Laissez-nous vous présenter Aegis, l’automate danseuse de Steelrising

0 0
Laissez-nous vous présenter Aegis, l’automate danseuse de Steelrising

Apprenez tout ce qu'il y a à savoir sur le personnage principal mécanique de Steelrising, meneuse de la révolution

Nous voici de retour avec plus d’informations exclusives sur Steelrising, qui sortira sur PS5 le 8 septembre 2022. Nous avons déjà parlé de notre envie de développer un RPG orienté action. Cette fois-ci, nous nous attarderons sur les origines de notre protagoniste. Dans Steelrising, vous incarnez Aegis, une automate unique en son genre devant faire face à une armée de machines créées pour le roi Louis XVI, le Roi horloger.

Tout ce qu’il faut savoir sur Aegis

Commençons avec quelques statistiques :

  • Nom : Aegis
  • Statut : Automate
  • Date de création : 1789. Date précise inconnue
  • Taille : 175 cm
  • Types d’armes : 9
  • Créateur : Eugène de Vaucansson
  • Activité précédente : Danseuse à la cour
  • Activité actuelle : Combattante et dernier espoir de la Révolution

Bien avant de décider que notre jeu Steelrising se déroulerait au 18e siècle, nous imaginions déjà faire de notre protagoniste un automate. Les possibilités offertes par une machine, capable de se reconstruire à son gré et d’améliorer ses mécanismes au fur et à mesure de sa progression, semblaient parfaitement correspondre à un Souls-like, où la mort fait partie intégrante de l’apprentissage.

À l’origine, notre automate s’appelait Ada, une référence à l’idée de création — Ada est l’Adam de son époque — mais aussi à Ada Lovelace, la première programmeuse de l’histoire. Au fil du temps et à mesure que notre univers évoluait et s’ancrait dans la Révolution française, Ada est devenue Aegis, cette fois-ci en référence à l’égide (aegis en anglais), le bouclier brandi par Athéna pour protéger Zeus.

Créer son look

Parallèlement, l’équipe artistique réfléchissait à l’apparence que nous lui donnerions. Aegis est née de nombreuses influences, mais deux se démarquent : « La Petite géante » des « Machines de l’île », une animation de la ville de Nantes, et « la Joueuse de tympanon », une automate elle aussi créée au 18e siècle.

À gauche, la Petite géante, et à droite, la Joueuse de tympanon, deux sources d’inspiration qui ont donné vie à Aegis.

Au-delà de son apparence mécanique, qui reflète sa capacité à s’améliorer et se reconstruire, nous voulions que notre personnage exhibe des mouvements gracieux, et ce pour des raisons de gameplay pur : nous souhaitions intégrer des éléments de jeu aériens, rapides, et de la verticalité. Il était donc évident qu’Aegis devait être un personnage agile et élégant.

Aegis déploie les lames de ses éventails blindés. Inspirés des éventails très prisés de l’aristocratie, ils se déploient très rapidement pour infliger des attaques-éclair cinglantes.

Nous avons ensuite pensé aux boîtes à musique et à leurs petites ballerines mécaniques, par association d’idées. En plus de correspondre à l’histoire du personnage, une automate conçue pour danser, nous avons trouvé cette référence intéressante, car elle donnait à Aegis une vulnérabilité apparente et une grande délicatesse, tout en conservant notre idée première du personnage. Cette combinaison crée un contraste d’autant plus frappant lorsque ses armes surgissent d’elle, et transforment l’élégante ballerine en machine à tuer.

Aegis est pleine de ressources. Toutes les armes surgissent directement de son corps.

Aegis étant une machine, nous avons pu lui donner des proportions exagérées et artificielles qui mettent en exergue la nature inhumaine et mécanique de ses mouvements. Nous l’avons également dotée d’une gamme de mouvements accentuant le gameplay aérien du jeu, notamment lors des combats.

Le grappin fait partie intégrante du corps d’Aegis. Utile pendant les phases d’exploration, il sert aussi d’arme pendant les combats.

Combattante exceptionnelle, Aegis peut aussi se targuer d’être une acrobate de haut vol.

Le contraste entre la silhouette délicate d’Aegis et ses ennemis lourds et imposants accentue encore plus le caractère unique du personnage.

Rappelant le courage de David contre Goliath, Aegis avance d’un pas résolu vers l’évêque de la cité.

Aegis sera en partie personnalisable : vous pourrez changer sa perruque, les éléments de son visage, et les matériaux de son corps.

Automaton énigmatique

Bien entendu, l’histoire de sa création par notre équipe ne révèle rien de l’intrigue que vous découvrirez au fil du jeu, et des nombreux combats qu’elle devra mener. Notre automate est un véritable chef-d’œuvre, et comme tout chef-d’œuvre, son existence recèle de nombreux secrets.

Nous ne vous en dirons pas plus pour le moment. Nous sommes impatients de vous faire découvrir Aegis et l’univers de Steelrising lors de sa sortie sur PS5 le 8 septembre 2022.

Veuillez saisir votre date de naissance.