Publié le

Découvrez A.N.N.A., l’IA de MotoGP 19 basée sur des réseaux neuronaux artificiels pour se battre contre vous dans le futur jeu de course sur PS4

Préparez-vous à faire face à un challenge unique sur les pistes lorsque le jeu surgira sur PS4 le 6 juin

Vous vous souvenez de la première fois où vous êtes monté sur un vélo, quand vous étiez enfant ? Au début, ça semblait impossible de se maintenir en équilibre sur ces deux roues et d’avancer.

Et puis, au bout d’un moment, ça a fait “tilt” dans votre tête et vous avez su faire du vélo. Vous ne saviez pas en faire, mais votre cerveau a travaillé pour établir de nouvelles connexions entre vos neurones. Et hop, vous avez appris une nouvelle chose.

Eh bien il se produit la même chose dans les réseaux neuronaux, c’est le même principe. La seule différence est qu’ils apprennent mathématiquement, et non biologiquement. La nouvelle IA neuronale de MotoGP 19 est basée sur cette technologie, appliquée aux jeux vidéo de course. Mais comment avons-nous fait exactement ? Tout est expliqué dans la vidéo ci-dessous.

Comme vous l’avez vu dans notre vidéo, nous expliquons beaucoup le “comment”, mais assez peu le “pourquoi”. Pourquoi s’aventurer sur ce terrain inexploré ? Pourquoi adapter une technologie qui n’a presque jamais été utilisée dans les jeux vidéo de course ? Même si la raison est simple, la trouver n’a pas été si facile.

Pour les opus précédents, nos concepteurs passaient des mois entiers à essayer d’imaginer toutes les situations auxquelles l’IA pourrait faire face et lui donnaient toutes les instructions nécessaires pour réagir en conséquence.

Mais malgré leurs efforts, notre IA n’était jamais assez complexe pour notre communauté. Nous devions trouver une solution pour recréer la compétition, les frissons et les défis du monde réel, même pour nos joueurs les plus chevronnés.

TITLE

En effet, pour créer un jeu comme MotoGP, il ne suffit pas de s’assoir et de taper des trucs sur son ordinateur. Il faut garder à l’esprit, en tant que développeur, que c’est la communauté qui donne vie à votre jeu. Et la nôtre est une communauté de joueurs et de pilotes passionnés, exigeants, compétiteurs et, avouons-le, un peu têtus.

e seul moyen de donner à cette formidable communauté l’IA qu’elle mérite a été d’arrêter d’essayer de créer une IA, et la laisser se créer elle-même. C’est ainsi qu’est né le projet A.N.N.A. Il s’agit d’une IA qui apprend de ses erreurs, en faisant des essais, et en créant un réseau neuronal similaire à celui qui se trouve dans notre cerveau. Elle a appris tout comme nous avons appris à faire du vélo pour la première fois.

TITLE

A.N.N.A. est l’acronyme de “Artificial Neural Network Agent” (soit “Agent de Réseau Neuronal Artificiel”) : c’est une IA qui ne s’appuie pas sur des commandes prédéfinies, écrites par un concepteur, mais sur des récompenses. Chaque action qu’elle réalise peut avoir un résultat positif ou négatif et, suivant ce résultat, elle peut gagner ou perdre des points.

Cela déclenche un processus d’apprentissage qui permet à A.N.N.A. de se souvenir quelles actions sont bonnes (par exemple freiner au bon moment) ou mauvaises (foncer contre un mur, ou contre un autre pilote). C’était vraiment amusant de voir A.N.N.A. à ses débuts, son enfance en quelque sorte : elle pouvait par exemple décider de s’arrêter soudainement au beau milieu d’une course et d’aller en arrière, juste pour voir ce qui allait arriver.

TITLE

Et en partant de cette IA qui s’arrêtait à mi-course pour revenir au début en marche arrière, nous avons obtenu une IA complexe et incroyablement intelligente capable de rivaliser avec nos développeurs les plus talentueux (et même de les battre). Mais pas d’inquiétude : sa difficulté est modulable, donc tous les joueurs pourront profiter du jeu, peu importe leur niveau !

En fait, nous avons obtenu une IA super dure et un problème encore plus dur à résoudre : comment rendre le jeu agréable pour les joueurs moyens sans perdre le travail extraordinaire réalisé par l’IA ? Nous savions que la priorité était de conserver le comportement complexe qu’elle avait développé, et nous avons donc eu recours à des techniques plutôt intéressantes.

Pour faire simple, nous avons dû la ralentir sans la rendre maladroite ou déséquilibrée. Nous y sommes parvenus en contrôlant où elle devait ralentir, et dans quelles proportions. Mais c’est toujours l’IA neuronale qui est aux commandes ; simplement, elle n’opère pas à 100 % de ses capacités. Toute l’équipe de Milestone a hâte de découvrir comment notre communauté va réagir face à ce nouveau niveau de réalisme, de vitesse et de fair-play envers les autres pilotes.

Vous découvrirez si vous avez une chance contre A.N.N.A. le 6 juin sur PlayStation 4 et PlayStation 4 Pro.

*Toutes les livrées montrées seront mises à jour pour 2019.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Connectez-vous pour commenter
0 commentaires
0 réponses de l'auteur

Historique des modifications