Regard sur Final Fantasy XIV, Yorha: Dark Apocalypse, avec Yosuke Saito, Yoko Taro, et Naoki Yoshida

0 0
Regard sur Final Fantasy XIV, Yorha: Dark Apocalypse, avec Yosuke Saito, Yoko Taro, et Naoki Yoshida

« Vous avez perdu la tête ? » - l'histoire complète derrière le crossover unique de Nier, par ses créateurs.

Final Fantasy XIV Online est en pleine effervescence, et l’engouement pour notre prochaine extension, Endwalker, qui sortira le 23 novembre, continue de s’intensifier (accès anticipé le 19 si vous précommandez !) Souvent dépeint comme un parc d’attractions, FFXIV a tout pour plaire : une histoire captivante, des batailles intenses, de la collecte, de la fabrication, et de nombreux minijeux disponibles dans le Gold Saucer !

Peut-être avez-vous entendu parler d’un contenu spécial accompagnant l’extension actuelle Shadowbringers (ou peut-être aperçu des androïdes au look familier) : Yorha: Dark Apocalypse.

L’équipe de développement de FFXIV a accueilli le producteur de la série NieR, Yosuke Saito, et le directeur Yoko Taro afin qu’ils vous présentent le crossover Yorha: Dark Apocalypse. Durant les trois dernières années, les deux équipes ont travaillé corps et âme à la création d’une histoire palpitante et inoubliable, et d’une série de raids en alliance.

Les trois chapitres de Yorha: Dark Apocalypse ont été lancés en octobre 2019, août 2020, et avril 2021. Ce raid en alliance a fidèlement reproduit le décor de la série NieR dans FFXIV, et introduit des personnages, des ennemis et une histoire qui rappellent sans conteste les jeux NieR : l’androïde 2P vêtu de blanc, un bunker parfaitement recréé (avec la chambre de 2B), et la fantastique bande originale de NieR composée par Keiichi Okabe (avec quelques nouveaux titres), pour ne citer que quelques exemples.

Tout commence lorsque vous rencontrez 2P, un androïde vêtu de blanc

L’histoire de Yorha: Dark Apocalypse débute par votre rencontre avec un mystérieux androïde vêtu de blanc nommé 2P, dans les ruines d’un tunnel.

Vous accompagnerez alors 2P afin d’aller combattre une nouvelle menace de formes de vie mécaniques, mais 2B et 9S, deux androïdes voilés de noir, se dresseront sur votre chemin !

Si vous avez déjà joué à NieR:Automata, nous voulons que vos retrouvailles avec ces visages familiers dans FFXIV soient pour vous une expérience unique. Non seulement les personnages font partie intégrante du jeu, mais le lore et la progression dans l’histoire forment également un excellent point central, qui s’intègre parfaitement à l’univers de la série NieR.

« L’heure de la révélation approche, mais est-ce une histoire d’espoir… ou de désolation ? Face à une décision difficile, que choisirez-vous ? »

Espérons que cela ait éveillé votre intérêt. Maintenant que cette série de raids en alliance est sortie, nous avons décidé de réunir le producteur de la série NieR, Yosuke Saito, le directeur, Yoko Taro, ainsi que le producteur et directeur de FFXIV, Naoki Yoshida, afin de discuter de leur travail.

Comment un crossover aussi unique entre la série NieR et FFXIV a-t-il pu voir le jour ?

Naoki Yoshida : FFXIV est un titre de service à longue durée, et pour éviter que le contenu ne se standardise et épuise nos joueurs en proposant une expérience répétitive, nous invitons parfois des créateurs à travailler avec nous afin de pimenter un peu les choses. La série de raids en alliance Return to Ivalice, que nous avons sortie durant Stormblood, a été très bien reçue, et entre la popularité de NieR:Automata et mon souhait personnel de travailler avec M. YOKO, j’ai décidé de le contacter.

Yoko Taro : Lorsque l’on m’a contacté pour une potentielle collaboration, je me suis demandé « Est-ce que ça fonctionnera avec FFXIV ? » À cette période, je ne connaissais pas bien FFXIV, et savoir si cette équipe accepterait d’intégrer quelque chose d’aussi étranger au monde de leur jeu m’inquiétait un peu.

Naoki Yoshida : Je me souviens que la première chose que M. YOKO m’a dite lorsque je l’ai contacté, c’était : « Vous avez perdu la tête ? » (rires)

La série NieR a déjà collaboré avec d’autres titres, mais c’est la première fois qu’elle s’intègre dans un MMORPG. Qu’en avez-vous pensé ?

Yoko Taro : Lorsque nous avons commencé le développement, j’ai été surpris par la quantité de limites à prendre en compte du point de vue de la production. Par exemple, avoir une commande de serveur externe lorsqu’une musique se lance en arrière-plan était impensable pour un titre sur console.

