des destinations prédéfinies, mais peuvent créer leur propre histoire.

Une IA et des Pions améliorés

Des améliorations ont été apportées du côté de l’IA. Les Pions, qui sont vos alliés, sont bien plus utiles et présents tout au long de l’aventure. Le système de Pions reste inchangé par rapport à celui d’origine. Les Pions effectuent les mêmes actions, comme ramasser des objets pour vous et vous aider lors des combats, mais de manière plus efficace. Ils étaient toujours près de moi lorsque j’avais besoin d’eux, et cela me paraissait évident de tout faire pour les garder en vie afin qu’ils m’aident pendant les combats. Ils vous mènent aussi vers des objectifs lorsque vous vous perdez dans ce vaste monde.

Mon ajout préféré à ces compagnons concerne leur personnalité. Les Pions peuvent discuter avec vous et entre eux, ce qui fait d’eux des personnages pour lesquels vous pouvez éprouver de l’affection, quand bien même vous pouvez les échanger contre d’autres Pions au cours de votre aventure.

Fonctionnalités PlayStation 5 immersives

Le SSD n’est pas l’unique élément de la PlayStation 5 mis en avant dans Dragon’s Dogma 2. Le jeu ajoute encore plus d’interactivité dans les combats grâce au retour haptique de la manette sans fil DualSense, qui occupe une place centrale. Lorsque vous attaquez et que vous vous faites attaquer en retour, vous ressentez la brutalité de chaque coup à travers la manette.

Vivez cette expérience et bien plus encore dans Dragon’s Dogma 2, disponible le 22 mars sur PlayStation 5.

Les commentaires sont désactivés.

Veuillez saisir votre date de naissance.

Date of birth fields