Publié le

Comment partager vos jeux PlayStation en toute sécurité

Votre guide du Jeu en partage et des bons gestes de sécurité

Chez PlayStation, nous savons bien que vous avez parfois envie de partager l’un de vos jeux avec un ami ou en essayer un avant de prendre la décision de l’acheter.

Ne craignez rien, le PlayStation Network offre des moyens de partage sécurisés, dont nous allons parler aujourd’hui. Il existe également des méthodes extrêmement dangereuses et nous voulions profiter de l’occasion pour en discuter aussi.

1) Remettre l’exemplaire physique à votre ami

D’accord, celui-ci semble plutôt évident, mais le meilleur moyen de partager vos jeux en toute sécurité avec vos amis est de leur remettre votre exemplaire (en partant du principe qu’ils sont dignes de confiance et vous le rendront, pas comme mon coloc à la fac qui m’avait emprunté GTA Vice City et ne me l’a jamais rendu… je n’ai pas oublié, il se reconnaîtra !)

Évidemment, cette option n’est envisageable que si vous possédez un exemplaire physique du jeu et si vos amis vivent à proximité. De nos jours, il n’est pas rare de se faire des amis en ligne et encore moins d’acheter ses jeux dématérialisés.

2) Jeu en partage

Le Jeu en partage permet aux joueurs de partager en toute sécurité leurs jeux par l’intermédiaire du PSN. Invitez simplement votre ami dans un Groupe sur votre PS4 et lancez une session de Jeu en partage. Une fois la session commencée, plusieurs options s’offrent à vous :

  1. “Passer la manette” virtuelle à votre ami pour qu’il prenne le contrôle du jeu à votre place.
  2. Vous affronter dans des jeux en multijoueur local.
  3. Ou simplement partager l’écran avec votre ami.

Chaque session de jeu peut durer jusqu’à une heure et le nombre de sessions est illimité. Cela devrait permettre à vos amis de se familiariser avec un jeu avant de se décider à l’acheter.

Par exemple, j’ai récemment utilisé le Jeu en partage pour entrainer ma nièce et mon neveu, qui vivent de l’autre côté de l’Atlantique, à Injustice 2 (et pas pour faire grimper mon score, vous pensez bien !)

Vous trouverez plus d’informations sur le Jeu en partage ici.

3) À éviter

C’est sans aucun doute le moyen le plus simple de partager vos jeux, mais ne communiquez jamais vos identifiants PSN à quiconque, surtout quelqu’un que vous n’avez jamais rencontré..

C’est non seulement contraire au Code de conduite en communauté PlayStation, mais vous courez également le risque de vous faire pirater votre compte. Vos données personnelles ont de la valeur pour les arnaqueurs et les voleurs, particulièrement les comptes ouverts depuis longtemps contenant de nombreux achats ou des abonnements PlayStation Plus.

Les voleurs de comptes recourent à des tactiques sophistiquées pour tenter de gagner votre confiance, en vous promettant d’accéder à une mine de contenus dématérialisés en échange de vos identifiants de connexion. Rappelez-vous, si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement une arnaque !

Si vous donnez vos identifiants à un autre joueur, vous courez le risque qu’il effectue des achats non autorisés ou modifie l’adresse e-mail et le mot de passe de connexion pour vous empêcher de reprendre le contrôle de votre compte.

Si vous n’avez plus accès à votre compte, ou que votre compte a déjà été piraté, vous pouvez contacter le service client qui devrait pouvoir vous aider une fois votre identité vérifiée.

De la même manière, si vous recevez des messages PSN de personnes requérant l’accès à votre compte, vous pouvez les signaler à notre équipe de modérateurs, qui prendra les mesures nécessaires.

Enfin, pour toujours plus de sécurité, nous vous recommandons vivement d’activer la vérification à 2 étapes sur votre compte. Celle-ci enverra un code d’accès sur votre téléphone portable dès que vous tenterez de vous connecter à votre compte. C’est un excellent moyen d’éviter les arnaques.

Pour en savoir plus sur la vérification à 2 étapes, rendez-vous ici.