Les batailles contre les boss sont accompagnées par l’incroyable musique de Keiichi Okabe

Durant la préparation, j’ai demandé à l’équipe de FFXIV ce qu’elle espérait pour la création de ce crossover, et ils m’ont parlé de Return to Ivalice. J’ai commencé par m’en servir comme référence, pour me faire une idée du volume concernant le contenu des quêtes.

Yosuke Saito : Nous avons eu de la chance que NieR:Automata ait été approchée par de nombreux titres à qui nous avons régulièrement donné suite. Bon nombre d’entre eux n’étaient intéressés que par l’utilisation des personnages de NieR en tant qu’avatar, ou par l’ajout d’une apparence de 2B ou de 9S à leur jeu, souvent pour une simple apparition, sans histoire significative. C’est la première fois que nous avons travaillé avec un autre titre sur une échelle plus large, et pour être honnête, la charge sur nos épaules était bien plus lourde que ce que j’avais imaginé (rires).

Sur quoi voudriez-vous que les joueurs n’ayant pas encore découvert le contenu soient attentifs ?

Yosuke Saito : Leur motivation peut simplement se traduire par « Je veux l’équipement Yorha », mais ce serait génial qu’ils aient également un aperçu du monde de NieR grâce à Yorha: Dark Apocalypse. Si ce raid en alliance vous passionne, ça vaudrait le coup de jeter un œil aux autres titres de la série, comme NieR:Automata et NieR Replicant ver.1.22474487139… La version mise à jour de NieR Replicant a d’ailleurs été lancée en avril dernier. Ce serait génial que les joueurs essaient également ces jeux.

Chaque raid de Yorha: Dark Apocalypse vous récompense avec des ensembles d’équipement inspirés de NieR

Yoko Taro : Cette série de raids mélange les mondes de NieR et de FFXIV, mais dès le début, je me suis dit : « Ce n’est pas grave si les gens n’y jouent pas. » Je voulais que le jeu ait un sens, même s’il n’avait pas de succès. Je dis ça, car en ce qui concerne les MMOs, il arrive que certains joueurs ne se connectent que pour passer la journée à jouer au Mahjong domien du Gold Saucer. Vous n’avez pas à jouer à tout le contenu, mais vous savez que le jeu vous en réserve toujours plus. Avoir le choix, c’est ce qui rend un MMO intéressant, et c’est ce qui fait sa force par rapport à un jeu sur console.

Pour débloquer Yorha: Dark Apocalypse, votre personnage devra avoir un niveau élevé, tous les joueurs ne pourront donc pas goûter à ce contenu. Ce que j’essaie de dire, c’est qu’en fin de compte, personne ne sera obligé de jouer à ce raid en alliance. (rires)

C’est ce qui fait un bon MMO.

(Sinon, je pense que vous devriez vraiment essayer Yorha: Dark Apocalypse, c’est super !)

Naoki Yoshida : Je pense que M. YOKO a vu juste, et que ça décrit parfaitement la nature des MMOs. Depuis A Realm Reborn, nous avons considérablement étendu notre gamme de contenus disponible pour les joueurs, afin qu’ils aient de quoi se mettre sous la dent. C’est exactement pour ça que nous avons décidé d’ajouter ce crossover.

Pas besoin de jouer à tout. Nous souhaitons proposer à nos joueurs un large choix de contenus, et nombreux sont ceux à en profiter à leurs façons. Avoir le sentiment d’appartenir à notre monde, c’est ça qui vaut le coup.

Si nos joueurs voient le contenu et se disent : « Ça a l’air cool, je pense que ça pourra me plaire, un de ces quatre », voilà ce qui me rend heureux. Je continuerai à accorder de l’importance à la création de nombreux contenus qui permettront aux joueurs de ressentir cette émotion.

Les trois chapitres du crossover Yorha: Dark Apocalypse sont disponibles, et les joueurs de FFXIV de niveau 80 ayant terminé le scénario principal de Shadowbringers peuvent s’y aventurer dès maintenant ! Si vous n’y êtes pas encore, ne vous en faites pas. Comme Yoshida l’a mentionné, du nouveau contenu est toujours en préparation. Il faudra patienter tout en poursuivant votre aventure.

Nous aurons bientôt une nouvelle série de raids en alliance, après la sortie d’Endwalker en novembre. Cette fois-ci, ce ne sera pas un crossover avec un autre titre. Myths of the Realm sera une création originale de l’équipe qui travaille actuellement sur Les Douze et qui s’est murée dans le silence…

Il ne faudra vraiment pas passer à côté ! En attendant, nous espérons que vous profiterez de tout ce que FFXIV a à vous offrir !

Rejoindre la conversation

Ajouter un commentaire

Mais restez courtois(e) !

Please be kind, considerate, and constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique des commentaires (s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)