PlayStation Blog en français

Dans les coulisses du Deadlock Protocol de Warframe

0 0
Dans les coulisses du Deadlock Protocol de Warframe

Le producteur et le directeur artistique chargé des environnements nous révèlent leurs inspirations, leurs idées et leurs choix de design pour le nouveau remaster de Warframe.

Parfois, il est nécessaire de revenir en arrière pour progresser. Afin de sortir d’une impasse, les membres de Corpus, la secte vénale au cœur de The Deadlock Protocol, font exactement cela : ils ravivent le passé. Dans un sens, c’est un peu ce que nous faisons.

Nous vous livrerons très prochainement un remaster rigoureux et créatif avec The Dreadlock Protocol de Warframe. En nous plongeant dans le contenu de la faction Corpus, sorti en 2013, nous avons décidé d’apporter un peu de neuf sur tous les éléments de ce dernier ! Les graphismes, l’histoire, le gameplay et même la présentation destinée aux joueurs de 2020. Il ne s’agit pas simplement d’une refonte visuelle, mais bien de changements profonds apportant une touche de modernité à ce que vous connaissiez auparavant.

Afin de vous donner de plus amples informations sur ce qu’apporte ce remaster en termes de design, de gameplay et d’amusement, le producteur Dave Kudirka de l’équipe de développement et Mat Tremblay, directeur artistique chargé des environnements, nous parlent des points forts de cette remise à niveau.

Qu’est-ce qui différencie The Dreadlock Protocol des autres mises à jour de Warframe ?

Dave Kudirka, Producteur : Nous revisitions le tout premier tileset de Warframe, ce qui est déjà un peu particulier. À l’époque, en 2012, l’équipe de Warframe comptait moins de vingt personnes. Aujourd’hui, notre équipe a grandi (plus de deux cents personnes), l’univers de Warframe s’est étendu et nous avons une meilleure compréhension des histoires que nous voulons raconter. Les objectifs que nous nous sommes fixés pour cette nouvelle version du tileset* de Corpus (*un terme que nous employons pour décrire des environnements générés aléatoirement dans une zone) incluaient de nouveaux ennemis, de nouveaux défis et un monde qui pourraient surprendre et ravir les nouveaux joueurs et les vétérans.

Mat Tremblay, directeur artistique chargé des environnements : L’un des avantages de travailler sur un jeu avec autant de longévité est que l’on peut se permettre de revisiter certaines choses. Le jeu, notre moteur, notre univers, tous ces éléments ont évolué au cours de l’existence de Warframe. Cela veut dire que le contenu et les niveaux que nous avons créés en 2012 peuvent désormais bénéficier de ce que nous savons faire en 2020.

Warframe: The Deadlock Protocol on PS4
Affronter cette nouvelle version du vieux Jackal sera plus difficile cette fois.

Le set du vaisseau Corpus est l’un des premiers tilesets que nous avons créés. Son histoire était ancrée dans ce que nous savions de l’univers du jeu à l’époque. Et nous sommes maintenant en mesure de développer l’histoire, de rendre cette expérience plus immersive pour nos joueurs. Nous avons ajouté un nouveau Warframe (Protea), un nouveau personnage de Corpus avec une histoire très développée (Parvos, Granum), nous avons retravaillé les mécaniques du gameplay au sein du set du vaisseau, boosté l’IA et apporté une touche de fraîcheur au combat de boss contre le Jackal. Nous avons aussi refait la façade de nos niveaux, ce qui les rapproche des standards qui correspondent à nos travaux de ces deux dernières années.

Pouvez-vous nous parler des éléments qui vous ont conduit à repenser le gameplay pour cette mise à jour ?

Dave : Nos nouvelles idées pour le set de Corpus ont commencé par se porter sur un rafraichissement des spécialités ennemies, sur des changements de système de sécurité et sur un tout nouveau combat contre le Jackal. De plus, et pour correspondre au thème de la « cupidité » de Corpus, nous avons ajouté les Couronnes de Parnum – une nouvelle forme de monnaie avec des usages spécifiques – fortement liée à Parvos Granum (le fondateur de la Faction Corpus qui a mystérieusement disparu après avoir atteint une immense richesse), et les fondements de la culture de Corpus.

Warframe: The Deadlock Protocol on PS4
Une illustration du Temple du Néant Corpus

Une fois obtenues, les Couronnes de Parnum peuvent être déposées sur différents monuments afin de libérer des prisonniers, découvrir l’histoire de Corpus et, c’est peut-être là le plus important, faire une offrande au Néant pour découvrir les mystères et les trésors qui s’y trouvent. La mise à jour The Deadlock Protocol permettra aux joueurs de découvrir ce nouveau gameplay, qui comprendra des options de difficultés, de toutes nouvelles récompenses et un Warframe supplémentaire : Protea.

Pouvez-vous nous parler des éléments clés de ce nouveau design visuel lors de la conception des niveaux pour cette mise à jour ?

