Comment Moon Hunters offre un système de cuisine alléchant à partir d’ingrédients de JRPG classique

0 0
Comment Moon Hunters offre un système de cuisine alléchant à partir d’ingrédients de JRPG classique

Une mise à jour sur l'aventure PS4/PS Vita en cours de développement chez Kitfox Games

Salut les PlayStationeers ! Je m’appelle Tanya Short et je suis conceptrice chez Kitfox Games. Vous vous souvenez peut-être de l’article que j’ai publié l’année dernière pour annoncer l’arrivée de Moon Hunters sur PlayStation 4 et PS Vita. Depuis, le jeu a pris énormément d’ampleur, deux classes de joueurs ont été ajoutées ainsi que les biomes montagne et fleuve, enfin plus récemment le système de cuisine. Le jeu sortira comme prévu sur PlayStation 4 au printemps 2016.

Aujourd’hui, je vais vous parler du système de cuisine, qui a été particulièrement intéressant à développer.

Internet fourmille d’histoires épouvantables sur Kickstarter, en particulier les jeux indépendants financés via Kickstarter. On raconte que la pression est insoutenable, que votre communauté finit par vous abandonner, que les récompenses physiques vous mettent sur la paille… que chaque projet se solde immanquablement par un échec.

Assis devant votre écran, votre tension peut monter d’un cran à la lecture d’un commentaire tel que « Génial !!! » Vous vous demandez si votre bailleur de fonds voulait dire « Il y a intérêt à ce que ce soit génial… Sinon attention !!! » Comment des étrangers pourraient-ils s’enthousiasmer pour votre projet alors que vous n’en avez exposé qu’une infime partie, par l’intermédiaire de gifs et de descriptions ?

KickstarterSentiment

Pourtant, nous avons lancé notre campagne Kickstarter l’année dernière, à l’occasion de la PAX Prime, qui m’a permis de rencontrer nos soutiens. J’ai alors découvert que leurs points d’exclamation n’étaient pas des menaces, mais bel et bien de l’optimisme. Soutenir un projet sur Kickstarter est un acte profondément optimiste. Les soutiens se placent aux côtés d’un créateur en difficulté, contre tous les obstacles qui l’ont poussé à se tourner vers Kickstarter.

Une année entière s’est écoulée depuis l’arrivée de Moon Hunters sur Kickstarter. Une fois l’objectif des 75 000 $ atteint, nous avons promis une version PlayStation 4. Notre communauté s’en trouva grandie : non seulement de nouvelles promesses affluèrent, mais l’atmosphère générale s’en trouva assainie. Je ne sais pas si les joueurs PS4 sont particulièrement attachés aux jeux indépendants, ou peut-être est-ce dû au fait que la compatibilité console rassure tout le monde. En tout cas, un grand merci à tous.

10 000 $ plus tard, nous vous avons promis un système de cuisine. J’ai toujours pensé que ce serait merveilleux, mais l’idée aurait sûrement été écartée si nous n’avions pas bénéficié de ce coup de pouce supplémentaire de la part de Kickstarter. Nous avons envoyé des T-shirts, des posters et des cartes postales, répondu à des centaines d’emails, mais rien ne nous a procuré autant de satisfaction que la création de ce système de cuisine !

 

dishes

Dans les jeux, la cuisine est toujours empreinte d’une certaine nostalgie grâce à des classiques du voyage tels que Suikoden II, Tales of Symphonia et Monster Hunter… Mais à mon avis, cette nostalgie tire son origine d’un passé bien plus lointain. Les chefs actuels utilisent des ustensiles et des techniques sophistiqués, mais de grands chefs mésopotamiens tels que Gilgamesh ou Enkidu accordaient déjà une grande importance à la cuisine lors de leurs pérégrinations. On peut même parler de la plus ancienne des formes d’art, étant donné que l’espèce humaine a évolué à partir du moment où elle a utilisé le feu.

Le système de cuisine intégré à Moon Hunters est très simple. Mélangez deux ingrédients : si le résultat est probant, tous les membres du groupe bénéficient d’un bonus. Les explorateurs s’amuseront à trouver toutes les méthodes différentes pour dénicher et débloquer de nouveaux ingrédients : boutiques, dialogues, monstres à éliminer… avec différentes saveurs locales. Les poissons les plus succulents sont des poissons d’eau douce, les baies les plus rares poussent en altitude, le village du désert cultive des abricots…

CookingTest7

Malgré sa simplicité, et peut-être du fait de cet atavisme, la cuisine a eu beaucoup de succès chez les testeurs ! Des groupes entiers de joueurs criaient et riaient quand leur chef avait réussi des Moon Cakes (gâteaux de lune) ou s’essayait à la Weird Soup (soupe bizarre). Ils étaient presque aussi excités qu’après être venus à bout d’un boss.

Pourtant, l’intégration de la cuisine avait tout d’un luxe dont nous aurions pu nous passer. En tant que développeur indépendant, je n’ai pas l’habitude de m’étendre sur les fonctionnalités que j’aimerais personnellement intégrer. Les combats, la lumière, les déplacements… Voilà les indispensables. La cuisine… Techniquement, on peut s’en passer. C’est un plaisir rare que d’enrichir de la sorte un univers de jeu, et nous n’aurions pas pu nous le permettre sans Kickstarter.

Un grand merci pour nous avoir donné cette chance rare et précieuse. Jusqu’au printemps 2016, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour recevoir des mises à jour importantes et/ou à nous suivre sur Twitter et Facebook !

mh_lavaboss