Publié le

10 façons dont les créateurs de Burnout ont amélioré leur formule de course agressive avec leur nouveau titre : Dangerous Driving

Persistent wrecks (épaves persistantes), voitures spécialisées, intégration de Spotify, et plus de détails avant la sortie le 9 avril

Vous n’avez peut-être pas entendu parler de Three Fields Entertainment mais vous connaissez sans doute nos précédents titres. Nous avons commencé la série Burnout en 2000 et avons été directeur créatif (Alex) et productrice exécutive (Fiona) sur tous les jeux de la série.

En 2013, nous avons quitté Electronic Arts et en 2014, nous avons fondé Three Fields Entertainment. Nous étions seulement 7 personnes, ce qui était un véritable retour aux sources pour nous. Avec notre petite équipe de passionnés, nous collaborions davantage comme un groupe de rock qu’une équipe de développement classique.

Nous avons créé quatre jeux, et Dangerous Driving est notre projet le plus excitant à ce jour. Il marque notre retour à un genre que nous affectionnons particulièrement et qui nous a toujours passionnés.

TITLE

Tous les types de jeux ont des ingrédients-clés qui deviennent des standards du genre, et les jeux que nous avons créés ont eu une certaine influence sur l’établissement des ingrédients-clés du jeu de course agressive.  

Cela fait plus de 10 ans que nous avons créé notre dernier jeu du genre, et nous avons donc pensé qu’il serait approprié de lister 10 manières dont nous avons fait évoluer le jeu, en le revisitant avec un œil nouveau et en y intégrant les dernières technologies :

1. Le plus grand nombre de modes jamais vu dans ce genre de jeux​

Le jeu dispose de 9 modes solo, tous reliés entre eux tandis que vous progressez dans 69 événements. Nous avons recensé tous les modes de jeu qui sont nos préférés depuis des années et les avons TOUS inclus : le mode Courses où les Takedowns alimentent votre vitesse ; les courses éliminatoires dans lesquelles vous devez littéralement vous battre pour survivre plus de 5 tours, la voiture en dernière position étant éliminée à chaque tour ; les courses 1 contre 1, dans lesquelles votre rival conduit une voiture plus rapide et où la seule manière de gagner est d’essayer de l’éliminer encore et encore ; les GP de 3 courses ; le mode Poursuite dans lequel vous jouez les flics ; le mode Survie dans lequel vous devez survivre contre la montre et le trafic (un seul crash et c’est terminé) , et enfin le favori du genre, le mode Road Rage, qui fait son grand retour. Mais avec de nouvelles règles (voir point n° 4 plus bas).

2. Persistent wrecks (Épaves persistantes)

Le retour à ce genre de jeu s’accompagne de certains avantages, en particulier, la possibilité de faire des choses qu’on ne pouvait pas faire avant, grâce aux avantages de la technologie PlayStation 4. Par exemple les persistent wrecks (épaves persistantes). À chaque fois que vous éliminez un véhicule, l’épave reste sur la route, rendant chaque nouveau tour encore plus dangereux que le précédent. Et nous avons hâte de voir ce que cela peut donner en ligne (voir point n°10 plus bas !).

 

3. De nouveaux types de Takedowns

Nous ne pouvions pas mettre de persistent wrecks (épaves persistantes) dans le jeu sans les utiliser comme variantes de crash et de Takedown. Éliminez un véhicule en lui faisant percuter une épave persistante et vous obtenez un Junkyard Takedown (Takedown Casse), percutez-en une vous-même et ce sera un Nervous wreck (Naufrage personnel). Et croyez-nous, vous vous sentirez en plein naufrage quand vous arriverez au dernier tour et que vous essaierez désespérément de garder la 1ère place, en espérant ne pas être éliminé en percutant une épave.

 

4. Modes familiers et nouvelles règles​

Le mode Road Rage est de retour mais nous voulions y intégrer de nouvelles façons de jouer. Nous avons donc augmenté le niveau de défi dans les derniers événements. Combien de Takedowns pourrez-vous faire quand les Shunts sont désactivés, ou quand seuls les Takedowns Trafic comptent ? Cela peut rendre les choses très difficiles et nous avons hâte de voir les classements pour les Takedowns Trafic. Le meilleur classement dans notre équipe est une 10e place !

5. Le mode Poursuite avec jusqu’à 4 véhicules cibles​

Jouer les flics a toujours été notre truc. C’est un thème récurrent dans notre travail et l’une des raisons pour lesquelles nous avons choisi de faire de notre version de Need for Speed un remake du classique “Hot Pursuit”.

Au début du jeu, vous jouez contre un seul véhicule cible, mais en progressant dans le jeu, vous débloquez de meilleures voitures de police et pouvez éliminez vos rivaux plus vite et en plus grand nombre. C’est un mode très intense qui se joue sur nos pistes Point à Point, et vous devrez stopper toutes les cibles avant la fin.

