Les coulisses PlayStation : troisième épisode, rencontre avec l’homme qui designe les boîtes de nos jeux

4 1
Les coulisses PlayStation : troisième épisode, rencontre avec l’homme qui designe les boîtes de nos jeux

Andy Hope, Concepteur Graphique chez PlayStation

Cette semaine, nous mettons à l’honneur le concepteur graphique senior Andy Hope. Si vous avez acheté un jeu réalisé par Sony au cours de ces dernières années, vous avez pu apprécier son travail. Entre autres, il conçoit le visuel du packaging de nos boîtes de jeux et de nos systèmes. Andy, dites-nous tout…

2014_02_13_AndyHope_003_print

Quand avez-vous rejoint Sony Computer Entertainment Europe, et pour quels motifs ?

Andy : Je suis arrivé à SCEE en 2003, ça fait plus de dix ans maintenant. À l’époque, je travaillais dans l’édition en tant que chef de création artistique pour une publication de jeux vidéo. Ayant pris plaisir à concevoir l’aspect visuel des couvertures et des pages intérieures du magazine, j’ai décidé tout naturellement que l’étape suivante serait d’essayer d’entrer dans l’industrie du jeu vidéo. Puis, un poste de concepteur graphique s’est libéré chez PlayStation, je me suis dit pourquoi pas ?

Par chance, après une série d’entretiens et quelques semaines en attente d’une décision, l’issue a été favorable. C’est pourquoi j’ai quitté le soleil de Bournemouth pour emménager à Londres. Et je ne l’ai jamais regretté !

Que faites-vous exactement à SCEE ?

Andy : Chez SCEE, je suis concepteur graphique senior au sein du service création.

Mon travail consiste à la création et la direction artistique pour les deux marques PlayStation 4 et PlayStation 3. Je m’occupe également de toute la partie créative de grands événements publics et de démonstrations, de la communication de marque de PlayStation, du packaging des jeux, du matériel en ligne, et aussi de la publicité et de l’affichage « point de vente » que vous voyez en magasin.

130610_4_forRHQ_NOcamera

Je me charge également d’apporter mon soutien et mes conseils en matière de création auprès du service marketing et des autres équipes de la compagnie en charge du design, donc il y a toujours beaucoup à faire et dans un champ d’action très varié.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail ?

Andy : La plus belle chose dans mon travail, c’est que j’arrive à faire ce que j’aime vraiment : la création. La diversité des tâches dans lesquelles je suis impliqué est une chance. J’aime être capable de pouvoir sculpter un projet en partant de rien, le regarder évoluer et se développer jusqu’à la livraison finale du produit.

Et pour couronner le tout, je travaille avec des personnes dont la plupart sont vraiment de bons amis.

Quel a été le moment qui vous a rendu le plus fier ou le plus heureux à SCEE ?

Andy : Ouah, difficile de répondre. Par où commencer ? Il y en a eu tellement, en allant du projet de conception au lancement de produits révolutionnaires tels que SingStar et Buzz ! (qui sont des jeux tellement plein d’énergie et de couleurs), jusqu’au lancement récent du système PlayStation 4, dont la conception graphique a été reprise dans toute l’Europe et même au-delà.

ss80 bundle mock up

J’ai vécu un autre moment fort en 2006, lorsque j’ai conçu le packaging, le logo et toute la création artistique pour la sortie européenne de la PlayStation 2 Pink. Encore une fois, pour la direction artistique de ce projet, nous sommes partis de rien. Et notre siège au Japon a vraiment été satisfait des résultats.

Black_PinkPS2

Puis, il y a eu la réalisation d’un panneau de 50 mètres qui recouvrait l’intérieur du stade Wembley pour la finale 2013 de la Ligue des champions de l’UEFA. Il retraçait l’histoire de la Ligue des champions, parallèlement à l’évolution de la PlayStation, du lancement de la première console jusqu’à aujourd’hui.

Oh, et je vous ai parlé de ma rencontre avec Jet Li ? C’était pour un jeu dans lequel il avait son personnage sur PS2 : Rise to Honour. 1 mètre 67 de pur bonheur !

Et je pourrais continuer comme ça encore et encore…

Quel a été le dernier jeu auquel vous avez joué, et quel sera le prochain ?

Andy : Le dernier jeu auquel j’ai joué, c’était Tearaway sur PlayStation Vita. J’ai eu suffisamment de chance pour être sur le projet de la conception du packaging du produit, donc naturellement j’ai voulu y jouer pour comprendre pourquoi il suscitait autant d’agitation. Je n’ai vraiment pas été déçu : l’équipe de Media Molecule a vraiment fait du bon travail. Essayez-le si vous ne l’avez pas encore fait !

PSV_Tearaway_3D_ENG

Mon prochain jeu sera sûrement The Last of Us. Je n’ai pas eu la chance de l’essayer au moment de sa sortie, donc je suis impatient de pouvoir m’y consacrer pour y jouer très bientôt.

Quels conseils pourriez-vous donner à quelqu’un qui aimerait percer dans l’industrie du jeu vidéo ?

Andy : Patience, passion et détermination sont les maîtres mots. Quelle que soit la branche où vous désirez percer, cela nécessitera beaucoup de travail et beaucoup de persévérance pour atteindre vos buts. L’industrie du jeu vidéo fonctionne sur les mêmes moteurs.

Des gens talentueux dans ce métier, il y en a beaucoup. Entretenir un solide portfolio de votre travail est un facteur très, très important pour se faire remarquer. Si vous arrivez à y faire transparaître votre personnalité, vos forces et vos centres d’intérêt, cela peut beaucoup aider. Mais comme je l’ai dit au début, être patient, à l’écoute de votre public et continuer à développer votre savoir-faire dans cette industrie sont vraiment des éléments cruciaux.

Essayez de présenter un travail qui vous ressemble. Et par-dessus tout, gardez la détermination nécessaire pour persévérer, même en cas d’échec au départ.

PS4 Dec wall

Les commentaires sont désactivés.

4 Commentaires

1 Réponse de l'auteur

  • En tant que Graphiste je ne peut qu’apprécier son job chez Playstation, il en à de la chance 🙂

  • presidentevil40

    Très bon troisième article sur ce sujet^^ C’est toujours un plaisir de découvrir un nouvel acteur de l’ombre chez Playstation.
    Bravo à lui pour tout son travail!

  • KamEmmental

    Il fait du très beau boulot ! De +, j’ai bien aimé les affiches pour la PS4 dans les couloirs du métro parisien, elles sont tout juste M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E !

  • TouchPoAMaVach

    Je ne suis pas sur que le verbe « designer » soit un anglicisme répandu/correct pour « concevoir » (voir le titre de l’article) :/ Perso, ça me pique un peu les yeux !
    Article très intéressant ceci dit ^^

    • @ TouchPoAMaVach : Vrai, et je m’en excuse. Cela dit, pour avoir travaillé avec des designers ces derniers ne sont pas fans du verbe concevoir non plus.