Découvrez les autres articles de notre série sur la sécurité et la modération :

 

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
6 commentaires
0 réponses de l'auteur
todargulson 13 avril 2018 @ 15:16
1

Salut, c’est moi le responsable sécurité de Sony. Pour assurer l’inviolabilité de votre compte il suffit de me transmettre vos coordonnées avec no de CB (pour vérification). Merci d’avance. Blague à part je me suis fait hacker mon compte PSN donc penser à mettre à jour mots de passe et ajouter double vérification, etc.

On est d’accord que le jeu en partage ça passe par du streaming ? Du coup le pré-requis c’est quand même d’avoir de la fibre pour celui qui partage son jeu..

3

Ce serait la solution, car d’après plusieurs sources, les jeux que nous avons connus depuis des dizaines d’années sont appelés à disparaître ! Il est vrai que vu les possibilités actuelles et futures de stockages, c’ est probablement notre avenir.

Désolé mais j’ai beau retourner le truc dans tous les sens, je comprends rien à ton message… Tu parles de quoi?

“Ce serait la solution” ?? “les jeux que nous avons connus depuis des dizaines d’années sont appelés à disparaître” ?? “Il est vrai que vu les possibilités actuelles et futures de stockages” ?? “c’ est probablement notre avenir” ???

Je pipe rien du tout, si tu pouvais éclairer ma lanterne stp…

4

Se serait tout de même cool de pouvoir transférer temporairement ses droits sur un contenu démat, car prêter un jeu, c’est ps mal, mais pas les 30€ ou + de season pass qui vont avec.

Perso, c’est le prêt qui me freine dans l’achat de démat. Vu que je revends très peu mes jeux, habitué avec Steam, il y a plein d’offre Sony que je prends pas à cause du démat qu’on peut pas prêter.

Alors qu’une petite Base de données peut facilement le gérer : un petit menu supplémentaire dans notre bibliothèque pour prêter le jeu à => liste d’amis PSN => Soit une durée soit jusqu’à ce qu’on retire le droit (pas compliquer à checker) et le pote n’a plus qu’à recevoir une notification comme quoi on lui prête un jeu.

De là, jeu indisponible sur notre compte (Sony le gère très bien avec les jeux PS+ ou fût un temps avec les démo d’une heure [HS : il serait temps que ça revienne comme fonctionnalité de base, en plus du prêt, ça aiderai pas mal d’essai à se transformer en achat]) et sur le compte du pote, ...

Montrer le commentaire

Se serait tout de même cool de pouvoir transférer temporairement ses droits sur un contenu démat, car prêter un jeu, c’est ps mal, mais pas les 30€ ou + de season pass qui vont avec.

Perso, c’est le prêt qui me freine dans l’achat de démat. Vu que je revends très peu mes jeux, habitué avec Steam, il y a plein d’offre Sony que je prends pas à cause du démat qu’on peut pas prêter.

Alors qu’une petite Base de données peut facilement le gérer : un petit menu supplémentaire dans notre bibliothèque pour prêter le jeu à => liste d’amis PSN => Soit une durée soit jusqu’à ce qu’on retire le droit (pas compliquer à checker) et le pote n’a plus qu’à recevoir une notification comme quoi on lui prête un jeu.

De là, jeu indisponible sur notre compte (Sony le gère très bien avec les jeux PS+ ou fût un temps avec les démo d’une heure [HS : il serait temps que ça revienne comme fonctionnalité de base, en plus du prêt, ça aiderai pas mal d’essai à se transformer en achat]) et sur le compte du pote, il a accès à la licence jusqu’à instinction (date ou arrêt du propriétaire)

Je vois pas la difficulté technique, si ce n’est une volonté de pas le faire.

Je parle naturellement qu’en mon nom, mais sachant qu’il est fort probable que la PS5 soit rétro compatible et les suivantes en suivants une archie “PC”, que les lecteurs physiques seront amener à disparaître ou devenir des options, j’attends énormément la possibilité de prêter mes contenus démat (jeux ET DLC) pour passer à plus de démat et moins de physique (et pour Sony + de profilt 😉 )

Pour les démos de jeux c’est vrai que ce serait sympa qu’il y en ai plus, mais d’un autre côté les editeurs estiment au contraire que c’est plutôt un frein aux achats, et c’est pour cette raison qu’ils n’en proposent quasi plus.

Et pour le prêt du demat’ , il faut pas rêver non plus, gros manque à gagner pour les éditeurs et pour Sony.

Historique des modifications