 

6. Des voitures sur mesure pour chaque mode ​

Dans ce genre de jeu, les véhicules sont parfois toujours un peu les mêmes et les différents modèles ont des stats très similaires. Dans Dangerous Driving, nous voulions que le choix des voitures ait un peu plus de sens.

SPar exemple, la version tunée de chaque voiture rapporte et utilise du boost plus rapidement que les autres, ce qui en fait le choix parfait pour les événements Heatwave (Vague de chaleur) (voir point n° 8 plus bas). Les véhicules avancés sont plus performants, infligent de plus lourds dégâts et en subissent moins. Les véhicules prototypes sont censés être les “meilleurs” car ce sont les plus rapides, mais ils sont fabriqués en fibre de carbone et sont donc aussi les plus fragiles. Nous ne voulions pas qu’il y ait juste un seul “meilleur” véhicule pour le jeu en ligne (voir point n° 10 !). Vous faites votre choix en vous basant sur le mode et sur votre style de jeu.

7. Une IA basée sur les performances réelles des joueurs​

Un autre élément essentiel du genre est une IA conçue pour rester au plus près du joueur et lui offrir une belle course. Dans Dangerous Driving, nous avons utilisé les performances réelles du joueur pour “apprendre” à l’IA à conduire, et dans la plupart des modes de jeu, l’IA conduit sur un temps défini par le joueur humain. Prenez par exemple le mode Face Off. L’IA va adopter le même comportement que le joueur humain dont les données ont été utilisées pour créer cette expérience des plus intenses. La seule manière d’en venir à bout est de l’éliminer, encore et encore.

8. Des modes de jeu dont nous ne connaissons pas nous-mêmes les limites​

En suivant le principe des voitures conçues spécialement pour chaque mode, prenez un véhicule tuné en mode Heatwave (Vague de chaleur), et vous obtiendrez un avantage tout à fait unique. Les événements Heatwave (Vague de chaleur) sont davantage des événements de course pure (comparables aux courses dans Burnout 2 par exemple), et le fait de perdre une barre de boost entière en une fois remplit le boost à nouveau, ce qui veut dire que vous pouvez enchaîner les boosts.

Les véhicules tunés sont parfaits car ils permettent de gagner et d’utiliser du boost plus rapidement afin que vous puissiez les enchaîner plus vite. De plus, chaque enchaînement réussi avec une voiture tunée ajoute 2 mph à votre vitesse… jusqu’au prochain crash. Et croyez-le ou non, nous ne savons absolument pas quelle est la limite de cette fonctionnalité, car nous nous sommes toujours crashés après 30 ou 35 enchaînements ! Nous avons donc hâte de découvrir les vidéos sur YouTube, montrant jusqu’où les joueurs parviennent à aller !

 

9. Intégration de Spotify​

Nous avons toujours pensé que la musique était quelque chose de très personnel pour les conducteurs, et nous avons donc décidé d’intégrer Spotify afin que les joueurs disposent d’un choix infini. Il vous suffit d’autoriser votre compte premium Spotify dans le menu audio et vous pourrez ensuite décider des morceaux que vous voulez écouter directement dans le jeu. Suivez le compte Spotify de l’équipe de développement (‘Three Fields’) ou choisissez votre propre playlist. Nous sommes fans de ‘Songs to Sing in the Car’ (Chansons à chanter en voiture), mixé pour vous par Spotify.  

10. Jeu en ligne

Au cours des premiers mois suivant la sortie du jeu, nous sortirons un DLC qui ajoutera du contenu en ligne, et nous avons hâte de voir comment les nouvelles fonctionnalités seront exploitées en ligne. Il y aura des courses en ligne et bien sûr le mode Road Rage en ligne, et les épaves persistantes, les Junkyard Takedowns (Takedowns Casse) et les Nervous Wrecks (Naufrages personnel) (voir plus haut) seront aussi de la partie !

Dangerous Driving sortira sur PlayStation 4 le 9 avril. Vous pouvez précommander le jeu dès maintenant et jusq’au 8 avril pour recevoir une voiture exclusive (disponible uniquement en précommande numérique).

1 commentaires
0 réponses de l'auteur
1

j’espere vraiment que ca va pas rater comme danger zone 1 et 2 qui furent une sorte d’essai d’un mode crash de burnout, mais vraiment raté, la c’est plus prometteur, mais comme c’est les mêmes personnes, ca m’inquiete un peu, aprés, vu le prix, c’est pas un burnout canonnique, 7 circuits, pas de musique sans spotify , c’est un double A, j’espere vraiment de tout coeur qu’il sera au moins fun et jouable correctement , afin que l’avenir de burnout le vrai revienne sur le devant de la scéne.

Vous ne pourrez plus ajouter de commentaires à un message 30 jours après sa publication.

Historique des modifications