Le projet fou de Daylight : que les spectateurs déclenchent enfer et effroi !

4 1
Le projet fou de Daylight : que les spectateurs déclenchent enfer et effroi !

Contrôlez les peurs des joueurs

Avouez, la lumière de votre téléphone vous apporte un certain réconfort la nuit dans votre lit n’est-ce pas ? Maintenant imaginez que ce soit la seule lumière à votre disposition et que vous soyez dans un hôpital abandonné. Flippant hein ? Des ombres qui bougeraient en fonction de l’orientation du téléphone, un flash finalement très peu puissant, et toujours cette peur de la batterie à plat. Voici ce que réserve Daylight sur PS4, prévu pour cet avril. Les développeurs de Zombie Studios ont abordé un nouvel angle pour le jeu d’horreur, où le streaming et la high-tech sont partie importante de l’histoire.

12623871325_a56cfa9eb1_o

Développé par la petite team de Zombie Studios, Daylight nous met dans le corps de Sarah Gwynn alors que l’héroïne cherche le chemin de la sortie dans cet univers hanté. Les jeux d’horreur jouent surtout sur nos réflexes et l’angoisse, nous effrayant toujours au moment où on s’y attend peu (et ce ne sont pas les joueurs qui ont joué à Outlast qui me contrediront) ; Daylight génère aléatoirement les événements du jeu pour que chaque moment soit unique. Les niveaux et les peurs changent en fonction des joueurs, ce qui veut dire que deux parties ne seront jamais identiques. Et aucun joueur ne pourra véritablement prédire à quel moment la peur va s’emparer de vous et de la vie de Sarah.

Vous n’avez pas d’arme dans Daylight, uniquement des fusées éclairantes pour éloigner les forces supernaturelles au travail dans cet étrange hôpital. Votre seule chance est de fuir. Inutile de se battre pour votre vie, fuyez. Il y a beaucoup de courses poursuites dans Daylight, et ce sera à vous de guider Sarah dans les longs corridors, les labyrinthes ou la forêt sombre. Récupérer des items, souvent des notes abandonnées, permet de progresser dans l’histoire et éventuellement trouver l’issue de secours qui sauvera notre héroïne.

12623870345_906cf60510_o

Mais l’aventure de Sarah n’est pas le seul but du studio avec Daylight. Vous l’avez vu, le bouton Share et particulièrement le streaming sont un véritable succès sur PS4, les développeurs ont donc voulu créé une relation plus dynamique au sein des livestreams. Leur espoir ? Que les personnes qui regardent le stream soient ceux qui effraient le joueur, ce qui offrirait une expérience bien plus interactive entre le joueur et l’audience. Un objectif qui n’est pas sans rappeler la partie de Pokémon qui a lieu en ce moment sur Twitch.

Avec des effets sonores impressionnants, des peurs aléatoires et même la compatibilité 3D pour un degré d’immersion supplémentaire, Daylight promet son lot d’effrois ! Imaginer que tous les spectateurs d’un stream aient leur mot à dire sur votre expérience de jeu, c’est encore plus flippant. J’ai hâte !

12623982893_f92a766fa3_o

Les commentaires sont désactivés.

4 Commentaires

1 Réponse de l'auteur

  • Je veux ce jeu ! Il sort quand ? Après Outlast qui finalement m’a laissé sur la fin (car les moments de peurs sont surtout au début du jeu)

  • Merci Cartews ! Vivement ! En attendant je jouerais a Infamous SS 😉

  • Personnellement je trouve qu’ il n’ a pas l’ aire très flippant mais après tout c’est un jeux ps4 donc je pense qu’ il doit être bien tout comme: outlast, inFamous ou même the order 1886. Et de toute toute les consoles PlayStation resteront les meilleurs.

  • nul?