Mat : Ce remaster est un projet de longue date et nous avons donc eu le temps de développer nos idées. Pour ce remaster, nous restons fidèles aux visées commerciales et capitalistes de la Faction Corpus, mais nous avons essayé de relier les visuels du jeu au culte presque sectaire que voue la Faction Corpus au concept de « richesse ».

Pendant le développement, nous avons aussi mis à jour et développé d’anciennes et de nouvelles skybox* (*ce que les joueurs peuvent voir de l’extérieur depuis un environnement clos à travers une fenêtre). Nous nous sommes assurés que les joueurs pourraient voir l’espace et les combats se déroulant avec le RailJack lorsqu’ils prennent part à ces missions.

Warframe: The Deadlock Protocol on PS4
Le fondateur de Corpus, Parvos Granum, se tient fièrement devant une nouvelle skybox, qui montre le nouveau temple et l’espace au-dehors.

Lorsque nous avons conçu le set du vaisseau Corpus infesté il y a plusieurs années, nous avons utilisé une approche consistant à donner aux joueurs l’impression qu’ils étaient à bord d’un très grand vaisseau. Nous avons utilisé une approche similaire en appliquant ce que nous avons appris depuis lors. Il faut aussi prendre en compte le style de déplacement et de gameplay du set original ne sont plus les mêmes que ceux existants dans le jeu aujourd’hui. Nous avons pris grand soin d’adapter ce qui devait l’être et de créer des expériences rafraichissantes pour nos joueurs.

Quels sont les éléments clés qui donnent vie à Protea dans cette mise à jour, tant d’un point de vue visuel que fonctionnel ?

Mat : Visuellement, Protea est fantastique. Keith Thomson et Raymond Dela Cruz sont deux des artistes qui ont contribué à la création du concept et du modèle. Ils ont tous les deux travaillé sur les visuels pendant que Pablo Alonso (un senior designer de Digital Extremes) s’occupait du design.

Warframe: The Deadlock Protocol on PS4
Une esquisse de « Odalisk » (Protea) réalisée par Keith Thompson

 
 
Protea arrivera dans le jeu avec un très bon équipement (armes, armures, apparences), comme ses deux casques et ses compétences uniques par exemple, notamment la possibilité de remonter le temps ! C’est un élément intéressant, car cette caractéristique entre en jeu au cours de la quête concernant l’histoire de Protea. Les joueurs vont adorer ce Warframe ! J’espère vraiment découvrir des images cools de Captura une fois que Protea passera à l’action.

Warframe: The Deadlock Protocol on PS4
Un modèle polygonal de Protea

 
 
Quels sont les obstacles que l’équipe de développement a dû surmonter lors de la création de cette mise à jour ?

Dave : Le remaster du vaisseau Corpus était en cours de développement depuis très longtemps. Nous avons aussi dû le suspendre à l’occasion. Nos priorités s’entrechoquent parfois, c’était notamment le cas durant les dernières révélations sur TennoCon, où les réactions du public ont influencé ce que nous voulions faire ensuite. Par exemple, passer d’environnements labyrinthiques à des paysages en monde ouvert n’était pas chose facile. Mais quand le tileset du Vaisseau Corpus a commencé à montrer des signes de fatigue, et donnait une impression de « vieux » à chaque sortie de set ou de paysage, l’équipe a senti qu’il était temps de le remplacer.

Nous avons été confortés dans cette idée lorsque nous avons vu ce qu’une mise à niveau visuelle pouvait nous apporter. Et les nouveaux thèmes pour les autels Corpus, ainsi qu’une nouvelle imagerie, nous ont permis d’explorer de nouvelles histoires avec ce set.

Warframe: The Deadlock Protocol on PS4
Travail et comparaisons sur les tailles entre Exaclibur et d’aures MOA

La crise sanitaire mondiale et les changements de WFH sont un défi de taille pour tous nos collaborateurs, tant pour leur vie personnelle que professionnelle. Nous avions bien avancé sur The Deadlock Protocol, mais mener un projet à son terme requiert toujours énormément de travail. Notre équipe est soudée et déterminée à donner vie à cette mise à jour, mais nous restons attentifs et respectueux face aux difficultés que nos collaborateurs peuvent éprouver. Des encouragements, une compréhension mutuelle, et le soutien des dirigeants de Digital Extremes ont été essentiels pour nous permettre de continuer à travailler sur Warframe.


En ce qui concerne la nouvelle mise à jour Deadlock Protocol, Dave et Mat n’ont abordé que la partie visible de l’iceberg. Nous ne voulons pas trop vous en dire sur la nouvelle ligne narrative Corpus, ni vous gâcher les surprises qui vous attendent ! Comme cela a toujours été le cas, The Deadlock Protocol sortira rapidement sur PlayStation 4 après sa sortie sur PC. Cependant, les joueurs PS4 devront patienter quelques semaines de plus pour pouvoir profiter d’une version corrigée et polie de cette mise à jour une fois que les retours de la communauté l’auront permis !

N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires et à nous dire ce que vous attendez le plus de The Deadlock Protocol ! Vous êtes en quête de butin ? Alors nous vous reverrons bientôt dans Warframe, Tenno !